Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Ingrid Hoarau, en formation à Montréal

Ingrid Hoarau, en formation à Montréal


A 25 ans, Ingrid a fait ses valises pour le Québec afin de suivre pendant trois mois une formation de lancement d’entreprise créée par une autre Réunionnaise sur place, Laurence Akossi de Jet7 Heaven.


Pouvez-vous vous présenter svp ?

J’ai 25ans et je suis originaire de Saint-Denis, je suis mère de deux enfants. A la Réunion, j’occupais un poste de secrétaire / assistante dentaire dans un cabinet médical situé à Saint Denis, période pendant laquelle j’ai obtenu mon BEP MSA (Métiers des Services Administratifs). A la fin de mon contrat (qui était renouvelé), j’ai décidé de venir au Canada pour suivre la formation de lancement d’entreprise « Industrie de la Mode » à l’Académie Jet 7 Heaven pour une durée de 11 semaines. Puis je suis rentrée à la Réunion.

Dans quel état d’esprit avez vous quitté la Réunion ?

Jusqu’ici, je n’avais eu l’occasion que de visiter que l’île sœur (Maurice) et la Métropole il y a plus de dix ans de cela. J’ai quitté l’île avec un mélange de sentiments : la tristesse de laisser mes enfants, ma famille, l’excitation, et il faut l’avouer l’appréhension de cette aventure canadienne qui m’attendait. Je suis partie avec très peu de ressources financières car l’aide qui m’avait été promise par la Région ne m’avait pas été versée malgré les démarches et diverses relances de ma part.

En quoi a consisté votre formation ?

Ce programme a pour but d’acquérir les connaissances, les habiletés et les attitudes qui permettent de se lancer en affaires, de démarrer son entreprise, d’élaborer d’un plan de marketing, de communication et une stratégie de vente, d’appliquer des notions de gestion d’entreprise, de négocier son financement et d’élaborer un plan d’affaires. J’ai aussi travaillé sur place en tant qu’hôtesse d’accueil.

Quel bilan en tirez-vous ?

L’expérience de la mobilité m’a apporté une ouverture d’esprit beaucoup plus large, des idées et des envies différentes pour mon avenir et celui de mes enfants. J’ai aussi découverts la vie quotidienne à Montréal, qui est beaucoup plus chère que sur notre île. A la Réunion nous avons une assurance maladie qui est d’une grande aide pour beaucoup d’entre nous, certains bénéficient même de la Couverture de Maladies Universelle, ce qu’il n’y a pas là-bas. Mais Montréal offre plus d’opportunités d’emploi, le taux de chômage est de 30% à la Réunion, contre 8,8% à Montréal (chiffres de 2015).

Quels ont été les avantages / inconvénients de venir de la Réunion ?

Les avantages sont notre grandeur d’esprit et d’âme par rapport aux cultures, religions et races que l’on côtoie chaque jour à travers cet immense métissage... et notre côté très chaleureux. L’inconvénient serait, pour moi, le fait de ne pas être bilingue. Au Québec, c’est un gros atout : tout le monde est bilingue !

Quels objets de la Réunion avez vous apporté dans vos valises ?

J’ai apporté avec moi des images de paysages qui constituent notre paradis, les plages, les cascades, les forêts, le volcan, les caméléons, les beaux couchés de soleil … ce qui me permettait de faire rêver les Canadiens, d’autant plus que je rajoutais toujours les belles températures que nous avons. Je suis fière de mon île et d’être Réunionnaise !

Quel est l’image de la Réunion au Québec ?

Les gens ont entendu un peu parler de la Réunion, suite aux débris du vol Malaysia Airlines. Beaucoup pensent que nous vivons dans des petites cases, des huttes, qu’il n’y a pas de routes... Je prends beaucoup de plaisir à leur expliquer comment nous vivons ici, que je suis un exemple du large métissage qui existe chez nous et que nous parlons , en plus de notre créole réunionnais, le français.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes réunionnais ?

C’est un encouragement à la mobilité, non pas pour quitter son île et ne plus y revenir mais tout simplement voir et découvrir d’autres cultures, se créer d’autres opportunités, d’autres attentes, d’autres rêves… et venir les accomplir ici si l’occasion se présente. « Partir pour mieux revenir ! »


Lire aussi : Laurence Akossi, créatrice d’une agence de mannequin à Montréal

www.reunionnaisdumonde.com/r/1/Amerique-du-Nord

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9982 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik