Publicité

Quinze Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2015

Publié le 29 décembre 2015

Ils sont ingénieurs, polytechniciens, chercheurs, artistes, entrepreneurs... Ils représentent l’excellence ultramarine dans des secteurs de pointe. 15 Réunionnais parmi 54 ultramarins ont été récompensés le 18 décembre 2015 dans l’hémicycle du Palais d’Iéna, au Conseil Economique et Social à Paris lors de la sixième édition de la cérémonie des Talents de l’Outre-Mer organisée par le CASODOM : Découvrez les parcours de Annaëlle Kischenama, architecte, Christine Ah Kang, ingénieure télécom, Claire Moreau, ingénieure travaux chez Bouygues Travaux publics, Valérie Robert, doctorante en mathématiques, Guillaume Hoareau, vétérinaire urgentiste à l’université de Californie (jeunes talents), Christine Lio Soon-Shun, avocate de formation et consultante auprès de différents gouvernements en gestion des ressources minières et énergétiques, Erika Vélio, manager qualité système chez Ariane Espace, Yann Madé, banquier d’affaires de la Barclay en Afrique de l’Est, Yasser Moullan, spécialiste des migrations internationales, Laïla Volnay, ingénieure qualité dans une entreprise de négoce de café vert, Florence Boyer, danseuse et chorégraphe, Nicolas Técher, compositeur de musiques de films, Matthieu Caruel, scientifique de haut niveau, Charles Latchoumane, chercheur en neuroscience en Corée du sud, et Idriss Troussier, chef de clinique assistant en radiothérapie à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (talents confirmés).


Lire aussi : Talents de l’Outre-mer 2017 : les candidatures ouvertes jusqu’au 31 juillet


Cette sixième édition s’avère un cru exceptionnel, avec un record de 230 dossiers de candidatures, dont plus d’une centaine de dossiers reçus des Réunionnais. Sont distingués dans cette sixième édition 23 lauréats dans la catégorie « Jeunes Talents » et 31 dans la catégorie « Talents confirmés".

Yola Minatchy, présidente du Réseau des Talents de l’Outre-Mer, vice-présidente du CASODOM, responsable du jury pour la Réunion, et première Talent de l’Outre-Mer réunionnaise en 2005, a pu mettre à l’honneur pour la première un nombre important de Réunionnais : 15 talents Réunionnais ont été sélectionnés.

Au total depuis 2005, l’opération a permis de distinguer 185 lauréats qui sont membres du Réseau des Talents de l’Outre-Mer, "un bataillon résolument en marche contre le nivellement par le bas de la société ultramarine" a rappelé Yola Minatchy dans l’allocution d’ouverture de la cérémonie.

Les Talents Réunionnais - Catégorie Jeunes Talents

4 Réunionnais ont reçu un prix de 2.000 euros

Anaëlle KISCHENAMA, architecte


Cette Réunionnaise de 24 ans a obtenu son diplôme d’Etude en Architecture à La Réunion en 2012. Elle poursuit ensuite sa formation à l’Ecole supérieure d’architecture de Lyon (ENSAL) et y obtient son diplôme d’architecture en 2014, terminant son Master parmi les meilleurs, avec la mention Recherche qui consacrait le travail de recherches qu’elle avait effectuées notamment sur le patrimoine colonial réunionnais. Elle part alors en septembre 2015 pour intégrer la formation très sélective de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville, devenant ainsi la première Réunionnaise à entrer dans cette Ecole prestigieuse. Elle terminera son diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en Architecture et Patrimoine en 2016. Elle souhaite mettre à profit les connaissances acquises durant sa formation au service de la préservation du patrimoine réunionnais

Voir le portrait d’Anaëlle KISCHENAMA (2016)

Christine AH-KANG, Technical Project Manager chez Dalet, Ingénieure Télécom Sud Paris


Trophée des « Femmes de l’Industrie », catégorie « Débuts prometteurs » du magazine l’Usine nouvelle en septembre 2015. Après le concours de Mines Telecom, elle intègre l’Ecole d’Ingénieurs Telecom Sud Paris, Ecole d’Ingénieurs spécialisée en Technologies de l’Information et de la Communication. Elle obtient brillamment son double diplôme de Telecom Sud Paris et de l’Université de Buffalo aux USA. En stage de dernière année, elle met au point un système d’informations géographiques pour le management du réseau de fibres optiques en France. Elle est actuellement en Volontariat international en entreprises chez DALET DIGITALS MEDIA SYSTEMS. Elle vient de recevoir le Trophée des « Femmes de l’Industrie » du magazine l’Usine Nouvelle dans la catégorie « Débuts prometteurs ».

Voir le portrait de Christine Ah-Kang (2016)

Claire MOREAU, Ingénieure Travaux chez Bouygues Travaux Publics


Après son Bac passé dans son Île de La Réunion, elle entre à l’INSA de Toulouse où elle obtient son diplôme d’Ingénieure, spécialité Génie civil. En fin de quatrième année, elle a fait un stage en conduite de travaux publics chez BOUYGUES, d’abord sur un chantier de réfection d’une digue sur le port de Sète, puis sur le chantier du déplacement de l’autoroute A9, où elle a eu en charge la conduite des travaux du tablier du viaduc de la région de Montpellier. Ces stages lui ont permis de s’adapter à un environnement différent de celui auquel elle était habituée, le monde du chantier, un univers essentiellement masculin. Son diplôme d’ingénieur obtenu en juillet 2015, elle est actuellement intérimaire en mission dans la même entreprise et travaille sur le chantier de l’élargissement de la Passe Nord, bassin Est, du Grand Port Maritime de Marseille, ces travaux devant permettre au port d’accueillir les plus grands paquebots du monde en facilitant les manœuvres par fort Mistral. Son parcours scolaire terminé, elle est se dit fière d’avoir su s’adapter à des environnements aussi différents.

Voir le portrait de Claire Moreau (2016)

Valérie ROBERT, Doctorante en Mathématiques, Magistère de Mathématiques et Master 2 Recherche en Probabilités et Statistiques, Agrégation externe et CAPES externe de Mathématiques


Cette Réunionnaise de 26 ans est restée à La réunion pour ses classes Prépa, bien qu’elle ait été acceptée à Louis Le Grand et Saint Louis.
Major de sa promotion en deuxième année, et admissible aux concours, elle choisit d’effectuer un double Magistère/Licence à l’Université de Paris-Sud où elle fait des études brillantes.
Elle passe la même année son agrégation et son Capes de Mathématiques, obtient son Magistère et sa licence, puis son master 2 Recherches Probabilités Statistiques.
Elle décide ensuite d’entreprendre un doctorat en mathématiques, spécialité Statistiques, tout en effectuant des fonctions de monitorat pour des étudiants en L2 et L3. Son ambition, après son doctorat, est d’enseigner en classes préparatoires aux Grandes Ecoles.

Guillaume HOAREAU, Doctorant en médecine vétérinaire (Université de Californie), Docteur vétérinaire (Toulouse)


Entouré d’animaux pendant son enfance, c’est tout naturellement que ce Réunionnais se dirige vers la médecine vétérinaire après son Bac scientifique.
Il intègre l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse , et y obtient son diplôme de docteur vétérinaire en 2008, se passionnant pendant ce cursus universitaire pour la médecine d’urgence et les soins intensifs, spécialité n’existant pas alors en France en médecine vétérinaire.
Il se résout donc à partir aux Etats-Unis, d’abord à l’Université vétérinaire de Pennsylvanie, puis à l’Université de Californie-Davis, l’une des plus prestigieuses au monde, où il obtient au bout de 3 ans son diplôme de spécialiste en urgences.
Mais souhaitant poursuivre en recherche, il est accepté dans un programme de thèse universitaire à l’Université de Californie-Davis. Où terminera sa thèse en 2017.
Son objectif est d’enseigner et de pratiquer les urgences et les soins intensifs en médecine vétérinaire à l’Université.

Voir le portrait de Guillaume Hoareau (2008)

Catégorie Talents confirmés

10 Réunionnais ont reçu une médaille.

Christine LIO SOON-SHUN, Consultante en gestion des Ressources minières et énergétiques de Gouvernements aux Etats-Unis


La plus jeune dans une famille de 5 enfants, elle commence à embrasser la carrière d’Avocate après ses études de droit. Ensuite elle décide de réorienter sa carrière en allant passer un MBA in business administration dans l’une des meilleures écoles de commerce américaines de la côte Est. Elle devient ensuite responsable du développement des activités commerciales d’une start-up américaine dans le domaine des énergies renouvelables. Elle est depuis lors basée à New York où elle fait du conseil pour les gouvernements et les entités publiques d’Afrique, du Caucase et d’Asie centrale, pour la gestion de leurs ressources énergétiques et minières. Elle est ainsi représentante de l’entreprise D’Etat « Afghan Gas Enterprise », dans ses négociations pour la construction d’un oléoduc destiné à fournir l’Inde et le Pakistan en gaz turkmène, en passant par l’Afghanistan.

Erika VELIO, Manager Qualité Système des ensembles de lancement Ariane, Soyouz, et Véga chez ARIANESPACE, Expert en Conduite de Génie Développement Logiciel en Guyane


Elle fait d’abord des études de chimie en obtenant successivement sa licence , son master de Physique Chimie, spécialité Ingénierie biomoléculaire, et son Master de Sciences et techniques de la matière et de l’énergie. Mais elle est aussi passionnée par l’aviation et assouvit son rêve en devenant hôtesse de l’air pendant quelques années. Mais elle se rend vite compte que ce n’est pas sa voie. Déjà spécialisée en Chimie des matériaux, elle entame alors une formation d’expert en conduite de génie développement logiciel, ce qui lui permet de se former au métier de l’assurance qualité Logiciel, notamment chez Hispano Suiza et Alstom. Grâce à ces formations, elle décroche son premier contrat dans le monde du spatial au CNES d’Evry sur le Programme de vol du lanceur Ariane 5. Après une coupure de près de trois ans pour élever ses enfants, le Directeur Qualité d’Arianespace à Evry fait appel à elle pour un poste de manager qualité chargée du suivi de production des équipements à propulsion solide tels que les étages de propulsion de la fusée Ariane 5. Ce qui la conduit à s’expatrier en Guyane, où elle dirige une équipe chargée des contrôles qualité lors des campagnes de lancement de fusées. C’est la seule « femme de couleur » ayant des responsabilités de ce niveau en phase de lancement des fusées.

Voir les portraits de Erika Vélio : 2014 & 2008

Yann MADÉ, Responsable des activités Banque d’affaires de la Barclays en Afrique de l’Est


MBA de la London Business School - Diplôme d’ingénieur de l’Institut National Polytechnique de Grenoble. Né à la Réunion, il y a passé la plus grande partie de sa scolarité. Animé d’une grande ambition de réussite, et très déterminé, il est admis à l’Institut National de Polytechnique de Grenoble où, après ses deux premières années d’école d’ingénieur, il passe une année complète d’échanges en Suède et un stage de 6 mois en Australie. Diplôme en poche, il rejoint le très sélectif programme « Hauts Potentiels » de Texas Instruments. Après 6 mois à Munich et 6 mois à Villeneuve-Loubet, il rejoint le bureau commercial de Paris pour s’occuper des grands comptes pendant 4 années. Au bout de ces 5 années enrichissantes, sa soif d’apprendre le reprend et il décide de compléter sa formation d’ingénieur avec un diplôme de commerce au sein de la London Business School, l’une des plus prestigieuses universités au monde. Il y obtient son MBA en 2011. Ayant découvert avec grand intérêt la Banque d’Affaires à Londres, il rejoint, après un stage, la Barclays où il travaille sur des transactions de fusion/acquisition, levée de fond, d’introduction en bourse. Fort de son expérience, et manifestant un très grand intérêt pour l’Afrique, il demande à être transféré au Kenya, comme vice-président, Barclays souhaitant étendre sa présence sur le continent africain dans le domaine de la Banque d’Affaires : il y couvre toute l’Afrique de l’Est.

Yasser MOULLAN, Spécialiste des migrations internationales


Yasser MOULLAN est un spécialiste des migrations internationales. Après sa licence d’Economie, option Economie Internationale, il obtient son Master 1 d’Economie à l’Université Panthéon Sorbonne, puis son Master 2 Recherche en Economie Internationale, Développement et Transition dans la même université tout en passant parallèlement Master ETE« Empirical and Theoretical ». ». Ayant décroché non sans mal une allocation de recherche, il poursuit en doctorat sur les problématiques des migrations internationales. Ses études sont publiées dans plusieurs revues scientifiques et présentées dans plusieurs conférences internationales. Et il a l’opportunité d’effectuer un séjour de recherche de 6 mois à l’Université Catholique de LOUVAIN. .Après son doctorat, il est recruté comme chercheur par l’Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé pour s’intéresser à la santé des immigrés. Depuis février 2014 il est chercheur à l’Institut des Migrations Internationales de l’Université d’Oxford, sur un projet consistant à recenser le nombre de migrants dans le monde. Puis il décroche une allocation de recherche financée par une fondation de l’Université d’Oxford pour développer un projet de recherche sur les migrations internationales de médecins.

Voir son portrait (2014)

Laïla VOLNAY, Ingénieur Responsable Qualité dans une entreprise de négoce de café vert, Ingénieure Systèmes Agricoles et Agro-Alimentaires durables du sud de l’Université de Montpellier


Après son DUT Génie biologique, option Industries alimentaires, elle se dirige vers Sup Agro Montpellier, option Industries agroalimentaires spécialisées dans les pays du Sud. ; Se rappelant les effluves du café que lui faisait sa grand-mère après l’avoir grillé elle-même, elle décide d’approfondir sa connaissance de ce produit, et y consacre tous ses stages. Elle commence par un stage ouvrier à Hawaï dans une exploitation de café. En deuxième année, elle se trouve chez Nespresso en Suisse, dans l’équipe du café vert. : Elle y travaille sur l’impact des techniques de production sur la qualité du café en tasse. Puis elle effectue son stage de fin d’études dans l’entreprise bordelaise Belco, importatrice de cafés verts, qui s’est dédiée à la commercialisation des produits du terroir. Elle y est embauchée après son stage, en tant que responsable Qualité. Son rôle consiste à mettre en place un système d’évaluation des lots, afin d’entretenir la confiance des clients, et des fournisseurs. Pensant qu’il faut valoriser son île dans ce qu’elle a de plus simple, la terre, elle estime que le café Bourbon Pointu, né à la Réunion, a un bel avenir devant lui.

Florence BOYER, Danseuse et Chorégraphe en danse académique au sein de sa compagnie ARTMAYAGE


Née à la Réunion, elle se dirige Après son Bac Economie et Social vers la préparation au professorat d’EPS en obtenant sa maîtrise STAPS à obtient sa maîtrise STAPS. Puis monte ensuite à Paris avec pour ambition de préparer le concours de l’agrégation, mais prend conscience de son ignorance totale de l’histoire des pratiques physiques à la Réunion, et plus largement de sa méconnaissance de l’histoire de la Réunion. Elle décide alors d’approfondir ses connaissances scientifiques en passant un Master 2 Ethnomusicologie et Anthropologie de la danse en 2008. Et parallèlement elle fonde sa compagnie Artmayage où elle poursuit son travail chorégraphique autour de la danse maloya qui entretemps avait été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a crée avec sa compagnie plusieurs pièces, dont « Ma métisse » en 2007,présentée à La Villette, et « Le conte d’Icare » (2008) a été produite au Musée du Quai d’Orsay. Puis « Di a Li » en 2008 qui expose les conditions d’une femme créole réunionnaise. Dans sa quatrième création, « Charoy » elle questionne les héritages des mondes créoles.

Voir le portrait de Florence Boyer

Nicolas TECHER, Musicien et Compositeur de musique de films


Passionné de musique depuis son enfance, ce Réunionnais part, après son Bac scientifique, poursuivre ses études musicales à Paris. Il suit le cursus Musicologie de l’Université de Paris 8 puis une formation diplômante à l’Ecole normale de Musique Alfred Cortot de Paris. Il se tourne ensuite vers des études d’Ingénieur du son afin d’acquérir les compétences techniques nécessaires pour produire ses propres musiques. Il part alors à Los Angeles, capitale du cinéma pour tenter sa chance dans le monde de la musique de film. Après être devenu assistant de compositeurs connus dans le monde du cinéma, il se lance dans la composition pour de courts métrages, ce qui lui vaut de remporter de nombreuses récompenses, et d’être nominé aux Hollywood Music in Media Awards dans sa catégorie qui réunit les plus grands compositeurs. Il compose la musique de Mateo, ainsi que d’autres compositions utilisés pour les effets spéciaux de Godzilla, The Amazing Spiderman, Into the Woods.. Cette année, il est de nouveau nominé aux Hollywood Music in media Awards pour sa musique dans NO-A. Il négocie avec Universal pour la création d’un album orchestral.

Voir le portrait de Nicolas Techer

Matthieu CARUEL, Maître de Conférences à l’Université Paris Est Créteil, Docteur de l’Ecole Polytechnique Master de l’Ecole Polytechnique, Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées


Originaire de la Réunion, il a un parcours scientifique de très haut niveau qui l’a conduit de la construction des Ponts à la mécanique des muscles. Il obtient la même année son diplôme d’ingénieur des Ponts et Chaussées son Master de l’Ecole Polytechnique : son travail de recherche sur l’amélioration du processus de synthèse de membranes en céramique pour les piles à combustibles fait l’objet d’une publication scientifique, ce qui est rare pour un stage. Il devient ensuite Ingénieur de recherche au Centre scientifique et technique du Bâtiment où il travaille sur la performance énergétique des bâtiments. Puis de 2008 à 2011, il prépare une thèse de doctorat au laboratoire de Mécanique des Solides de l’Ecole Polytechnique en travaillant sur un modèle mécanique de contraction musculaire en vue de réaliser un muscle artificiel : ses résultats sont publiés dans les meilleures revues scientifiques, présentés dans une conférence internationale et font l’objet d’un encart spécial dans la revue Nature. Il rejoint ensuite l’INRIA en qualité de chercheur contractuel de 2011 à 2014 : il travaille dans le cadre du projet MEDISIM qui vise à développer un outil de simulation de la contraction cardiaque utilisable par les médecins à des fins de diagnostic clinique. Depuis 2014, il est Enseignant chercheur à l’Université de Paris Est Créteil en qualité de maître de conférences tout en poursuivant sa collaboration avec MEDISIM sur la biomécanique du cœur. Parmi ses projets professionnels figurent : des travaux sur la mécanique des neurones dans le cadre des recherches menées sous la direction de James ROTHMAN, Pr à l’Université de Yale et Prix Nobel de médecine 2013 ; et un nouveau projet au sein de son Laboratoire avec pour objectif la conception d’un nouveau matériau biométrique fonctionnant comme un muscle.

Charles LATCHOUMANE, Enseignant chercheur et Professeur à l’Université de Sciences et technologie de KAIST ( Corée du Sud)


Après son Bac scientifique obtenu à La Réunion et ses classes Prépa, il intègre l’Ecole supérieure de physique de Grenoble où il obtient son diplôme d’Ingénieur en 2004 dans la filière « Instrumentation pour les biotechnologies.
Puis un Master Instrumentation pour les biotechnologies.
Sa passion pour la culture asiatique le conduit ensuite à partir en Corée du sud pour obtenir un double master entre son Ecole et une université coréenne. Ce qu’il réussit en obtenant un Master en Neuroscience à l’Université de KLAIST.
Il commence à travailler à l’époque à des modélisations du cerveau humain et des analyses de signaux du cerveau enregistrés sur des sujets atteint de trouble du sommeil ou de la mémoire.
Il s’épanouit dans ce domaine durant son doctorat, parvenant à publier dans les plus prestigieuses revues scientifiques. Travaillant sur la prédiction des étapes du sommeil basée sur une analyse nouvelle des microcycles du cerveau, il achève sa thèse en 2010. Il publie ensuite le fruit de ses recherches sur des systèmes de diagnostic de la maladie
d’Alzheimer, et sur des maladies du trouble de l’attention et de l’hyperactivité.
Ce parcours académique lui a valu d’être recruté comme Professeur associé de son Université, et d’intégrer comme chercheur un laboratoire prestigieux de neuroscience en Corée du Sud. Il s’épanouit pleinement dans son pays d’adoption, devenu père de deux enfants coréens/réunionnais/français.

Voir le portrait de Charles Latchoumane

Idriss TROUSSIER, Chef de Clinique Assistant en Radiothérapie à la Pitié Salpêtrière, Docteur en Médecine spécialité Oncologie-Radiothérapie, Diplôme d’Etudes spécialité Oncologie-Radiothérapie


Après son Bac passé à la Réunion, il part à Paris V passer avec succès ses deux premiers cycles d’études médicales, qui lui ouvrent la possibilité de poursuivre sa formation dans les grands hôpitaux parisiens. Il entre ensuite en Internat de médecine de 2010 à 2015, en se spécialisant sur l’option Oncologie, option radiothérapie. Il passe sa thèse de médecine en 2013. Il obtient en 2014 deux prix, dont le prix Lucien Mallet, qui récompense chaque année un radiothérapeute français. Terminant actuellement sa formation au Centre hospitalier universitaire de Lausanne, il est d’ores et déjà embauché comme chef de clinique assistant dans le service de radiothérapie de la Pitié-Salpétrière.



La cérémonie anniversaire des dix ans du prix Talent de l’outre-Mer et la remise des prix de la promotion 2015 s’est tenue au Palais d’Iéna le 18 décembre 2015 en présence de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des Outre-mer. Par ailleurs, la promotion 2015 a une « Marraine », qui est la célèbre cantatrice Christiane EDA-PIERRE.

Cette édition revêt un caractère exceptionnel à plusieurs égards :

- Elle coïncide avec le dixième anniversaire du lancement de cette initiative par Georges Dorion, président du CASODOM en 2005 et créateur du prix Talent de l’Outre-Mer ;
- Elle s’est ouverte aux originaires de tous les Outre-mer et non seulement aux Départements d’Outre-mer : la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française, Mayotte, et Saint-Martin sont ainsi représentés ;
- Outre les profils académiques classiques, elle a accueilli pour la première fois des candidats dans les arts classiques tels que le chant, la musique et la danse académiques.

Dans son allocution d’ouverture, Yola Minatchy a incité les Talents de l’Outre-Mer a mettre leurs compétences, directement ou indirectement au profit de leurs terres natales.

Yola Minatchy

Présidente du Réseau des Talents de l’Outre-Mer
Vice-présidente du CASODOM
Responsable du jury pour la Réunion
Talent de l’Outre-Mer 2005


Lire aussi :


Talents de l’Outre-mer 2015 - inscription et mode d’emploi
Cinq Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2013
Création du Réseau des Talents de l’Outre-Mer (octobre 2012)
Cinq Réunionnais primés aux Talents de l’Outre-Mer 2011
Talents de l’outremer 2009 : Cinq Réunionnais distingués par le Casodom
Aurore Fen-Chong, prix Talent de l’Outre-mer 2011
Nadia Payet, prix Talent de l’Outre-mer 2007
Gilmé Albuffy, prix Talent de l’Outre-mer 2007
Fabrice Fontaine, prix Talent de l’Outre-mer 2007
Frédéric Grondin, prix Talent de l’Outre-mer 2007

Lire aussi : Les infos sur l’emploi et les Ressources Humaines à la Réunion

Publicité