Publicité

L’écriture est-elle importante dans une campagne SMS ?

Publié le 24 janvier 2011 974

Marketing : Au delà des grands débats (le langage SMS est-il bon ou pas pour notre jeunesse ?), la question peut être posée également dans un contexte plus restreint, celui d’une communication professionnelle par SMS. On va passer en revue 5 raisons pour lesquelles le texte du SMS doit être le plus compréhensible possible pour le plus grand nombre.

1 - Sauf cas particuliers, une campagne de communication professionnelle par SMS aura pour cible des destinataires hétérogènes, appréciant plus ou moins le langage SMS. Pour ne pas prendre de risques inconsidérés à froisser la lecture de vos contacts, ou à la rendre difficilement interprétable, il est préférable de soigner son écriture. Une personne habituée à lire le langage SMS n’aura aucune difficulté à lire un SMS en écriture soignée. Les cas particuliers peuvent être des cas de campagnes essentiellement ciblées vers les tranches d’âge 15-25 ans, qui seront probablement plus indulgents à une écriture phonétique.

2 - Assez souvent le style d’écriture véhicule l’image de l’expéditeur. Si vous souhaitez faire passer une image “djeuns“, de spontanéité, dynamique, à grand renfort de tutoiement, alors le langage SMS pourra vous être utile. En revanche un langage soigné en français correct sans faute d’orthographe reflètera une image plus stable, plus posée. Attention tout de même à ne pas caricaturer ces cas, un tutoiement ne veut pas forcément dire “pas sérieux” et inversement un langage soigné et correctement écrit ne signifie pas forcément sans humour et quelques fois avec un ton décalé …

3 - Malgré nos efforts à faire en sorte qu’une information puisse être saisie en 160 caractères (exemple :le raccourcisseur de liens), il se peut dans certains cas qu’on soit à court de caractères. C’est seulement à ce moment là qu’on est en droit de se demander si on ne pourrait pas se laisser aller à quelques abréviations. Là encore il faut faire des choix judicieux, optez plutôt pour les abréviations les plus courantes ou les plus compréhensibles que tout le monde devrait pouvoir lire sans trop de difficultés : rdv pour rendez-vous, art. pour article, Bd pour boulevard, CP pour code postal, Tél. pour téléphone, Dr pour docteur, m2 pour mètre carré etc.

4 - Une écriture soignée pour un SMS ne signifie pas non plus sortir les grandes tournures de politesse. Un message concis bien formulé allant droit au but suffit amplement à faire passer une information urgente. A bannir donc les “Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les plus distinguées” qui va prendre déjà la moitié des caractères. C’est un exemple extrême bien entendu, je pense bien que vous n’alliez pas utiliser cette phrase dans un SMS … si ? Dans les SMS, le destinataire recherche l’information de base rapidement, donc une signature, puis un “Bonjour”, terminés par un éventuel “Merci” suivi d’un numéro pour joindre l’expéditeur font partie du squelette de base du message.

5 - Je ferai un petit aparté aussi sur la relecture du message. On pourrait penser que 160 caractères ça n’a pas besoin d’être relu voyons … Et bien détrompez vous, même dans 160 caractères vous pouvez laisser des fautes de frappes, des espaces en trop ou une ponctuation perdue. Et un seul caractère mal placé ou une seule faute pourrait donner une tournure et un sens complètement différent à un SMS. Inutile de vous dire qu’une fois que les 5000 SMS à dessein purement marketing faisant la promotion de votre service ou produit sont partis vers les destinataires, il est un peu difficile de faire machine arrière car ça va très vite. Relisez-vous donc en pesant le poids de chaque mot, de chaque tournure de phrase, de chaque verbe, et demandez-vous s’il s’agit de la formule la plus pertinente … qu’elle soit soignée ou pas.

En suivant ces 5 règles, recommandations et conseils de base vous devriez avoir une belle campagne de communication SMS, bien faite et avec le succès attendu.

Publicité