Publicité

Distribution : comment la provenance Réunion se fait détourner

Publié le 11 février 2019

Recettes fraudées, appellations à la limite de l’arnaque, packaging antillais… Les exemples de détournements et récupérations de produits réunionnais se multiplient, régulièrement dénoncés par les internautes. En quelques exemples, voici comment l’industrie surfe sur l’image de la Réunion...

Remerciements : Fabrice Gonthier / Lire aussi : Reunion Island Coffee : du café de la Réunion ?


Après le rougail saucisse, l’ananas Victoria, le maloya, le cèdre et même… l’eau, la récupération de la culture culinaire péi par la grande distribution industrielle continue à faire débat. Repérée par Fabrice Gonthier, une eau de parfum baptisée « Vanille de la Réunion » contient ainsi des extraits de vanille de Madagascar, entretenant la confusion chez le consommateur européen déjà perdu par l’appellation Bourbon. En effet celle-ci s’applique à la vanille produite dans l’océan Indien (Réunion, Madagascar, Comores, Maurice) mais aussi à d’autres produits péi comme le vétiver ou le géranium.


Pour Fabrice Gonthier, Réunionnais du Loir-et-Cher et grand défenseur de l’art de vivre créole, « La Réunion et tout ce qui touche à sa culture culinaire est porteuse économiquement (cf. Rougail Saucisse dans les Top 10 des recherches Google de recettes - NDLR). A l’aube des grands salons nationaux type Salon de l’Agriculture où les producteurs réunionnais tentent de valoriser leur savoir-faire, on trouve dans les grandes surfaces et sur le net de nombreuses transformations de nos produits locaux. La Réunion est vendue par les grandes enseignes mais qui se cache derrière ces produits ? Peut-on parler de personnes qui aiment la Réunion ou plutôt de profit ?  »

Sur la boîte de conserve on peut lire « recette authentique antillaise »

« Nous avons fait de belles découvertes (cf. Edmond Albius) et nous avons un patrimoine exceptionnel mais à aucun moment nous pensons à protéger nos appellations. En métropole maintenant je trouve plus d’ananas Victoria de l’île Maurice que de la Réunion, mes collègues métropolitains croient que la vanille Bourbon vient de Madagascar... Tout est tiré vers le bas. Comment valoriser sa culture quand tout est transformé et dénaturé ? »

A quand une vraie réflexion juridique sur ces valeurs nominatives dites de qualités supérieures ou d’origine, utilisées sciemment pour tromper le consommateur ou du moins le laisser dans le flou ?

A suivre...


La marque « Island Tea » (qui n’a rien de réunionnais dans son origine ou ses composants) a utilisé l’image de la Réunion comme logo, avant de changer de stratégie...


Avant / Après


Lire aussi :
Rougail Saucisse dans les Top 10 des recherches Google de recettes en 2018
Les pires rougails saucisses trouvables sur le net
Ananas Victoria : à quelle origine se fier ?
La recherche Ushuaïa exploite les Hauts Plateaux arides de la Réunion
Une eau Volvic inspirée du Piton de la Fournaise
Diaporama 7 photos des pires plats péi servis au rayon traiteur d’hypermarchés de métropole
La recette du rougail saucisses de TF1 corrigée (Vidéo)
Patrimoine culturel : vol en Réunion
Rougail Saucisse à la vodka : la « recette pompette » de Manu Payet
Recette vidéo du rougail saucisse par le restaurant réunionnais Georges Rhumerie
Recette vidéo du samoussa rougail saucisse par le traiteur réunionnais Gout’A Nou
Recette vidéo du Cabri Massalé par le restaurant réunionnais Le Gecko
Recette amoureuse (et internationale) du gâteau patate
Les recettes réunionnaises à la Dakatine : rougail, poulet, cookies...
Recette du carry ti jacques végétarien
Recette du rougail Canneberge
Ingrédients et recettes : cuisiner réunionnais en Amérique du Nord
La liste des magasins, épiceries, supermarchés où acheter des produits réunionnais dans le monde
La Liste des restaurants et traiteurs réunionnais
400 adresses où trouver des produits réunionnais en métropole
Cuisine créole : conseils pour remplacer les produits introuvables


Publicité