Publicité

Métissage à la Réunion, métissage en Chine

Publié le 24 août 2010 Chine

Médiateur de l’espace Réunion à Shanghai et secrétaire de l’association Oté la Chine, Carole nous livre une réflexion sur le fait d’être métisse en Chine. Réflexion extraite du Journal des ambassadeurs du site officiel de la Réunion à Shanghai.

Carole Wai Hai

"Etre métisse en Chine", publié le 22/08/2010 par Carole WAI HAI

L’un des aspects de La Réunion mis en avant dans l’Expo est la “fusion des cultures” avec des photos de réunionnais de diverses origines.

Le métissage est un véritable atout de La Réunion puisqu’il prouve que les différentes communautés ethniques présentes à La Réunion vivent en harmonie et se mélangent.

En Chine, il y a 56 différentes ethnies. L’ethnie majoritaire est celle des Hans. Les Haka et Namsoun (?) sont les ethnies dont les Chinois Réunionnais sont originaires. Ensuite il y a les Dongs, les Mongols, les Naxis… Et les chinois portent leur identité ethnique sur leur carte d’identité. En cas de mariage mixte, l’enfant prend l’ethnie du père. Cette identification sert pour un système de quota appliqué pour l’entrée dans les universités ou pour les jobs de la fonction publique par exemple. Mais dans de nombreuses régions, il existe des tensions ethniques.

C’est pourquoi je suis si fière de venir d’un endroit où les tensions ethniques sont quasi-inexistantes. Il est vrai qu’on parle dans l’actu de ladilafé contre tels ou tels groupes, mais ce n’est rien de sérieux. J’imagine que cette harmonie des peuples vient du fait que l’on est tous arrivés à la même époque a La Réunion, dans les mêmes conditions de « travailleur engagé ». Après l’abolition de l’esclavage, on s’est retrouvé au même niveau et ça a été l’égalité des chances. Et surtout on s’est métissé. C’est difficile d’avoir des stéréotypes contres les caf’, zarab, yab… Lorsqu’on a tous des membres de la famille ou des amis de telle origine. C’est l’une des force de La Réunion.

D’autre part les Chinois ont une théorie très intéressante sur les métisses : il paraît qu’ils seraient plus beaux et plus intelligents que la moyenne. De plus en plus de stars chinoises sont métissées : chinois- japonais, chinois-américain... Se marier avec un étranger, c’est la promesse d’avoir des enfants plus beaux et doués que les autres. C’est amusant. Et si c’était vrai ?

Le site officiel de la Réunion à Shanghai

Ambassadeurs de la Réunion en Chine : l’expérience de Shanghai

Publicité