Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > 5 expériences à vivre en Afrique du Sud pour un (...)

5 expériences à vivre en Afrique du Sud pour un Réunionnais


Au terme d’un court séjour en Afrique du Sud, plus précisément entre Johannesburg et le Parc Kruger, je vous invite à venir avec moi à la découverte de ce pays, à la fois si proche et si lointain !


Entre la nature sauvage et vous, une toile de tente

Oui, bien sûr, on peut faire du camping à La Réunion. Mais l’environnement du Camping de l’Ermitage ou de l’Etang Salé n’ont pas grand chose à voir avec celui du parc Kruger. Point remarquable : tout est enfermé, verrouillé et avec des systèmes parfois complexes. Pas pour les voleurs, enfin, pas les voleurs humains… mais bel et bien pour éviter qu’un singe, une hyène, un genetta ou un ratel (honey badger en v.o.) ne vienne piquer ce que vous avez prévu pour le dîner ! J’ai assisté en direct à un rapt de paquet de chips par un babouin sur la table des voisins d’origine russe. Je vous confirme que russe ou pas, les insultes ont une intonation universelle ! Et bien sûr, à la nuit tombée votre dîner sera enrichie en protéines grâce aux nuées d’insectes attirées par la moindre lumière.

La monotonie des menus

L’Afrique du Sud est un pays immense, avec des ressources agricoles significatives. Et pourtant… ils semblent avoir une idée fixe sur certains produits que l’on retrouve partout : le millie pap, sorte de soso maïs blanchi, la viande grillée, le curry d’agneau et la salade iceberg. Bien sûr, un voyage de 10 jours dans une toute petite partie du pays n’est pas significative, mais même sur ce petit délai, mes petits carrys m’ont manqué – on est réunionnais où on ne l’est pas-. En revanche, la plupart des bars et restaurants offrent une belle variété de boissons fraîches et de desserts très gourmands. J’ai aussi beaucoup apprécié les fruits séchés que l’on trouve partout à petit prix. La Réunion pourrait développer ananas et mangues séchés, elle aurait déjà une cliente !

La vie en extérieur élevée au rang d’art

Vous appréciez nos kiosques à pique-nique avec l’espace feu bien arrangé. Tenez-vous bien, les Sud-Africains sont de véritables experts de l’out-door (vie en extérieur). Le week-end, le parc Kruger se remplit de Sud-Africains en villégiature. Tentes sur toit de 4*4, roulotte-caravane, bungalow hyper équipés, tout y passe. Pourvu qu’ils soient dehors ! Et l’équipement suit : chaises pliables, vaisselle portable, le parfait campeur a trouvé son pays d’adoption. Et je crois que pour cet aspect-là, le Réunionnais s’y trouverait plutôt bien ! Par contre, je n’ai vu personne avec une marmite à riz et pas sûr que les barbecues puissent supporter une de nos marmites traditionnelles !

Les cases en tôle de Pilgrims’ Rest

Pilgrims’ Rest est une petite ville ancrée dans les montagnes. Il y fait plutôt frais et humide. Dans les années 1870, elle accueillit des chercheurs d’or, ce qui explique son nom : le repos des pèlerins. Ce village est tout à fait pittoresque. Tout semble avoir été préservé, parfois même restauré dans son état d’il y a cent ans. Il m’a surtout étonnée à cause de ses petites maisons construites en tôle ondulée, comme chez nous, à la Réunion. Et à l’intérieur de certaines maisons, le sol est en béton ciré rouge, comme dans le tan lontan à La Réunion ! Quel est l’artisan qui amena ce type de construction d’un lieu à l’autre ? Ce type de construction existe t-il ailleurs ? Une histoire à suivre !

Savanes, forêts humides, lacs et rivières]

Nous n’avons parcouru qu’une toute partie de cet immense pays et déjà, nous avons vu des paysages extrêmement variés. Nous avons traversé des savanes, des paysages granitiques quasi-européens, des forêts à terre rouge nous rappelant Madagascar. La flore est également très changeante. Cela est lié au relief accidenté et aux variations climatiques. Rien de surprenant. Simplement le plaisir, sûrement comme pour ceux qui découvrent La Réunion la première fois de passer d’un plaine sèche et quasi-désertique à des forêts de conifères, de croiser orchidées, cactus, puis roses et gueules de loup. Un plaisir qui s’ajoute à l’émerveillement de voir les grands animaux sauvages d’Afrique dans leur milieu naturel.

D’autres photos à découvrir sur Pinterest : cliquez ici

LE JOURNAL AFRIQUE DU SUD (34 membres)

La PAGE D’ACCUEIL TOURISME (1 561 membres)
S’abonner à l’actualité de TOURISME

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9770 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik