Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Spécial retour à la Réunion : Sadri Payet, technicien (...)

Spécial retour à la Réunion : Sadri Payet, technicien en sécurité électronique


Après huit ans en poste à Toulouse, Sadri a décidé de rentrer sur son île natale à la recherche d’un emploi : « J’ai construit mon projet de retour avec l’espoir de trouver le même épanouissement professionnel dans un cadre de vie meilleur : chez moi, en retrouvant mes racines ».


Pouvez-vous vous présenter svp ?

Sadri Payet, 42 ans, né à Saint-Joseph. Je suis titulaire d’une licence en Ingénierie électrique avec une spécialité électronique, et je garde l’ambition de valider ma Maîtrise E.E.A (effectuée à Toulouse, il y a quelques années)... Ma carrière professionnelle se résume à huit années dans le domaine des casinos à la Réunion (machines à sous et jeux de table) et huit autres dans le domaine de la sécurité électronique en région Midi-Pyrénées.

Quel a été votre parcours de mobilité ?

Dicté par la volonté de trouver un métier qui soit en adéquation avec mes études, j’ai quitté la Réunion pour m’installer à Toulouse en 2007. Mon premier entretien et le seul d’ailleurs, m’a fait atterrir dans une société de distribution, en tant que technicien Hotline. Je découvrais donc le métier de la sécurité électronique. A l’aise dans les tâches qui me sont confiées, mon poste évolue à effectuer des formations et des mises en service sur site auprès de nos clients, puis une montée en compétences avec l’arrivée de nouveaux produits et la rencontre de nouveaux fournisseurs reconnus du secteur.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rentrer à la Réunion ?

Après plusieurs séjours en vacances sur la Réunion, la question du retour définitif fait inévitablement surface. J’ai construit mon projet de retour avec l’espoir de trouver le même épanouissement professionnel dans un cadre de vie meilleur : chez moi, en retrouvant mes racines. Bien sûr se niche également le désir de contribuer, à mon niveau, à l’économie réunionnaise.

Avez-vous préparé votre retour d’une façon spécifique ?

Après quelques CV envoyés depuis la métropole, je me suis rendu compte qu’il est assez utopique d’espérer décrocher un poste à distance. La décision de déménager était prise. Ce fût un crève-coeur de quitter mon équipe, mais en même temps un soulagement d’entamer toutes les démarches (déménageurs, préavis, changement d’adresse, etc...). Ces huit années se sont clôturées par une ambiance festive et des au revoir chaleureux de la part des collaborateurs ! Auxquels a vite succédé à l’atterrissage à Gillot, un sentiment partagé entre l’euphorie du moment et la prise de conscience qu’une nouvelle vie commence.

Dans quel état avez-vous trouvé le marché du travail en rentrant ?

Le marché du travail reste très tendu à la Réunion, et ne semble pas s’améliorer. Cependant, je pense qu’une expérience significative et réussie dans l’hexagone apporte un plus et facilite la recherche et les échanges professionnels.

JPEG - 429.2 ko
Lever de soleil sur Toulouse - Sadri Payet

Qu’avez-vous trouvé de changé / d’inchangé à votre retour à la Réunion ?

Les voitures aux fumées noires polluantes restent légion sur l’île, le manque de propreté de certains lieux ou les façades de certains magasins laissés à l’abandon par exemple : il en ressort un sentiment d’appauvrissement de l’île, ce qui est bien dommage. Mais il y a aussi le positif : la richesse culturelle et la diversité des paysages font de cette île un endroit où il fait bon vivre. Il y a tant de lieux magnifiques où se ressourcer… Il est bon de retrouver ses proches, les repas en famille et le climat tropical, mais parallèlement à ces côtés positifs, on doit également se préparer à accepter le « choc des mentalités ». 

Avec le recul, tirez-vous un bilan positif de votre expérience de mobilité ?

La réponse est clairement OUI. Ce fût une expérience très enrichissante et bénéfique. On acquiert instinctivement une certaine confiance en soi, une certaine ouverture d’esprit et une vision plus optimiste du monde en général. Travailler en autonomie avec les professionnels et côtoyer les acteurs partageant des intérêts communs, permet de développer et de perfectionner son domaine de compétences.

Aujourd’hui quels sont vos projets ?

Je suis en recherche active d’emploi. Je souhaite contribuer au développement de la sécurité des biens et des personnes à la Réunion, tout en exploitant fièrement les différentes connaissances acquises ces dernières années. J’ai beaucoup à apporter et encore beaucoup à apprendre dans ce domaine. Il y a donc forcement des échanges constructifs à mettre en place.

Quels conseils donneriez-vous aux Réunionnais qui comme vous souhaiteraient rentrer sur l’île ?

Tout bon réunionnais adore son île et en est fier, j’en fais partie. Cela dit, il est difficile de répondre à cette question tant les appréciations, les motivations et les difficultés de chacun sont différentes, mais je vais tout de même tenter de donner mon avis personnel avec deux cas de figure :
Le premier, vous souhaitez rentrer car vous avez trouvé du travail, ou vous avez la possibilité de rentrer dans le cadre d’une mutation, etc : Rentrez mais gardez à l’esprit que vous devrez redoubler d’efforts si vous êtes carriériste.
Le second, vous souhaitez rentrer et vous n’avez pas de job précis : Ayez un peu d’argent de côté pour surmonter les épreuves qui vous attendent, constituez-vous rapidement votre réseau professionnel et ne restez pas inactif arrivés à la Réunion.
Dans tous les cas, soyez convaincus et convaincants. Je pense que le jeu en vaut la chandelle.

Voir le profil de Sadri Payet / D’autres interviews "Spécial Retour"


Photographe amateur, Sadri partage ses escapades à :
Toulouse & ses alentours : https://flic.kr/s/aHskvEML3E
L’île intense : https://flic.kr/s/aHsjDBSSZ5

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9176 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik