Publicité

Mobilité : de forts souhaits pour le départ... et pour le retour

Publié le 26 avril 2012 974

La moitié des natifs des DOM âgés de 18 à 34 ans déclarent être prêts à partir (ou à repartir), s’il leur était proposé ailleurs un emploi, selon l’INED. Cette part varie très sensiblement selon le département d’enquête : elle atteint 67 % en Martinique, 58 % en Guadeloupe, 56 % en Guyane, mais seulement 41 % à La Réunion.

affiche de recrutement du cnarm (2012)

Ceux qui souhaitent partir : Une aspiration à la mobilité encore forte chez les jeunes natifs des DOM

Les plus jeunes (18-24 ans) sont les plus déterminés : les deux tiers se
disent prêts au départ, et les hommes plus que les femmes. Les étudiants et
les élèves plus que les autres, puisque les trois quarts se déclarent disposés au
départ. En revanche, les responsabilités familiales semblent être un frein à la
mobilité. Les personnes ne vivant pas en couple et sans enfant sont, en effet,
plus résolues que celles déjà engagées dans une vie familiale.

La majorité de ceux qui se déclarent prêts à partir conditionnent ce départ à la
possibilité de revenir (57,5 %), et très peu l’envisagent sans perspective de
retour (8 %). Enfin, plus des trois quarts (77 %) font le choix de la métropole.
Seule une minorité envisagerait de s’installer à l’étranger (12 %).

Ceux qui souhaitent revenir

Parmi les natifs des DOM vivant hors de leur département d’origine, 45 % déclarent vouloir aller vivre un jour dans leur département de
naissance. Le niveau de diplôme
n’apporte pas de différence. En revanche, la situation familiale joue ici positivement sur l’aspiration au
retour : 53 % des personnes en couple avec enfant(s) souhaitent revenir contre
37 % de celles hors couple et sans enfant. Le rapport à l’activité exerce lui aussi
une influence.

Extraits de l’étude « Insertion professionnelle des jeunes ultramarins :
Dom ou métropole ? » - Franck Temporal, Claude-Valentin Marie,
avec la collaboration de Stéphane Bernard (2012) - site de l’INED

Lire la suite :


Une fuite des cerveaux réunionnais selon l’INED
Mobilité Dom et Réunion : Qui part ? Qui ne part pas ?
Mobilité Dom et Réunion : Qui reste ? Qui revient ?
Les bénéfices d’un départ en mobilité : quelques statistiques
Les bénéfices d’un retour après mobilité : quelques tendances

Les infos et interviews « Spécial retour à la Réunion » et les offres d’emploi à la Réunion

Publicité