Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Actualités > Les métiers et secteurs qui recrutent à la Réunion (...)

Les métiers et secteurs qui recrutent à la Réunion en 2016


Les employeurs prévoient une nette amélioration de leurs perspectives d’embauche pour 2016. Dans cet article : les 10 métiers qui embauchent le plus sur l’île - Les 10 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement (les employeurs ont du mal à trouver des candidats) - Les 10 métiers où sont signalées les plus faibles difficultés de recrutement (les employeurs trouvent des candidats facilement).

Source : Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2016 - Pôle Emploi


A la Réunion, 26 200 recrutements sont envisagés en 2016 soit 3 600 de plus qu’en 2015 ce qui représente une hausse de 16%. 28% des établissements de la région ont l’intention d’embaucher soit 6 800 employeurs potentiels. 35% des projets de recrutement sont des CDI et les structures de 10 salariés ou plus sont à l’origine de 56% des besoins en main-d’œuvre prévus en 2016.

Les métiers recherchés en 2016

Les établissements privés hors associations (55% des besoins) recherchent principalement dans les métiers de la Construction, de la Vente et de la Restauration. Dans le top5, trois métiers de la construction (ouvriers non qualifiés du gros œuvre, maçons et ouvriers non qualifiés du second œuvre) mais aussi des vendeurs (en habillement, sport, loisirs,…) et des employés polyvalents de cuisine.

Les associations - 24% des besoins - recrutent essentiellement des jardiniers salariés (emplois verts), des professionnels de l’animation socioculturelle, des formateurs et des artistes. Ces quatre métiers représentent 51% de leurs besoins.

Le secteur public (21% des besoins) recrute essentiellement des agents d’entretien de locaux (y compris des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles et des surveillants d’établissements scolaires. Ces deux métiers représentent 48% de leurs besoins.

La part des recrutements difficiles selon les employeurs se stabilise à 24% par rapport à 2015. Selon les employeurs, ces difficultés sont le plus souvent liées à l’inadéquation des profils, à la pénurie de candidats ou aux conditions de travail. Dans tous les cas, la formation est la solution la plus souvent envisagée pour y répondre.

Le top 10 des métiers les plus recherchés par les employeurs en 2016

Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)
Jardiniers salariés, paysagistes
Professionnels de l’animation socioculturelle
Surveillants d’établissements scolaires
Ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment
Aides et apprentis de cuisine, employés polyvalents de la restauration
Secrétaires bureautiques et assimilés
Maçons
Formateurs
Vendeurs en habillement et accessoires (luxe, sport, loisirs et culturels)

Les 10 métiers où sont signalées les plus fortes difficultés de recrutement (les entreprises ont du mal à trouver des candidats)

Maraîchers, horticulteurs salariés
Vendeurs en habillement, sport, loisirs et culture
Animateurs sportifs (encadrants)
Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires
Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
Agents sécurité et surveillance
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
Infirmiers, cadres infirmiers et puéricultrices
Ouvriers qualifiés travaux publics, béton et extraction
Serveurs de cafés, de restaurants

Les 10 métiers où sont signalées les plus faibles difficultés de recrutement (les entreprises trouvent des candidats facilement)

Surveillants étab. scolaires, AVS et aides éducateurs
Ouvriers de l’assainissement et du traitement des déchets
Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture…)
Aides à domicile et aides ménagères
Agents administratifs divers (saisie, enquêtes…)
Artistes (musique, danse, spectacles, y.c. professeurs)
Employés de libre-service
Caissiers (y compris pompistes…)
Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM)
Formateurs (y compris moniteurs d’auto-école)

L’essentiel à la Réunion :

26 200 projets de recrutement en 2016 soit 3 600 de plus qu’en 2015
28% des établissements envisagent de recruter
Les structures de 10 salariés ou plus concentrent 56% des besoins
24% des projets sont jugés difficiles par les employeurs
26% des projets sont liés à une activité saisonnière
54% des besoins en main-d’œuvre sont émis par le secteur des services aux particuliers, principalement pour le secteur public et les associations
Le secteur privé hors associations concentre 55% des besoins dont un sur quatre dans la construction


A la Réunion, l’enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2016 a été réalisée à la fin de l’année 2015 auprès d’un échantillon de 17 800 établissements. Elle a pour objet de recenser les profils recherchés par les entreprises afin de financer des formations aux demandeurs d’emploi, adaptées aux besoins du monde économique. Comme toutes les régions de France, Pôle emploi Réunion réalise chaque année cette enquête, depuis 2002. Les intentions d’embauche des recruteurs en 2015 se sont réalisées dans 9 cas sur 10.

Source : Enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2016 - Pôle Emploi


Lire aussi :
- Les infos sur l’emploi et les Ressources Humaines à la Réunion
- Les 50 plus grosses entreprises de la Réunion
- Témoignages d’entreprises qui recrutent sur reunionnaisdumonde.com
- L’Appli Facebook Emploi Réunion

Les offres d’Emploi / Les offres de stages (cliquer sur "Créer une Alerte Mail" pour ne plus rater une offre dans votre secteur)

Les services demeurent le principal vivier d’emplois

Les services aux particuliers. Un établissement sur trois souhaite recruter en 2016. C’est le principal secteur pourvoyeur d’emploi à La Réunion avec 54% des projets de recrutement (soit 14 100 projets). Les établissements publics et les associations concentrent 80% des projets, principalement dans les collectivités, les écoles, les activités associatives et l’action sociale.

Les services aux entreprises. Plus de 3 650 intentions d’embauche sont prévues en 2016 soit 800 de plus qu’en 2015. Elles concernent essentiellement les entreprises relevant des activités de nettoyage des bâtiments, des services d’aménagement paysager, des activités administratives, des activités de sécurité privée et des transports.

La construction. Plus d’un tiers des établissements envisagent de recruter en 2016 avec 3 500 projets prévus.

Le commerce. Ce secteur exprime 2 500 intentions d’embauche. Le commerce de détail regroupe les trois quarts de ces projets.

L’industrie. Plus d’un établissement sur quatre souhaite recruter. Ce sont 1 600 recrutements prévus soit 250 de moins qu’en 2015. L’industrie agroalimentaire représente 60% des projets.

L’agriculture. 850 embauches prévues en 2016, principalement dans la culture de la canne à sucre.

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9461 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik