Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Patrick Saffre, 34 ans, opérateur de sûreté qualifié (...)

Patrick Saffre, 34 ans, opérateur de sûreté qualifié à Orly


Licencié après 10 ans de travail dans un atelier artisanal à la Réunion, Patrick a fait le choix de la mobilité pour rebondir. Après s’être formé aux entretiens d’embauche et passé les diplômes nécessaires, il a décroché un poste d’opérateur de sûreté qualifié pour l’entreprise Aéroports De Paris. Patrick participera au 1er village de la diaspora réunionnaise du 14 au 16 octobre 2009 à Saint-Denis.


JPEG - 31.1 ko
opérateur de sûreté Orly

Racontez-nous votre parcours.

Je suis originaire de Saint André, d’un milieu modeste. Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans un atelier de création de bijoux artisanal. Après 10 ans d’activité, j’ai perdu mon emploi. Le besoin de reconversion se faisait sentir, alors après mûre réflexion, j’ai décidé de m’expatrier en métropole. Je voulais bouger et voir ce qu’était la vie là-bas.

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

Dans ma valise j’ai emmené un rayon soleil, une roche volcanique et ma collection d’éléphants en bois. Mes éléphants me suivent partout où je vais, ce sont mes porte bonheur…

Racontez-nous vos débuts en métropole.

Au départ, je me suis installé chez la famille à la campagne et quelques mois plus tard, chez un ami haïtien à Paris dans le 13e arrondissement. J’ai cru débarquer sur une autre planète ! C’était le dépaysement total. J’ai dû vite m’adapter à mon nouvel environnement : un paysage de béton, le froid d’hiver, apprendre à prendre le métro, les gens qui font grise mine…

Avez-vous rapidement trouvé du travail ?

Je me suis inscrit au pôle emploi de l’ANPE et j’ai commencé ma prospection. Après plusieurs semaines d’intenses recherches et d’entretiens de sélection, j’ai débuté une formation de six mois d’agent de sûreté aéroportuaire et de sécurité. Les modules nécessaires en poche, j’ai commencé à prospecter auprès des entreprises de ce secteur. J’ai travaillé sans relâche pour réussir mes entretiens. Agrément du préfet et du procureur obtenus, j’ai été embauché en CDD à l’aérogare d’Orly. Par la suite, comme je voulais être dans un environnement plus opérationnel, j’ai intégré l’inspection « filtrage du personnel et des biens en piste », comme opérateur de sureté qualifié.

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

La mobilité m’a apporté beaucoup au niveau humain. A l’aéroport, je rencontre tous les jours des personnes de nationalités et de cultures différentes. L’expérience acquise est un épanouissement personnel immense. Je pense que c’est important d’aller voir, se former pour construire une vie meilleure et participer à l’embellissement de notre île. Aujourd’hui j’ai envie de découvrir le monde !

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

Les employeurs sont satisfaits de voir que les Réunionnais sont en général très motivés et très professionnels. Mes collègues m’apprécient pour mon travail mais surtout pour mon humour, mon sourire facile et ma personnalité : ils ont adopté la "Pat attitude" comme ils disent !

JPEG - 22.6 ko
Patrick Saffre

Quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

C’est diversifié, mais la plupart ne sont pas aussi chaleureux que nous ! C’est pour ça qu’il faut qu’on soit fier de notre culture et de notre pays.

Qu’est-ce qui vous manque de la Réunion ?

Ma famille et mes amis. A l’échelle internationale la Réunion n’est qu’un grain de sable dans l’océan indien, mais on ne l’apprécie jamais autant que lorsqu’elle est loin. Dicton : un seul être vous manque et tout est dépeuplé.

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

Il faut être optimiste. La mobilité est le meilleur moyen de s’ouvrir sur le monde. L’isolement géographique a longtemps été un frein à l’expansion sociale et économique de l’île, mais désormais les Réunionnais ont compris qu’il faut sortir de cet isolement. Une fois que nous avons quitté l’île, le monde n’a plus de frontières. La mobilité offre une ouverture d’esprit et des chances de découvrir des choses que la Réunion ne peut pas nous offrir.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

La communauté réunionnaise est présente dans toutes les villes de France. Vous ne serez jamais seuls même si votre famille est loin (inquiet pa la réunion lé la !). Je sais que les obstacles paraissent colossaux, mais les voies sont facilitées. L’étranger est à notre portée alors Réunionnais il faut bouger, bouger !

Voir le profil de Patrick Saffre

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10136 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik