Publicité

Les danseuses "Les Orchidées" à Bourg-en-Bresse

Publié le 31 juillet 2020

Evénements, finances, prestations… découvrez en photos la vie remplie de l’association créée en 2013 par Rose-Méry Gallard (Grondin), pour faire connaitre la culture réunionnaises par la danse et la musique dans l’Ain.


A l’origine

Rose-Méry Gallard, présidente de l’association Les Orchidées : Je suis née en 1959 à Saint Denis, d’une famille de la Possession et Mafate. Mon nom de famille est Grondin. Je suis arrivée en France en 1977. À 18 ans, après mes études, j’ai quitté mon île pour suivre mes parents. J’ai tout d’abord exercé le métier d’aide-soignante à Oyonnax, avant d’entrer dans la fonction publique, à Bourg-en-Bresse.


La naissance des Orchidées

J’ai toujours aimé danser et chanter le Séga. Un soir lors d’une soirée réunionnaise en France, le DJ m’a vu danser. Il est venu vers moi et m’a mis dans la tête de donner des cours. Suite à ça, j’ai mis une annonce afin de trouver des danseuses, qui voulaient connaître leur culture. Et c’était parti pour « Les Orchidée’s » ! L’association a été créée en 2013. Mon but, c’était de faire découvrir, au travers de la danse, la culture réunionnaise que j’ai transmise à mes enfants. Et de donner des cours bénévolement à des personnes voulant connaître la culture de la Réunion par la musique et la danse.


Le groupe

Nous comptons 12 danseuses dans l’Ain, de 10 à 61 ans. La plupart sont réunionnaises, il y a une famille maghrébine et zoréole. Nous sommes bien prises ! Nous sommes conviés à quatre prestations régulières chaque année, en plus des prestations demandées pour les mariages, maisons de retraites, anniversaires... Nous sommes une très belle équipe, solidaire et conviviale. L’année est ponctuée par nos sorties et nos prestations payantes.


Les souvenirs

Nous avons eu une trentaine de prestations, sur plusieurs communes. Nous avons eu la chance de danser sur Lyon pour des chanteurs connus comme Alain Ramanisun, Médéric, C. Gael, Aubin , Olivier brique. Nous avons participé aux concours sur Paris, très enrichissants pour nous, avec les félicitations du jury !


Les finances

Nous avons de la chance grâce que la ville de Bourg-en-Bresse nous accorde gratuitement un gymnase pour nos cours entraînements, qui se déroulent tous les samedis de 14h à 17h. Nous n’avons pas de subventions et ne demandons pas de cotisations, mais nous fixons un prix pour nos prestations privées. Cela nous permet de renouveler nos robes et accessoires, ce qui reste dans la caisse c’est pour les loisirs, et sorties. Nous faisons payer nos prestations sur une base de 170 euros, auquel on ajoute les frais de repas et d’essence.


Les projets

Nous avons plusieurs fois essayé de prendre contact avec d’autres associations réunionnaises pour travailler ensemble mais malheureusement certaines ne nous ont jamais répondu. Alors on avance on regarde devant nous. Nous sommes heureuses de pouvoir parler de notre belle île Bourbon à travers nos activités et soirées… qui nous donnent de la joie, de l’amour, et des souvenirs !

+ d’infos : www.facebook.com/rmg1959


L’actualité réunionnaise des ASSOCIATIONS / Portraits / Les associations inscrites sur le site / www.reunionnaisdumonde.com/mot/ain







Publicité