Publicité

Kamnouze et Davy Sicard, duo plein de promesses : photos, interview et vidéo

Publié le 24 février 2010 France Paris

C’est dans un studio du 12e arrondissement de Paris que Kamnouze peaufine son dernier album, dont la sortie est programmée en milieu d’année 2010. Kam (pour les intimes), métis antillo-réunionnais, enregistre un titre à la sonorité africaine. Son dernier album a la couleur "des musiques qui ont bercées mon enfance : le zouk, le maloya, la musique antillaise, africaine et réunionnaise".

Kamnouze et Davy Sicard
Kamnouze et Davy Sicard viennent d’enregistre le titre "L’héritage" en février 2010.

Texte et photos : Betty Cerveaux-Mayer

Kamnouze a un palmarès derrière lui, trois albums solo et deux de Factor X, des featuring avec des artistes de renom (Diam’s, Fanny J, Lyla, Ben, Peeda etc..) et écrits pour les Déesses.

"J’écris en fonction des coups de coeur musicaux, je les choisis sur des palettes de sons que me proposent mes compositeurs". Kam tatoue alors ses textes qui sont des succès auprès de fans. D’ailleurs, c’est dans son dernier album "Sensations Suprêmes" que "Zoréole" submerge d’émotion les Réunionnais qui visionnent le clip : un calque de vie des ex-ilés qui ont quitté la Réunion. Ce titre parle de ceux qui dorent le blason de notre ile à l’extérieur, de notre exil et notre besoin de retour.

Vidéo clip Zoréole de Kamnouze

Sa rencontre avec Davy, c’était lors d’un concert. Venu le voir en tant que spectateur Kam fait sa connaissance furtivement en 2007. Mais lui rêvait d’un duo avec notre artiste du "maloya kabossé". Après quelques concertations les voila en ce mois de février 2010 dans la grisaille parisienne en studio pour un feat, juste habillé de la guitare de Davy qui signe là la musique.

Pour l’avoir entendu en avant-première, je décrirais une empreinte de sensation et d’émotion indescriptibles qui m’envahit, au moment où résonnent les voix de Davy et Kamnouze. Le titre "L’héritage", trace qu’ils ont gravée, est un voyage à nos sources ancestrales. Un maloya sans son son.

A noter, l’écriture d’un clip consacré meilleur clip de l’année 2009 aux trophées des arts-caribéens
"mon iréel" Fanny J featuring Kamnouze ( http://www.youtube.com/watch?v=dB75E6DhczA )

De son vrai nom François Payet, de père réunionnais, le rappeur Kamnouze est le petit-fils du boxeur français François Pavilla qui disputa son dernier combat contre Marcel Cerdan Jr le 29 avril 1968.

Voir aussi (cliquer) :

Kamnouze avec Blaise son producteur et Mykee ingé son
Kamnouze studio
Publicité