Publicité

Don du sang à la Réunion : mode d’emploi

Publié le 21 août 2011 974

A la Réunion, 21 000 dons de sang total sont nécessaires annuellement pour répondre aux besoins des malades réunionnais. L’Etablissement Français du Sang est implanté sur deux sites de prélèvement fixes dans l’île : l’un à St Denis au CHR Félix Guyon à Bellepierre (tel : 0262 90 53 81), l’autre à St Pierre au EFS 58 rue Suffren (tel : 0262 25 48 01). Plus de 400 collectes mobiles sont organisées par an sur le territoire réunionnais, dans les mairies, les établissements scolaires, les entreprises...

Don du sang à la Réunion : mode d’emploi

Le sang est un produit indispensable et irremplaçable. Chaque année, sur le plan national, un million de malades sont soignés par des produits sanguins, par transfusion ou par médicaments dérivés du sang (issus du fractionnement du plasma).

Il existe trois sortes de dons possibles à la Réunion : le don de sang total, le don de plaquettes et le don de Plasma. Le don de sang total peut être réalisé en site fixe et en collectes mobiles alors que le don de plaquettes et le don de plasma sont pratiqués sur site fixe et sur rendez-vous à l’aide de séparateurs de cellules ou de plasma (aphérèse).

Les produits sanguins sont essentiels dans le traitement de nombreuses maladies :
- les globules rouges sont utilisés en cas d’hémorragies importantes consécutives à un accident, une intervention chirurgicale ou un accouchement mais aussi pour des maladies chroniques (anémies hémolytiques, maladies hématologiques malignes ….).
- les plaquettes (fonction anti hémorragique) sont utilisées dans le traitement de nombreux cancers dont : les leucémies aiguës, lorsque la chimiothérapie a diminué la production des cellules sanguines.
- le plasma est utilisé comme produit de remplissage en réanimation et pour apporter des facteurs de coagulations. Les produits issus du fractionnement du plasma (médicaments dérivés du sang) sont transfusés chez les hémophiles, les personnes atteintes de déficit immunitaire sévère (ex. bébé-bulle) mais aussi chez les grands brûlés.

Les donneurs font généralement preuve d’un engagement profond, d’une générosité forte qui s’apparente à un véritable don de soi adhérant de ce fait aux valeurs éthiques véhiculées par le don du sang Beaucoup d’entre eux se mobilisent ainsi plusieurs fois par an pour accompagner les malades sur le chemin de la guérison.

Les quatre étapes du don

Quel que soit le lieu de la collecte (collecte mobile ou site fixe), le don de sang se déroule en quatre étapes .

- L’inscription administrative

Cette première étape permet de recueillir les renseignements nécessaires pour constituer le dossier informatisé du donneur. Celui-ci doit se munir d’un document mentionnant son identité .Un questionnaire médical lui est remis .

- L’entretien médical

Confidentiel et couvert par le secret médical, l’entretien médical préalable constitue une des étapes capitales du processus de don de sang (ou de la sécurité transfusionnelle).

La visite médicale permet au médecin de s’assurer que le donneur est en bonne santé. Il vérifie les résultats du questionnaire et s’assure que le candidat au don a bien compris les questions. Le but de cet entretien est de protéger à la fois la santé du donneur (risque cardiovasculaire) et éviter des risques chez le receveur (transmissions de maladies infectieuses virales ou parasitaires).

- Le prélèvement

À l’issue de l’entretien médical, le candidat, déclaré apte au don, est pris en charge par le personnel infirmier. Celui-ci prélève quelques tubes échantillons sur lesquels seront effectués la qualification hématologique et sérologique du don. Il procède ensuite au prélèvement de sang lui-même (entre 450 et 480 ml).

- Le temps du repos et de la collation

Après le don, le donneur reste sous l’œil vigilant de l’agent de collation. Une collation lui est offerte avant de quitter le lieu de collecte. Il convient de respecter un délai de 8 semaines entre chaque don de sang total.

Qui peut donner son sang ?

VOUS POUVEZ DONNER VOTRE SANG SI :

Vous avez entre 18 et 70 ans Vous êtes reconnu(e) médicalement apte au don par le médecin de prélèvement Votre poids est au moins égal à 50 kilos Votre taux d’hémoglobine est suffisant (si vous êtes un nouveau donneur, un dosage sera effectué)

POUR UN PREMIER DON, VOUS DEVEZ :

Vous munir d’une pièce d’identité Manger normalement (ne pas venir à jeun)

DANS CERTAINES SITUATIONS, VOUS DEVREZ ATTENDRE POUR DONNER VOTRE SANG :

- 7 JOURS après la fin d’un traitement par antibiotiques
- 14 JOURS MINIMUM après un épisode infectieux
- 4 MOIS après un voyage dans un pays où sévit le paludisme (malaria)
- 4 MOIS après un tatouage ou un piercing
- 4 MOIS après une intervention chirurgicale

Publicité