Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > 1001 Célébrités > BENARD Jules.

BENARD Jules.



Journaliste à la retraite, né le 12 juin 1948 à la Rivière Saint-Louis (la Réunion). Divorcé. 2 enfants. Il revendique avec acharnement son statut de “yab”. Études primaires à la Rivière Saint-Louis et études secondaires au lycée Leconte de Lisle à Saint- Denis. Baccalauréat philosophie. Études de droit à Saint-Denis, puis à Nice (Alpes- Maritimes). Concours national d’inspecteur de police sans suite. CAP d’instituteur obtenu à la Sakay, à Madagascar Il souhaitait devenir policier, il a épousé plusieurs professions durant sa vie professionnelle intense. Il a d’abord été professeur de lettres remplaçant à l’Ecole française de Babetville (Sakay), à Madagascar, entité réunionnaise dépendant du vice rectorat de la Réunion (1970-1973). Rentré à la Réunion, il a été affecté à Marla, dans 73 le cirque de Mafate (1975-1976). Démissionnaire de l’Education nationale au bout de neuf ans, on le retrouve comme journaliste au Quotidien de la Réunion lors du lancement du périodique de Maximin Chane Ki-Chune (1976), puis à Télé 7 et au Journal de la Réunion. La monotonie le faisant fuir, il écrit et publie son premier roman, Neige sur la Réunion, puis il participe avec Daniel Vaxelaire à la grande aventure du Mémorial de la Réunion en sept tomes (1978). Globe-trotter de la presse réunionnaise, il s’exile à Mayotte pendant quatre ans où il cumule les fonctions de cuisinier et de correspondant du Quotidien de la Réunion (1981-1985). De retour à la Réunion, il est journaliste à l’agence Sud du Quotidien de la Réunion (1985), avant d’intégrer l’équipe de l’hebdomadaire Visu appartenant au même groupe (jusqu’en avril 1987). Il participe alors pendant quelques semaines au lancement du mensuel L’Enjeu économique de Jean-Claude Vallée, avant de retourner à Visu. Nouvelle aventure lorsqu’il collabore à l’hebdomadaire TéléZapp des frères Jerry et Jean-Jacques Ah Yan (1998), qu’il quitte deux ans après pour faire une petite incursion à L’Eco Austral d’Alain Foulon, avant d’intégrer la mairie de Saint-Pierre gérée par Michel Fontaine. Embauché comme responsable de la communication municipale, il sera également responsable de la rédaction de la publication de la municipalité, Voie du Sud. “Nègre” du maire pour les discours, il n’hésite pas à prendre la plume dans la rubrique du courrier des lecteurs des quotidiens pour justifier la politique de la commune du Sud ou pour répondre aux attaques contre cette même municipalité (2001-2005). Il liquide sa retraite à la mairie de Saint-Pierre en juin 2005 « pour se consacrer à d’autres formes d’écriture ». Autre : Collaborateur occasionnel sous le pseudonyme de Justinien Vitry de plusieurs publications gérées par Jean-François Sam-Long, alors chargé de la Culture au Conseil général présidé par Eric Boyer, notamment Livre Sept, trimestriel consacré aux livres (1989-1990). Livres : Auteur des ouvrages de recherche fondés sur des documents d’archives comme le rare La Réunion aujourd’hui 1964-1979 (1985), deux romans policiers, mais également un livre de cuisine et un petit glossaire du créole réunionnais : Neige sur la Réunion (1978) et Une fois de trop (1977), deux ouvrages publiés en feuilleton dans Le Quotidien de la Réunion. Mayotte, l’île aux Parfums (1983). Le diable du bord du chemin (1988). L’affaire Sitarane (1989). Les grandes catastrophes de la Réunion (1989). Histoire de Saint-Pierre, en 2 tomes (1990). Les cinq cents premiers Réunionnais (1994). Guide pittoresque et historique de Cilaos (1996). Glossaire créole (1996). La cuisine de Mémé Anéa (1997). Rhums, punchs et cocktails de l’île de la Réunion (1997). La Réunion humoristique (1999). Le nervi (2006). Il a enregistré un CD, compilations de vieux ségas à la guitare des années 60 (1997) ♥ Il a été membre de l’Association des enseignants documentalistes de l’Education nationale de la Réunion (ADBEN-Réunion). Distinctions : Prix du roman policier d’un concours organisé par l’ADER pour son roman Neige sur la Réunion (1975). Sélectionné dans l’équipe de la Réunion à l’émission télévisée Questions pour un champion (1996).

Prise de parole

« Je suis totalement incapable de m.intéressé à une seule chose. Si le signe zodiacal du caméléon avait existé, il aurait été taillé sur mesure pour moi puisque j.ai sans cesse les regards tournés vers mille directions à la fois et, comme lui, je suis capable de me couler dans beaucoup de personnages différents » (propos recueillis par Patricia Manoux).

Références

Archives personnelles. Libération 29.03.1989. Télé Mag 18.07.2001. Visu 25.03.1987, 29.09.1987, 25.09.1987. Témoignages 21.06.1987, 12.03.1988. Le Réunionnais 8.12.1994. Quotidien de la Réunion 11.04.1987, 24.09.1987, 25.09.1987, 12.03.1988, 26.03.1988, 1.07.1988, 22.07.1988, 17.06.1996, 18.05.1997, 18.01.2004, 31.07.2006. Journal de la Réunion 20.06.1987, 24.09.1987, 25.09.1987, 28.03.1996, 3.11.1996, 7.08.1999, 26.08.1999, 11.03.2000, 22.03.2003, 12.07.2003, 18.06.2005, 8.09.2007, 13.09.2007, 19.04.2009.

Source : Jérôme l’archiviste - Extrait de l’ouvrage Célébrités de la Réunion paru en 2009, basé sur plus de 50 000 documents et archives retraçant quarante années de la vie réunionnaise.

Commander la version Pdf de "1000 Célébrités de la Réunion" pour 12 euros

Partez à la découverte des 1 001 célébrités !
OU ?
 
QUOI ?
QUI ?
COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10249 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik