Publicité

Samantha Jean-François championne du monde de Kick Boxing

Publié le 10 novembre 2015 France Bouches-du-Rhône

A 28 ans, la Dyonisienne déjà sacrée championne de France en avril 2015, a décroché deux titres mondiaux à Benidorm en Espagne en Grappling et Kick-Boxing. Portrait d’une athlète qui a fait de sa passion son métier, en devenant coach sportif personnel et moniteur fédéral de boxe à Marseille.


Racontez-nous votre parcours.

J’ai vécu toute mon enfance à Saint- Denis. J’ai quitté la Réunion en 2013 pour passer des diplômes et évoluer dans ma carrière professionnelle et sportive. J’avais aussi envie de voir autre chose… 25 ans dans l’île ça fait long ! Je suis actuellement coach sportif personnel et moniteur fédéral de boxe au sein de l’association FURACAO à Marseille, gérée par les frères Moreau qui sont mes entraîneurs.

Quel est votre palmarès ?

J’ai remporté le Championnat de France 2015 en avril en K1 Rules par KO au 1er round. En novembre, j’ai participé au Championnat du Monde à Benidorm en Espagne (WKA – WTKA Unified World Championship). J’ai remporté la médaille d’or en Grappling en +65 kg face à deux Sud Africaines alors que je suis dans la catégorie des 52kg et en Kick Boxing en 52kg face à des Américaines de plus de 56 kg.


Avez-vous des anecdotes ?

L’un de mes plus beaux souvenirs, c’est ma participation début 2015 au Championnat de France de K1 Rules. Le recruteur de l’équipe de France assistait à ma finale et à ma victoire par KO. A la fin du combat, il m’a tendu un document pour participer à un stage en équipe de France. Il y a que dans les films qu’on voit ça. Et bien non en fait !

Quel bilan tire-vous de votre installation en métropole ?

La mobilité a été pour moi plus que positive. J’ai changé radicalement de vie pour le meilleur, autant socialement que financièrement. Je me suis rendue compte qu’il y a beaucoup de choses à voir, à partager avec autrui, et notamment dans le domaine sportif.


Quels ont été les avantages / inconvénients de venir de la Réunion ?

En sport, il n’y a pas d’avantage spécial à venir de la Réunion. Il faut juste être sûr de vouloir rester et savoir s’intégrer. L’inconvénient, c’est le manque de la famille mais grâce aux évolutions technologiques, on peut garder un contact permanent !

Lire aussi : Samantha Jean-François : l’oeil du tigre


Plus d’articles sur le SPORT REUNIONNAIS / www.reunionnaisdumonde.com/r/12/Marseille-PACA (1 200 membres)



Publicité