Publicité

William Clain, 24 ans, apprenti commis de cuisine à Deauville

Publié le 18 novembre 2009 France Calvados

Originaire de Sainte Suzanne, William est en contrat de professionnalisation cuisine dans un restaurant du Calvados.

William Clain
"Au salon de l’emploi de Lisieux, stand tenu par mon centre de formation : Acsea les Cèdres Formation"

Racontez-nous votre parcours.

Je viens d’un milieu modeste et je suis le petit dernier d’une famille recomposée de trois enfants. J’avais toujours prévu de quitter la Réunion à la fin de mes études pour découvrir le monde. Malheureusement je n’ai pas obtenu mon BTS et je me suis retrouvé au chômage. C’était une situation difficile à accepter. J’ai galéré pendant trois mois avant qu’un ami ne me propose de monter un projet sur l’île.

Qu’avez-vous fait ?

Je me suis rendu à l’ANT (Agence Nationale pour l’insertion et la promotion des Travailleurs d’outre-mer) pour obtenir une formation en métropole afin de pouvoir revenir développer ce projet dans quelques années. On m’a orienté vers l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence) à Lisieux en novembre 2008 dans le cadre d’une Formation Individualisée en Mobilité. J’ai été garçon de café pendant huit mois et je suis actuellement en contrat de professionnalisation en cuisine pour une durée d’un an.

Quels objets que vous avez apporté dans vos valises ?

Un calendrier de la Réunion, mon ordinateur, mes photos de famille, des épices et une chose inégalable : la langue créole !

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

Une autre vision de la vie et une meilleure préparation aux défis du quotidien. C’est aussi une expérience professionnelle et humaine exceptionnelle. Elle m’a permis de rencontrer des personnes venues de tous les horizons : Antillais, Mahorais, Marocains… des découvertes inoubliables !

Quels sont vos projets ?

J’espère trouver quelqu’un avec qui faire un bout de chemin, mais avant ça je souhaite surtout intégrer une entreprise à la fin de mon contrat.

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais dans votre région ?

Oui. Ici quand on arrive quelque part et qu’on parle créole, les autres Réunionnais vous repèrent et viennent vers vous. J’ai ainsi trouvé des confrères avec qui on organise des soirées et des fêtes. Il y a une réelle unité entre nous.

Qu’est-ce qui vous manque le plus de la Réunion ?

Ma famille, mes amis, la musique, la cuisine, le créole et surtout la culture réunionnaise !

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

A la Réunion, la jeunesse semble condamnée. Les grosses entreprises survivent, mais les petites disparaissent une à une. Les prix des matières premières sont exorbitants, et le billet d’avion toujours aussi cher ! Et la crise a malheureusement accentué tous ces problèmes. Les Réunionnais sont trop gentils et laissent trop faire. Il faudrait plus de combativité et une plus grande solidarité pour faire avancer les choses.

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Globalement les gens d’ici ont une bonne image de la Réunion. Seul bémol, les épidémies du moment (chikungunya, grippe A) n’incite pas les étrangers à venir visiter l’île !

Vous-même, quel est votre regard sur la région où vous vivez ?

Le Calvados est une belle région, et il y a le calva ! Mais elle n’égalera jamais la Réunion. Quand on me demande ma nationalité, je réponds d’abord Réunionnais avant Français !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais qui veulent tenter la mobilité ?

Soyez fort psychologiquement parce que la vie loin de chez vous peut être très dure. Soyez aussi bien préparés : renseignez vous sur la ville où vous allez, car on peut vite avoir des surprises !

Voir le profil de William Clain

De gauche à droite : Teddy un pote caennais, Henry un Réunionnais venu en même temps que moi en métropole, Lynda une amie du Mans avec les lunettes, Ingrid une autre Réunionnais retournée au pays depuis peu et moi en bas à Caen pour la foire de caen en avril 2009.

Virginie Baret, Etudiante en journalisme à Info-Com

Info Com Réunion
Publicité