Publicité

Ludovic Boyer, responsable d’exploitation du Pêcheur Créole

Publié le 18 février 2019
974

Portrait de Ludovic Boyer, 30 ans, qui reprend les rênes du Pêcheur Créole, l’usine de seconde transformation du Groupe Réunimer.
Extrait du N°336 du magazine L’Eco Austral (février 2019).


Une année qui démarre bien pour Ludovic Boyer. Le Groupe Réunimer, spécialisé dans la pêche fraîche et la transformation des produits de la mer, l’a nommé en janvier au poste de responsable d’exploitation de son usine de seconde transformation : Le Pêcheur Créole. Parallèlement à ce nouveau poste, il conserve la gestion de l’usine RéuniPêche qu’il a intégrée en 2014 en tant que responsable de production. Il supervise ainsi 19 collaborateurs et gère la transformation de près de 1 400 tonnes de poisson par an.

Né en 1988 à la Réunion, Ludovic Boyer est un authentique produit « péi ». Titulaire depuis 2011 d’un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire de L’École supérieure d’ingénieur Réunion Océan Indien (Esiroi) et d’un master en administration des entreprises, obtenu la même année à l’IAE de La Réunion, il commence sa carrière chez Fleury Michon en Vendée, en tant que Manager de production du pôle Catering aérien et plats cuisinés. Fort de cette expérience, il revient à La Réunion en 2013, où il est embauché comme responsable d’exploitation par Océane Production, avant d’intégrer Réunimer.

« Cela fait quatre ans que j’ai rejoint le groupe Réunimer », confie Ludovic Boyer. « Il est important pour moi de travailler pour une entreprise structurée, qui place le développement de l’économie locale au cœur de ses activités. Il est aussi très valorisant d’avoir aujourd’hui la responsabilité de notre activité de seconde transformation, sur laquelle le groupe s’investit pour créer de la valeur ajoutée sur l’île. »

Produits à forte valeur ajoutée


Le Pêcheur Créole (auparavant Réunion Pélagique Traiteur) est la première usine spécialisée dans la transformation de niveau 2 de produits de la mer à La Réunion. En tant que telle, elle élabore des produits à forte valeur ajoutée : cuisson de crustacés, affinage de poisson (notamment le gravelax, à base de saumon cru en filet), réalisation de plateaux de fruits de mer, rillettes de poisson, etc.

« Nous venons de lancer un tout nouveau type d’emballage, le skin pack (skin packaging), qui révolutionne le marché de la poissonnerie traditionnelle à La Réunion », explique Ludovic Boyer. « Nous proposons des produits traiteur à base de poissons pêchés par nos bateaux, ce qui nous permet de commercialiser des marchandises aussi savoureuses et aux mêmes prix que les produits de la mer importés . »

Parmi les innovations visant à valoriser le marché réunionnais, la société propose des produits fins à base de légine et de ses coproduits, transformés localement et commercialisés depuis l’été 2017. Les produits de la marque Le Pêcheur sont emballés en fonction des segments clients et commercialisés localement. Le marché de la grande distribution en rayon étal poissonnerie et libre-service constitue l’essentiel de ses ventes à ce jour. La société a devant elle une forte marge de croissance sur d’autres segments de marché parmi lesquels se situe, au premier rang, la restauration collective ainsi que les CHR.

Extrait du N°336 du magazine L’Eco Austral (février 2019) - Commander en ligne sur http://ecoaustral.com

Une vision du développement local

Avec 178 collaborateurs (dont 148 Réunionnais), le groupe Réunimer (Enez Pêche, RéuniPêche, Le Martin Pêcheur, Réunion Pélagique, Le Pêcheur Créole et Réunimer Logistique) compte parmi les 100 premières entreprises et employeurs de l’île de La Réunion. Spécialisé dans les poissons pélagiques, ses 13 bateaux réalisent une pêche sélective de thon, d’espadon, de marlin et de dorade au large des côtes réunionnaises. La société réalise chaque jour sur le marché local plus de 150 livraisons de poisson de qualité frais ou congelé, ainsi que des produits traiteur de la mer.

Voir les offres d’emplois de Réunimer

Publicité