Publicité

Jérémy Galais, 20 ans, étudiant de BTS aménagement paysager à Brive

Publié le 19 avril 2009 France Corrèze

Originaire du Guillaume Saint-Paul, Jérémy a quitté l’île il y a huit mois pour poursuivre son cursus en aménagement paysager. Très bien intégré dans son nouveau lycée, il a monté avec trois camarades métropolitains un projet d’Espace découverte de La Réunion dans le cadre de ses études.

Jérémy Galais

D’où êtes-vous à la Réunion ?

Je suis originaire de Saint Paul, plus précisément du Guillaume. Je suis issu d’un milieu modeste. Ma mère ne travaille pas et mon père est agent d’entretien dans le milieu hospitalier.

Racontez-nous votre parcours.

J’ai effectué une seconde, première et terminale aménagement paysager au lycée agricole Emile Boyer de la Giroday à Saint Paul. Après l’obtention de mon bac, j’ai décidé de poursuivre mes études dans l’aménagement paysager en faisant un BTS. La formation n’existant malheureusement pas sur l’île, mon seul recours était de m’envoler pour la métropole.

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

Les objets que je voulais à tout prix amener étaient un Kayanmb’ et un petit herbier des plantes endémique de l’île. Je suis un passionné de maloya et de la flore de La Réunion !
Mais l’objet qui me suit partout est une chaine et un pendentif en forme de carte de La Réunion.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je suis en première années de BTS aménagement paysager au lycée agricole de Brive-Objat. Mon petit village adoptif est très accueillant et pour l’instant, je me sens bien parmi ses habitants. La mobilité m’a permis de me responsabiliser un peu plus (astèr la pu momon papa !) et aussi de rencontrer de nouvelles personnes. Je me suis rendu compte que beaucoup de métropolitains connaissent mal ou très peu La Réunion. C’est pour cela qu’avec trois dalons zoreils, nous avons décidé d’organiser un « Espace découverte Île de La Réunion » au cours de la journée portes ouvertes du lycée le 16 mai prochain.

Pouvez-vous nous en dire plus ?

Dans le cadre du BTS, les étudiants ont étés mis à l’épreuve d’élaborer un projet sur un thème de leur choix et de le mener à terme. C’est le Projet d’Initiative et de Communication. Le groupe étant composé de quatre étudiants (dont un Réunionnais), notre choix s’est tourné vers l’élaboration d’un ’’Espace découverte Île de La Réunion’’. Nous voulons faire la promotion de l’île, présenter ses forêts primaires, sa faune, sa flore à fort taux d’endémisme, ses sites et paysages magnifiques dont font partie les trois Cirques. L’île est aussi remarquable de par sa population issue d’un métissage des quatre coins du monde, créant ainsi une culture créole, une cuisine, une musique et des traditions uniques. C’est ce que nous essaierons de faire passer au public métropolitain.

Etudiant réunionnais Brive
Jérémy, Jonathan, Jean-Baptiste et Sion tiendront un espace "Découverte île de la Réunion" lors des prochaines portes ouvertes de leur lycée.

Qu’est-ce qui vous manque de la Réunion ?

Depuis huit mois que je suis ici, j’ai eu des contacts avec la famille que j’ai en métropole, mais aussi avec des amis qui comme moi sont venus pour continuer leurs études. Mais ce qui me manque le plus, c’est cette sensation de convivialité, de soutien et de sentir qu’on peut toujours compter sur son prochain. Ici je ne l’ai pas réellement ressenti. Ce qui me manque aussi, c’est les paysages variés mais uniques de l’île, avec toute l’ambiance et l’atmosphère créole qui va avec.

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

Vue de loin je me rends compte que malgré la distance avec la métropole, la situation socio-économique de notre petite île n’est pas trop mauvaise. Certes il y a un pourcentage de chômage très élevé, mais nous savons exploiter les atouts que nous a donné l’île, notamment avec le tourisme, la canne à sucre, une population jeune et dynamique, une énergie qui devient de plus en plus propre. Avec tout cela, les Réunionnais et l’aide de la métropole, nous avons de quoi de nous en sortir.

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

Le fait de venir de la Réunion m’a permis d’avoir une intégration très rapide au sein de la classe et des personnes alentour. Les gens ici cherchent la découverte. En répondant à leurs questions, quelqu’un comme moi qui viens d’ailleurs leur permet de s’évader, d’imaginer et leur fait prendre conscience qu’ils connaissent mal le territoire et l’immensité du patrimoine culturel Français, avec la présence des Dom-Tom.

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Dans mon village d’Objat, la Réunion est perçue comme un petit paradis sur terre où la vie est facile. Mais cette image me déplait un peu. C’est vrai que l’île possède un trésor que sont ses paysages, son volcan, sa faune sa flore, sa population et sa culture, mais ils pensent qu’il suffit de secouer un cocotier pour avoir à manger ou soulever une pierre pour avoir de l’or. Ce qui est totalement faux car comme partout il faut transpirer et mériter son dû.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

Pa besoin zot la peur sot la mer ! Alé découvre et aprenn otre choz, pou mieu arni dann nout ti z’île, pou mieu aprécié ali et po renn a nou compte le trésor que nou néna !

Voir le groupe Espace découverte île de la Réunion

Publicité