Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Spécial retour : Bruno Dennemont, co-fondateur de (...)

Spécial retour : Bruno Dennemont, co-fondateur de l’agence Du Simple au Double


Après onze ans en métropole, Bruno est rentré fin 2013 s’installer à la Réunion. Il nous décrit ses impressions à l’arrivée à Gillot, mais aussi comment il a préparé son retour et réussi à se réinsérer sur le marché du travail local.

Article publié dans Objectif Emploi, supplément du Quotidien de la Réunion - 13 octobre 2016


Pouvez-vous vous présenter svp ?
J’ai 35 ans et je suis originaire du Tampon. Après onze ans en métropole, dont neuf ans sur Paris dans la production audiovisuelle, l’évènementiel et la musique, je suis de retour à la Réunion depuis novembre 2013. Sur Paris, j’avais ma société "Studio Geckito", studio de postproduction son (prise de son studio, voix off, mixage d’émissions de TV, etc.). J’étais aussi preneur de son pour diverses sociétés de productions (Pubs TV, programmes courts, documentaires, etc.)

Racontez-nous votre parcours de mobilité.
Après mon bac en 1998, je suis allé à Saint-Denis pour préparer une Licence de Biologie que j’ai obtenue en 2001. Avec un ami de promo, nous avons décidé de continuer notre cursus à la Rochelle afin d’acquérir de nouvelles expériences et faire de nouvelles rencontres dans un contexte et une culture différents de la nôtre. Ces deux années m’ont permis de me rendre dompte que cette filière ne me convenait pas.

Qu’avez-vous fait ?
Passionné de musique et de cinéma, j’ai décidé de faire un virage à 180° et d’aller à Paris en 2004 pour faire successivement une école de musique et une école d’audiovisuelle de 2005 à 2008 (Ecole Supérieure de Réalisations Audiovisuelles). Parallèlement à cette formation, j’ai développé mon expérience sur le terrain comme preneur de son et mixeur pour des productions les plus variées possibles (ex : captation de spectacles vivants, prise de son sur des tournages de fiction, mixage de documentaires, etc.).

JPEG - 219.9 ko
Avec l’artiste Gwen en enregistrement de son 6 titres.

En 2008, j’ai monté mon studio de postproduction à Paris, où je m’occupais de bandes-son de films publicitaires, de films institutionnels, de documentaires et de quelques fictions et continuais de développer des projets musicaux annexes. J’ai progressivement étoffé mon carnet d’adresses en tournage et mixage auprès des boîtes de productions, d’évènementiels, de communication, des agences de pub, etc.

Début 2016, je m’associe à Thomas Carrère pour monter la structure Du Simple au Double, une agence de marketing digitale qui aide les entreprises/marques à être présent de manière qualitative sur internet via les canaux de diffusion tels que les sites web, les réseaux sociaux, le blogging, l’e-mailing, etc.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rentrer à la Réunion ?
Après 11 ans en métropole à développer mon projet professionnel, j’avais envie de retourner sur mon caillou et de mettre mes compétences au profit d’un secteur en pleine mutation. Cela s’est fait naturellement. La vie parisienne peut être palpitante pour un jeune entrepreneur comme moi : passer de studio en studio, de tournage en tournage… Mais l’appel de mon île commençait à se faire sentir.

Bruno Dennemont, ingénieur du son

Avez-vous préparé votre retour d’une façon spécifique ?
Je suivais de loin l’économie et le dynamisme des métiers de l’image, de la communication et des TIC à la Réunion. Je me rendais compte à quel point ces métiers étaient en plein boum. Je voulais faire partie de ceux qui font avancer la Réunion ! Mais ayant construit tout un réseau sur Paris, je ne voulais pas partir sans rien et sur un coup de tête. J’ai donc fait un séjour de trois semaines pour démarcher les acteurs locaux de la vie culturelle et la communauté audiovisuelle de l’île. Je me suis rendu compte que mon profil me permettrait d’évoluer dans ce secteur.

Décrivez nous votre état d’esprit à l’atterrissage à Gillot.
Je rentrais quand même assez régulièrement mais cette fois-ci, symboliquement, je savais qu’une page se tournait ! Et qu’une nouvelle aventure commençait.

Avez-vous eu des difficultés à vous réinstaller ?
Il y a effectivement eu un temps d’adaptation mais j’ai rapidement démarché les productions locales (Antenne Réunion, Réunion 1ère, Série TV Cut, pubs et fictions, etc.). Parallèlement à ces prestations d’ingénieur du son, je me suis rapidement formé aux métiers de la communication digitale (stratégie, community management, créations de contenus, référencement, etc.). Naturellement, je me suis lancé comme community manager indépendant (gestion des communautés sur les réseaux sociaux des entreprises).

Dans quel état avez-vous trouvé le marché du travail en rentrant ?
Le marché de l’audiovisuel et du numérique est en pleine mutation. Les manières de consommer les médias évoluent très vite. La Réunion est une terre de tournage sans fin avec des décors et des ambiances très variés. Les sociétés de productions métropolitaines et même internationales commencent à se rendre compte de ses atouts et viennent de plus en plus faire des images sur notre île. A cet effet, l’agence Film réunion met tout en œuvre pour dynamiser ce secteur.

Quels sont les points de satisfaction et de déception de votre retour ?
Pour l’instant, je n’ai pas encore de déception et c’est tant mieux. Au contraire, je suis vraiment épanoui car je suis près de ma famille, au soleil, avec des gens que j’aime autour de moi.

Avec le recul, tirez-vous un bilan positif de votre expérience de mobilité ?
Oui, avoir pu rencontrer de nombreuses personnes d’horizons, de cultures et de milieux sociaux différents est une expérience enrichissante. J’ai aussi pu côtoyer les milieux de la publicité, du cinéma et de la musique sur des productions conséquentes où le niveau d’exigence était important (Canal +, France Télévision, Universal ou M6).

Aujourd’hui quels sont vos projets ?
Conquérir le monde bien sûr… Sans rire, la vie au quotidien en famille est délicieuse dans le sud de l’île et les opportunités pro se multiplient avec notre agence !

Site : http://dusimpleaudouble.fr / www.facebook.com/agencedusimpleaudouble


Voir le profil de Bruno Dennemont

Bruno Dennemont, ingénieur du son

JPEG - 991.6 ko
Prise de vues et de son avec Novak Djokovic


COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9637 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik