Publicité

Jean-Max Vidot, adjoint RH à la direction de l’aviation civile à Lyon

Publié le 24 mars 2006 France Rhône

A 37 ans, Jean-Max occupe un poste administratif à la division des ressources humaines de l’Aviation civile à Lyon. "C’est un travail passionnant car je suis en contact permanent avec les gens. Ce n’est pas un travail routinier. J’apprends pratiquement tous les jours et j’ai de nombreux déplacements en France".

Jean-Max Vidot
"Je me suiss épanoui dans mon travail et j’adore la ville de Lyon. Je rencontre pas mal de monde..."

Racontez-nous votre parcours.

"Je suis né à Saint-Paul. Enfant, j’ai toujours rêvé d’habiter Paris, une ville qui m’attirait par son côté magique. J’ai quitté la Réunion pour suivre mes études (Bac + 3). Après plusieurs allers retours Métropole/Réunion, je me suis installé définitivement en 1999 pour le boulot. Je suis bien en France pour le moment, je pense demander ma mutation dans une dizaine d’années !"

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

"Je me suis épanoui dans mon travail. J’adore la ville de Lyon où je vis actuellement. C’est une belle ville (surtout la nuit). Elle "bouge" beaucoup et on y mange très bien. Je rencontre pas mal de monde... Et puis venant de la Réunion, j’ai une autre vision de la "vie". Je suis bon vivant, toujours souriant, de bonne humeur... Mes collègues apprécient ma joie de vivre et mon côté "exotique", même si je suis parfois confronté au racisme dans la vie de tous les jours".

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

"Humm ! Difficile à dire. En tout cas, après mes études, j’ai été "obligé" de revenir en France... Impossible de trouver un bon poste au pays".

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

"Partir de la Réunion sans aucune hésitation s’ils sont au chômage ! Il y a du boulot en France : il faut en vouloir, ne pas baisser le bras et partir à l’aventure..."

Publicité