Publicité

Un documentaire sur Kom Zot projeté à Paris

Publié le 20 mars 2017 France Paris

Diffusé ce mardi 7 mars 2017 à 19h30 à la Société Civile des Auteurs Multimédia de Paris, le documentaire Kom Zot ni plus ni moins de Hédi Abdi et produit par 540prod et Nawar Productions raconte le parcours du groupe Kom Zot, né en réaction aux violentes émeutes de 1991 à La Réunion, dans la première cité HLM de l’île, au Chaudron.

Photos : Betty Cerveaux-Mayer


Le documentaire relate les événements du chaudron de février 1991, et notamment la révolte engendrée par l’interdiction d’émettre de la radio Freedom. Cet événement est considéré comme l’épisode social le plus important des années 90 à la Réunion. Une révolte qui a été meurtrière : des incendies ont fait plusieurs victimes. Louis Le Pensec, ministre de l’Outre mer, puis Madame Mitterrand sont venus sur l’île afin de calmer les habitants révoltés. La médiation apaise les tensions dans ce quartier ravagé par les émeutes. Parmi ces milliers de "révoltés" de février 1991, les jeunes musiciens Luciano Mabrouck, Pascal Gaps et Michel Andamaye décident de former un groupe de maloya-reggae. Les trois copains ont pour objectif de changer l’image négative de cette "révolution". En novembre 1991, le groupe change le nom et se fait appeler "Kom Zot", signifiant "comme vous". On comprend mieux le parcours de Luciano et de ses compères : des "grands frères" qui ont souhaité être la fierté de leur quartier. " On a mis du temps, c’était un travail de longue haleine mais on pense avoir réussi ", confie Luciano.











Texte et photos de Betty Cerveaux-Mayer - février 2017

Publicité