Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Manu Kdé (Emmanuel cadet), chanteur de séga à (...)

Manu Kdé (Emmanuel cadet), chanteur de séga à Toulouse


Ségatier de talent de la nouvelle génération, Manu Kdé vient de sortir son 1er album intitulé "Le joli séga". Installé à Toulouse depuis un an (où il a passé une licence en réseaux mobiles), ce Saint-Joséphois de 22 ans est actuellement à la recherche d’un emploi dans le secteur des télécoms... tout en poursuivant sa vie d’artiste et ses représentations pour les associations réunionnaises.


JPEG - 51.4 ko
Manu Kdé

Racontez-nous votre parcours.

Je suis originaire de la ville de Saint Joseph. Je n’ai jamais manqué de rien, sans pour autant ignorer la valeur de l’argent et des choses en général. J’ai passé un DUT en réseaux et télécoms avant de partir de la Réunion.

Dans quelles conditions avez-vous quitté l’île ?

Ma licence n’existant pas à la Réunion, j’étais obligé de partir. J’ai choisis la ville de Toulouse car j’ai des amis déjà installés ici depuis longtemps. J’adore aussi l’aéronautique ; j’aime voir l’A380 faire ses tests de vol au dessus de la ville !

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

J’ai amené un kayamb, quelques percussions et tout le studio d’enregistrement que je possédais à la Réunion… Histoire de ne pas être trop dépaysé !

Comment se sont passés vos débuts à Toulouse ?

Mon père est venu m’installer en septembre 2008. Ce fut une grande tristesse quand il est parti mais aujourd’hui, je suis fier de me sentir bien loin de mon île (même si elle me manque beaucoup !). Je me dis que c’est une étape de la vie, un passage, un chemin qui me reconduira j’en suis sûr à la Réunion un jour ou l’autre. Et puis je fais le maximum pour pouvoir rentrer en vacances régulièrement. Et aujourd’hui, avec tous ces moyens de communication, nous sommes loin certes mais tellement proches en même temps…

Quels sont vos projets ?

Aujourd’hui j’ai ma licence en réseaux mobiles et sécurité. Je suis revenu à Toulouse car ma copine (Réunionnaise elle aussi) n’a pas encore fini ses études. Nous sommes arrivés ensemble, nous repartirons ensemble ! En attendant, j’aimerais bien trouver un boulot dans les réseaux et télécoms et faire un peu de musique, des prestations en parallèle. Si la musique marche bien, je pourrais voyager en France et chanter ma musique à travers le réseau des associations réunionnaises en métropole… et subvenir ainsi à mes besoins. Sinon je rentre à la Réunion en décembre pour quelques concerts. Je reviendrai à Toulouse début janvier.

Manu Kdé : Clip de Manapany

Manapany : un petit coin charmant du sud sauvage... C’est un endroit situé à deux pas de chez moi et c’est vrai qu’à travers ce clip (version piano voix) extrait de mon album "le joli séga", j’ai voulu à ma manière, rendre hommage à ces endroits magnifique, à notre belle île de la Réunion.

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

Si elle me faisait assez peur au début, je crois que cette expérience m’a finalement apporté beaucoup de maturité, le fait de pouvoir me débrouiller par moi-même et surtout la découverte d’autres endroits. J’aurai plein de souvenirs à raconter… Et puis ne dit-on pas « partir pour mieux revenir » ? Je crois que cette phrase prend tout son sens dans mes expériences actuelles.

Qu’est-ce qui vous manque de la Réunion ?

L’ambiance, cette odeur qui flotte dans l’air à l’heure du repas, la cuisine réunionnaise, la rivière, les amis, la famille…

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

C’est un petit peu difficile pour tout le monde en ce moment. Nous sommes nombreux et la Réunion est petite, mais je pense que notre île se développe quand même bien. La route des Tamarins en est un exemple concret… Cela dépend aussi du domaine d’activité. Je crois que la filière que j’ai choisie (informatique, nouvelles technologies, réseaux et télécom) est en plein essor et qu’il y aura du travail à mon retour… Enfin j’espère (rire) !

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

Un inconvénient pour moi c’est le froid ! Étant habitué à des températures tropicales, j’ai particulièrement souffert du froid l’année dernière. En licence pro, je faisais trois semaines à l’école et cinq semaines en entreprise. Je travaillais dehors sur les pylônes et il faisait extrêmement froid. Mais c’est encore une expérience de plus qui me rendra plus fort dans la suite de mon parcours.

Quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

Une bonne région, un climat pendant l’été qui est proche de la Réunion, des gens sympa… Toulouse j’aime beaucoup !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

De venir faire une petite expérience ici : ça forge la personnalité et puis ça vous fera des anecdotes et des souvenirs à raconter à vos proches. Mais c’est sûr qu’il faut se sentir prêt. Ca ne sert à rien de venir si c’est pour être triste tout au long de votre expérience !

Que pensez-vous du site www.reunionnaisdumonde.com ?

Très sympa le site, vraiment très bien

Voir le profil de Manu Kdé

Lire aussi :
- Manu Kdé : son nouvel album Vive nout l’amour
- Le joli séga : 1er CD de Manu Kdé

JPEG - 9.2 ko
Emmanuel Cadet
Manu Kdé, dans sa chambre d’étudiant à Toulouse, compose son 1er album "Le joli séga".

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9622 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik