Publicité

Morgane Soucramanien : destin de Miss…

Publié le 11 décembre 2018 974 France Paris

Elue 3ème dauphine de Miss France 2019 sur TF1 le 15 décembre, la belle Sainte-Marienne en dit plus sur son parcours. Interview exclusive réalisée juste avant l’élection.


Elue Miss Réunion 2018 le 25 août dernier, Morgane Soucramanien a changé de vie. Pour le meilleur assurément, et avec des objectifs précis en vue… Samedi 15 décembre, elle se présente à Miss France 2019 et compte sur un maximum de soutiens… Elle a 18 ans, mesure 1,74m, et pour la jeune femme originaire de Sainte-Marie, le rêve est devenu réalité : « J’ai toujours été fascinée par Miss Réunion, mais je n’étais pas particulièrement programmée pour participer cette année. Des amis m’ont poussée et voilà… »

Après avoir eu son Bac à 16 ans, avec deux ans d’avance, elle a fait une année de Droit et une année à l’Ecole de Gestion et de Commerce, mais ce n’était pas sa vocation. A la rentrée de septembre 2018, elle devait entamer des études pour devenir assistante sociale ou éducatrice spécialisée. Le DUT attendra au moins un an avant de l’accueillir…

Morgane Soucramanien disait « manquer de confiance » en elle, mais depuis son élection, entre interviews, shootings, rencontres diverses, prises de parole, elle a pris de l’assurance. Au fil des semaines, elle a beaucoup appris au contact des Réunionnais qui l’ont élue, des personnalités rencontrées, et par le biais de plusieurs formations nécessaires pour disposer des armes adéquates pour Miss France 2019, finale prévue donc pour ce samedi 15 décembre à Lille, en direct sur TF1.

Depuis son élection, Morgane Soucramanien a soutenu plusieurs associations caritatives et solidaires dont elle est marraine, avec toutefois une cause particulière qui lui tient à cœur, l’endométriose : « Une de mes proches est touchée par cette maladie qui peut provoquer l’infertilité. Je m’engagerai pour défendre cette cause, comme la comédienne Laetitia Millot le fait ». Elle a aussi réalisé une vidéo pour soutenir les chiots abandonnés…

Fin septembre, Miss Réunion était à Paris pour promouvoir La Réunion aux côtés de l’IRT au salon international du tourisme, Top Résa. Elle a assisté également à une soirée de gala de la Fashion Week et visité le Mondial de l’Auto.

Morgane Soucramanien est partie une deuxième fois en métropole à l’invitation du Conseil de l’Ordre des Experts Comptables de La Réunion pour un salon national à Clermont Ferrand. Des voyages qui lui ont aussi permis de faire sa propre promotion : « Evidemment, partout où je vais, je parle de La Réunion. J’ai reçu un accueil chaleureux à chaque fois, et je n’ai pas manqué de demander aux personnes de voter pour moi le 15 décembre ! »


Arrivée à Paris le 15 novembre, Morgane Soucramanien a enchaîné photos et vidéos avec l’organisation Miss France. Puis les 30 candidates sont allées à l’île Maurice pour le voyage de préparation. Revenue à Lille fin novembre, Miss Réunion a un planning très chargé : essayages, répétitions, défilé dans Lille, photos, vidéo, soirées officielles,… jusqu’au show final du 15 décembre.

« Le premier objectif est de figurer parmi le Top 12, et cela se décide avant que le public vote. Ensuite, il faudra convaincre un maximum de personnes, public (50%) et jury (50%) pour parvenir dans le Top 5. Et si j’ai le bonheur d’être dans le Top 5, je compte sur tout le monde pour voter pour moi. Les trois dernières Miss Réunion, Azuima Issa, Ambre N’guyen, et Audrey Chane Pao Kan, sont revenues avec des écharpes de dauphine. J’espère faire au moins aussi bien, et peut-être mieux… ». Pour l’anecdote, il y a dix ans, Valérie Bègue avait été élue Miss France dans le Nord, à Dunkerque, pas très loin de Lille… Un signe ?

Une beauté atypique et universelle…


Comme les 29 autres candidates, Morgane va rêver de la couronne Miss France, mais elle garde les pieds sur terre, consciente que beaucoup de paramètres vont jouer en sa faveur ou pas : « Il y a la concurrence, et il y a les votes… »

Dotée d’une beauté à la fois atypique et universelle - elle aurait pu être Miss Colombie, Miss Mexique ou Miss Inde -, Morgane Soucramanien dispose d’atouts incontestables pour réussir un magnifique parcours. Mais comme le dit Aziz Patel, le délégué Miss France, « chaque Miss Réunion doit apprendre à se mettre en valeur en permanence afin de ne rien regretter après. Les discours sur scène aux côtés de Jean-Pierre Foucault sont déterminants. Dire « J’aurais pu… » ou « J’aurais dû… » ne sert à rien quand les choses sont déjà faites. Il vaut mieux dire : « Je l’ai fait, j’ai réussi »…

Compte tenu de l’heure tardive de la finale, qui débute à minuit à La Réunion, Morgane Soucramanien sait qu’il faudra compter aussi et surtout sur les Réunionnais installés en métropole pour la soutenir, mais également sur les Français de toutes les régions : « Je dois réunir un maximum de votes. Je tiens à remercier infiniment « Réunionnais du monde » pour me permettre de lancer un message, à travers cet article et la vidéo que j’ai enregistrée, afin de mobiliser un maximum de monde pour cette finale du samedi 15 décembre. Je ferai le maximum pour représenter au mieux notre belle île de La Réunion à cette finale »...

Finale Miss France 2019, samedi 15 décembre à partir de 21h (heure métropole) en direct sur TF1. Les numéros pour voter seront donnés pendant l’émission.


Soutenir Morgane sur www.facebook.com/Morgane-Soucramanien-Miss-Reunion-2018-191481851505104 / www.facebook.com/missreunionofficiel


Publicité