Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > 1001 Célébrités > BADRE Paul

BADRE Paul



BADRE Paul

Né le 16 novembre 1912 au Tampon, décédé le 19 septembre 2004 dans la même ville. Marié. 3 enfants (Andrée, Aliette, Philippe). Ti’nom : P’tit Paul. Orphelin très jeune, il fréquente l’école primaire au Tampon, « dans une classe qui ressemblait plutôt à une chambre ». Titulaire seulement du Certificat d’Etudes Primaires A 20 ans, il quitte la Réunion pour Madagascar afin de débuter sa vie professionnelle comme transitaire à Tamatave (1932-1934). Son frère aîné étant tombé malade, il regagne la Réunion pour s’occuper des affaires familiales et notamment reprendre l’exploitation agricole basée au Tampon Entré en politique aux côtés d’Edgar Avril vers 1945, il est élu deuxième adjoint au maire du Tampon Roger Bénard (1945), avant de lui succéder en 1953. Maire du Tampon durant cinq mandats, on lui doit notamment d’importantes réalisations, parmi lesquelles les infrastructures scolaires — et notamment le lycée Roland Garros inauguré en 1965 et l’Ecole militaire en 1972, établissement devenu depuis le campus universitaire —, mais également le captage en eau des Hirondelles. « La génération qui va aujourd’hui à l’école est celle qui me mettra dehors », aimait-il répéter, une prédiction qui va se réaliser avec son éviction de la mairie et l’élection d’André Thien Ah Koon au second tour des élections municipales de mars 1983. Conseiller régional pendant trente ans, il abandonne son mandat en 1986. Sa dernière candidature sera sur la liste Union Départementaliste pour le Renouveau et le Progrès (UDRP) aux élections régionales de février 1983, conduite par Auguste Legros, où il figurait à la 42e place. Il a été également membre du comité de soutien à la candidature de Georges Pompidou à la présidence de la République créé à la Réunion en mai 1969 sous la présidence de Pierre Lagourgue ♥ Fondateur de l’équipe de football La Tamponnaise Président de la Sica-Lait et de plusieurs organismes agricoles Il fut avec Raphaël Babet et Irénée Accot l’un des principaux promoteurs de l’établissement de l’enclave réunionnaise de Madagascar connue sous le nom de Sakay (1952-1977). Distinctions : Son nom a été donné à un collège, à une salle d’animation de quartier et à une zone d’aménagement concerté au Tampon.

Prise de parole

« Il faut donner à la jeunesse des responsabilités, même si elle croit que tout est réalisable. Aujourd’hui, ma carrière politique se termine, il faut qu’un jeune vienne. À mon époque, le Tampon, c’était la belle vie : peu d’argent et peu de besoins. Maintenant, il faut s’occuper de l’eau, des routes, pour un Tampon grossi sans Pos, comme un champignon… » (Quotidien de la Réunion, 8 avril 1977). 45

Références

Archives personnelles. Quotidien de la Réunion 16.03.1977, 8.04.1977, 11.02.1982, 27.02.1982, 12.03.1983, 3.05.1983. Journal de la Réunion 10.03.1977, 8.04.1977, 10.03.1982, 12.03.1982, 11.02.1983, 23.02.1983, 2.03.1983, 3.03.1983, 4.03.1983, 9.03.1983, 10.03.1983, 12.03.1983, 20.09.2004.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Créer une alerte mail sur ces mots clés

Mots-clés : Le Tampon , Madagascar , Agriculture , Politique
Auteur : 1001 Portraits - janvier 2014

Partez à la découverte des 1 001 célébrités !
OU ?
 
QUOI ?
QUI ?
COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10249 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik