Publicité

Objectif Patrimoine Mondial 4 : Un impact humain limité par le relief

Publié le 15 avril 2006
974

La Réunion a trois millions d’années, mais elle est occupée par l’homme depuis moins de quatre siècles. En vagues successives venues de plusieurs continents, le peuplement s’est progressivement étendu sur les zones littorales. Le coeur montagneux de l’île, protégé par un formidable relief, est longtemps resté une terra incognita.

Les Hauts ont d’abord servi de refuge aux esclaves en fuite. Puis, au XIXe siècle, la culture intensive de la canne à sucre a repoussé vers les terres ingrates de l’intérieur les colons les plus modestes. Les traces de ce peuplement pluriel se lisent, aujourd’hui encore, dans de nombreux noms de lieux, ainsi que dans les traditions artisanales et médicinales, telle la tisanerie. Des relations profondes unissent les hommes à la nature des Hauts, espaces de liberté où le modèle unique de vie sociale des Bas laisse place à une identité rurale et plurielle. On vient y rechercher ses racines, retrouver un art de vivre authentique.

Au fil du temps, les Réunionnais ont pris conscience de la richesse mais aussi de la fragilité de ce double patrimoine naturel et culturel. Les espèces exotiques introduites par l’homme, parfois envahissantes, menacent en effet la nature originelle jusque dans les zones les moins accessibles.

À partir des années 1970, des sociétés de défense de la nature ont vu le jour. A la fin de la précédente décennie, la coordination des efforts de l’Etat, de la Région et du Département a permis d’importantes avancées environnementales (adoption d’un Schéma d’Aménagement Régional, création d’Espaces Naturels Sensibles, inventaire des Zones d’Intérêts Ecologique, Faunistique et Floristique...)

La création d’un parc national, initiée en 2001, a abouti le 5 mars 2007 après une vaste concertation avec tous les acteurs de la société réunionnaise et l’obtention d’un consensus sur ses limites territoriales et ses objectifs. Le coeur du Parc couvre 42% de la superficie de l’île et l’essentiel des espaces naturels de son centre montagneux.

Télécharger la brochure complète Parc national de la Réunion

Publicité