Publicité

Sophie Ferrando, courtier en prêt hypothécaire à Montréal

Publié le 22 septembre 2009 Québec Canada

Sophie a quitté la Réunion à 18 ans pour un long périple qui l’a mené à Paris, en Californie et au Chili. De retour à la Réunion, elle a déposé une demande d’immigration pour le Québec où elle vit depuis neuf ans. Courtier en prêt hypothécaire à son compte, Sophie est membre de l’association « Réunionnais du Québec, Nous lé là ! ». Elle participera au 1er village de la diaspora réunionnaise du 14 au 16 octobre 2009 à Saint-Denis.

Sophie Ferrando

Racontez-nous votre parcours.

Je suis née à Saint-Benoît mais j’ai grandi entre Saint-Denis et Saint-Gilles les bains. Mon père était médecin. J’adore la Réunion, mais j’ai toujours ressenti le besoin d’aller voir ailleurs ce qui s’y passe. A 18 ans, j’ai quitté la Réunion pour étudier à Paris, l’histoire de l’art et l’art dramatique. J’y ai vécu 7 ans avant de m’envoler pour la Californie où je suis restée 5 ans. J’ai habité San-José, Santa-Cruz et San-Francisco. De là j’ai fait un petit passage de 9 mois au Chili, j’ai vécu et travailler à Santiago et Iquique. Puis, retour à la Réunion. C’est de là que j’ai fait ma demande d’immigration pour le Québec. Je vis à Montréal depuis 9 ans.

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Professionnellement, je travaille sur le développement de mon nouveau bureau à Montréal. Je suis agent immobilier affilié et conseillère en financement hypothécaire. Au niveau associatif, j’aimerais développer des liens entre les Réunionnais vivants au Québec.

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

Beaucoup. La mobilité permet de s’adapter plus aisément à toute nouvelle situation et aux différentes personnalités. Elle nous offre une belle ouverture d’esprit.

Qu’est ce qui vous manque de la Réunion ?

La mer, l’air salin. La famille, bien sur. A chaque séjour sur l’île, je ramène différents objets, que je finis toujours par donner autour de moi.

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Les gens ne connaissent pas vraiment la Réunion, mais lorsqu’on en parle, on est d’un coup très exotique !

Vous-même, quel est le regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

J’adore le Québec, même si l’hiver est long ! Les gens sont très accueillants, ouverts. Montréal est une belle île et une ville aussi avec beaucoup d’espace, de parcs. La vie est facile (pour une ville), les contacts sont aisés et simples.

L’association Réunionnais du Québec, Nous lé là !

Publicité