Publicité

Les Jeunes Emigrés Réunionnais en France s’invitent dans la campagne des Régionales

Publié le 2 mars 2010 France Paris

Collectif indépendant de toute organisation politique, le J.E.R.F invite les Réunionnais(es) en mobilité, les correspondants de la presse et des médias réunionnais à une conférence de presse le 3 mars 2010 à 11h15 à la Maison Verte, Paris 18e, 126 rue Marcadet (Métro Jules Joffrin ou Lamarck).

La Maison Verte à Paris

Message des Jeunes Emigré(e)s Réunionnai(e)s en France :

Nous avons adressé le 25 novembre 2009 un courrier aux élus de la Région Réunion reflétant notre état d’esprit en ces temps de « profitasion » sur la population.

La population réunionnaise en France augmente de plus de 0,6 % chaque année. Les jeunes Réunionnais contrairement à ceux des Antilles sont les seuls qui continuent à affluer en France. C’est un échec de la part des irresponsables politiques, incapables de créer des perspectives pour les Réunionnais. Voilà pourquoi nous voulons parler.

Nous revendiquons l’indépendance des jeunes Réunionnais face aux partis politiques gangrénés par la corruption et l’intérêt personnel.

Nous dénonçons la récupération et le musellement des mouvements sociaux par les politiques.

Lors de sa visite à la Réunion, Nicolas Sarkozy n’a dit aucun mot sur l’emploi, la misère, la vie chère… Au Tampon, à la mairie de Didier Robert, la police a parqué deux jeunes du syndicat lycéen UNL .( JIR 21 nov 2010)

L’histoire de la Réunion est pleine de peurs, les politiciens continuent à utiliser ces peurs. Nous dénonçons les méthodes crapuleuses de ces politiciens.

Nous disons que ce sont les politiciens qui devraient avoir peur de la colère des Réunionnais et qu’on ne pourra la contenir éternellement.

Nous sommes solidaires des marrons que sont les femmes de l’Arast qui se battent actuellement pour leur bouchée de manger.

Nous avons la volonté de créer un débat dans notre jeunesse sur notre avenir et celui de notre pays.

Nous voulons prendre en main notre destin au lieu de le laisser à tel ou tel Papa politicien .

Nous refusons l’exploitation mais nous voulons du travail pour les Réunionnais à la Réunion.

Une société qui tue ses femmes, les bat, les viole, ne va pas bien : nous voulons que les femmes réunionnaises aient les moyens de leur émancipation. Si nous voulons construire un avenir il nous faut préserver notre mémoire.

Nous souhaitons évoquer ces thèmes en pleine campagne électorale des Régionales. Nous tenons à nous mobiliser pour dire : Non ! La Réunion n’est pas à vous !

Ainsi nous invitons les jeunes Réunionnais et les jeunes femmes réunionnaises dans l’émigration, les correspondants de la presse et des médias réunionnais à une :

Conférence de presse
le MERCREDI 3 MARS 2010
à 11h15
A LA MAISON VERTE –
PARIS 18ème- 126-127 127-129 rue Marcadet 75018 Paris Métro Jules Joffrin ou Lamarck rue Marcadet- Métro Jules Joffrin ou Lamarck

Contact : [email protected]

Publicité