Publicité

Barbara Rosé Joanny, peintre et pianiste à Paris

Publié le 27 mai 2016 France Paris

La capitale dispose désormais d’un lieu où les artistes réunionnais peuvent se produire. Professeur de piano diplômée du conservatoire et peintre autodidacte, la Dyonisienne Barbara Rosé Joanny expose à la Galerie ‘Ile de la Réunion’ Paris jusqu’au 18 juin 2016.


Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 33 ans et je suis née à Saint-Denis. J’ai suivi des études de musique (piano et formation musicale) au Conservatoire de la Réunion dans la classe de Marie-Claude Equoy, parallèlement à des études d’espagnol à l’université où j’ai obtenu une licence. Dans le cadre de mes ces études, j’ai passé un an à Madrid où j’ai enseigné le français dans un lycée : superbe expérience !

Dans quelles conditions avez-vous quitté la Réunion ?

J’ai quitté mon île pour continuer mes études musicales à Paris, à l’Ecole Normale de Musique et au Conservatoire, puis à Dijon au PESM où j’ai obtenu mon Diplôme d’Etat de professeur de piano. J’enseigne actuellement au Conservatoire de Franconville. J’ai la chance de pouvoir y réaliser de beaux projets artistiques qui me tiennent à cœur où plusieurs disciplines artistiques sont mêlées.

Parlez-nous de votre peinture.

Je fais de la peinture depuis une dizaine d’années, c’est une vraie passion. Je suis entièrement autodidacte. Après plusieurs rencontres et encouragements de personnes dans le milieu de l’art, je me suis lancée dans cette nouvelle aventure ! Mes peintures abstraites sont très intuitives, avec une réflexion approfondie sur le choix des couleurs, le travail des textures, des contrastes et l’équilibre visuel. La musique est un point essentiel dans mon processus de création. Le tempo, la tonalité, le rythme, le phrasé, les nuances, l’atmosphère d’une œuvre musicale influencent ma façon de peindre. Je retranscris mes émotions à travers la peinture. L’acte de peindre est pour moi un éveil de la conscience et de l’esprit.

"Créer c’est être vivant"

Quels sont vos projets ?

Continuer à faire de la musique et de la peinture ! Enseigner la musique est pour moi une vraie vocation, mes deux parents étaient tous les deux enseignants, je pense que je leur dois cet amour pour la transmission du savoir. Je souhaite continuer à réaliser au Conservatoire des projets artistiques mêlant peinture et musique avec des spectacles encore plus ambitieux. A travers des ateliers, les élèves musiciens, danseurs ou comédiens s’initient à la peinture pour participer ensuite à des spectacles où sont présentes toutes les disciplines artistiques.

Je souhaite également poursuivre ma passion pour la peinture en continuant à réaliser des expositions. Cet été, une exposition est prévue à Vincennes et en janvier 2017 à Franconville. Prochaine étape, la participation à des salons d’art. J’ai également le projet de réaliser une exposition où les liens entre musique et peinture seraient plus étroits : une peinture à voir mais aussi à écouter… J’espère avoir par la suite l’opportunité de pouvoir exposer dans mon île !

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?

La mer, le soleil, la chaleur, les grands repas de famille. Ici j’ai apporté dans mes valises… à manger bien sûr ! Les épices, les fruits, bouchons, samoussas et de la musique, des CDs de Ziskakan, Ousanousava, Danyel Waro…

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

J’ai passé une vingtaine d’années à la Réunion avant de partir pour la première fois en Espagne. On grandit inexorablement, on apprend à se débrouiller seul, on apprend à se connaître aussi. J’ai eu la chance d’y rencontrer l’homme de ma vie. Nous habitons maintenant à Vincennes, en région parisienne. Le cadre de vie y est très agréable et la capitale est à deux pas. Que l’on soit de la Réunion ou d’ailleurs, il est important de faire sa propre expérience en quittant ce que l’on connaît, son confort et découvrir d’autres cultures, faire parfois de belles rencontres improbables qui bousculent notre parcours et changent notre vie !


Voir le profil de Barbara Rosé Joanny / Son site / Page Facebook

PHOTOS DU VERNISSAGE PARISIEN (MAI 2016)





La capitale dispose désormais d’un lieu où les artistes réunionnais peuvent se produire : la Galerie ‘Ile de la Réunion’ Paris
Publicité