Publicité

Anne-Laure Payet : « Namaste India »

Publié le 17 décembre 2018

Nous avions visité Anne-Laure étudiante en marketing touristique (2010) puis chargée de promotion pour l’IRT en Inde (2016). Deux ans plus tard elle n’a pas dévié de son objectif et a créé Namaste India : une agence de voyages réunionnaise spécialisée sur la clientèle indienne, qui organise des séjours touristiques dans les deux sens. Une interview "Spécial Retour".

Anne-Laure au centre avec un groupe d’Indiens à la Réunion

Pouvez-vous vous présenter ?

Anne-Laure Payet, 30 ans, originaire de Saint-Denis. J’ai décroché un Master 2 en marketing touristique à l’INSEEC (Paris) en 2011. Puis, après six années passées à l’île de La Réunion Tourisme, dont quatre ans à Paris, un an en Inde et une année à La Réunion, je dirige aujourd’hui ma propre agence de voyages réceptive spécialisée sur la clientèle indienne : Namaste India. Après six années passées à l’île de La Réunion Tourisme, j’ai donc choisi de me lancer dans l’entreprenariat et d’ouvrir ma propre agence de voyages spécialisée sur le marché indien.
 
Quel a été votre parcours de mobilité ?

La publicité a toujours été une passion. La Réunion ne me permettant pas réellement à l’époque de poursuivre ma voie, j’ai décidé, après mon bac, de partir à Paris pour intégrer une école de communication. Ayant toujours eu la bougeotte, trois grandes expériences ont ensuite marqué mon parcours : un stage chez un tour-opérateur en Afrique du Sud en 2010, un stage d’anglais à Miami en 2011 et enfin, une année entière en Inde (en tant que VIE – Volontaire International en Entreprise) entre 2015 et 2016.
 
Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rentrer à la Réunion ?

La principale raison pour laquelle je suis rentrée est que j’avais envie de me poser. La qualité de vie que nous avons ici est incomparable. Cela, sans compter ma famille, mes amis et bien évidemment la concrétisation de mon projet d’entreprise. Après mon année en Inde, j’ai demandé à mon employeur à rentrer à La Réunion. Il a accepté. Mon retour s’est donc fait naturellement et avec le soutien de mon employeur de l’époque !
 

Décrivez nous votre état d’esprit à l’atterrissage à Gillot.

J’ai ressenti un sentiment de paix. Je me disais « enfin arrivée » et « de nouveaux chapitres ne demandent qu’à être écrits « . Et puis très vite, j’ai été ravie de retrouver ma famille et mes amis, la plage, la montagne… Un peu frustrée de ne plus pouvoir autant voyager qu’en Europe ou en Inde (c’est cher de quitter l’île !)
 
Avez-vous eu des difficultés à vous réadapter à la Réunion ?

Le fait de rentrer chaque année fait qu’on voit la Réunion grandir constamment. La seule difficulté était de reprendre ses repères (et d’en identifier de nouveaux !) : trouver un logement, rythmer son quotidien… Et puis le plus surprenant, ce sont les différences de prix ! En Inde, je vivais dans des conditions exceptionnelles : grand appartement en centre-ville, 2€ de budget nourriture par jour, 1,5€ la place de cinéma… On prend clairement une claque lorsqu’on quitte se niveau de vie !
 
Dans quel état avez-vous trouvé le marché du travail en rentrant ?

Le marché du travail à La Réunion est compliqué. Il n’empêche que je pense toujours ardemment qu’il y a de nombreuses opportunités à saisir et de multiples projets à développer. Bien sûr, le fait de rentrer avec une expérience internationale donne une vraie valeur ajoutée à son CV, ses compétences.


 Avec le recul, tirez-vous un bilan positif de votre expérience de mobilité ?

Je ne retiens que du positif ! Mon expérience de mobilité m’a apporté beaucoup plus d’assurance et d’indépendance. C’est sans aucun doute mon année en Inde qui m’a incité à ouvrir mon entreprise. Elle m’a donc, en quelque sorte, « ouvert les yeux » sur les opportunités à saisir.
 
Quels conseils donneriez-vous aux Réunionnais qui comme vous souhaiteraient rentrer sur l’île ?

Prenez toutes les opportunités à l’étranger que vous pourrez. Forgez-vous hors de la Réunion, rencontrez, résautez. Quand votre décision sera prise, rentrez sereinement et contribuez pleinement au développement de notre petit caillou !

+ d’infos sur www.namasteindiadmc.com / www.facebook.com/NamasteIndiaDMC


Plus de Réunionnais(e)s CHEFS D’ENTREPRISES / SPECIAL RETOUR

Publicité