Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Emmanuel Fontaine, créateur de l’Atelier Ressources (...)

Emmanuel Fontaine, créateur de l’Atelier Ressources Humaines à Montréal


Originaire de la Plaine des Cafres, Emmanuel a trouvé sa place au Québec après sept ans d’études et de travail à Paris.


Pouvez-vous vous présenter ?

j’ai 32 ans, je suis titulaire d’une maitrise en communication et marketing (EFAP) et d’un master en ressources humaines (ASSAS). Je suis consultant en ressources humaines, à mon compte depuis trois ans, après avoir oeuvré chez Danone, Disney et PwC. Je dirige une firme de conseil qui s’appelle l’Atelier ressources humaines. Je suis originaire de la Plaine des Cafres. J’ai grandi dans un univers très connecté à la nature et aux animaux. Mes grands parents étaient éleveurs et agriculteurs. Mon père est pompier et ma mère artiste et artisan. J’ai une soeur dont je suis très proche, Aurélie, qui vit et travaille à Reims en Champagne. 

Quel a été votre parcours de "mobilité" ?

J’ai quitté la Réunion après une première année de prépa lettres pour aller à Paris. Je n’étais pas fait pour ce type d’études et j’ai alors décidé de me réorienter vers la communication et le marketing, puis j’ai poursuivi dans les RH. Je suis resté sept ans à Paris et j’ai eu envie de voir d’autres horizons, ce qui m’a amené à Montréal, où je vis depuis cinq ans maintenant. Ici je me sens chez moi, je m’y suis senti bien et intégré beaucoup plus vite qu’à Paris.

Quel est votre regard sur le Québec ?

La société québécoise est une société inclusive et chaleureuse. Il ne faut pas confondre les Québécois et les Français de l’hexagone. Ils partagent une partie d’une culture commune, il y a des ressemblances linguistiques, juridiques même. Mais le Québec c’est aussi l’Amérique du Nord. Soit une société qui peut être assez individualiste. Les gens doivent le savoir pour s’y habituer et y être heureux. C’est aussi une société communautaire, multiculturelle. Le Québec a beaucoup d’atouts pour réussir encore davantage sur le plan économique et social. C’est le seul endroit en Amérique du Nord où l’État Providence est aussi fort. C’est une exception nord-américaine et je me sens chanceux d’y vivre. C’est calme, beaucoup plus calme qu’en Europe ou ailleurs dans le monde. 

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

Je suis arrivé à Paris avec une valise pleine de livres, de vêtements pas assez chauds et une figurine de margouillat offerte par mes parents. Elle est toujours accrochée dans mon bureau, au dessus de mon ordi... quand je lève la tête, je pense à la Réunion !

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

Une expérience de mobilité c’est avant tout des rencontres. J’ai fait de très belles rencontres, dans la sphère personnelle et professionnelle. Je me suis fait des amis, j’ai rencontré des mentors. Venir de la Réunion c’est aussi comprendre plusieurs cultures et accepter la liberté de culte. Quand on a vécu à la Réunion, le vivre ensemble on sait ce que c’est, c’est comme une seconde nature.

JPEG - 179.2 ko
www.latelierrh.com

Quels sont vos projets ?

J’ai plusieurs projets en tête car je pense que la vie est trop courte et qu’il faut bien la remplir ! J’ai le projet d’avoir des enfants, j’espère sincèrement le concrétiser dans les deux prochaines années. J’aimerais développer encore mon activité de conseil en RH mais aussi aller vers d’autres horizons à côté : j’adore la photo et la cuisine et j’ai amorcé des projets liés à ces deux passions. 

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

A Montréal, la Réunion est souvent mal connue. La plupart des gens la situent dans les Caraibes. Quand tu dis que tu es créole au Québec, la plupart des gens pensent que tu viens d’Haïti, qui est proche géographiquement. Pour ceux qui connaissent un peu la Réunion, ils la perçoivent comme un paradis terrestre, entre mer et montagne. Ce qui me fait d’ailleurs penser à l’expression "du battant des lames au sommet des montagnes", qui est d’ailleurs partagée avec les habitants de l’Ile d’Hawaii. Quand on vient d’une Ile, on partage en fait, parfois sans le savoir, des pans de culture commune. Un autre exemple : aux Iles Vierges, pour dire comment ça va on dit : "Kwé ka fé" ? Assez proche de notre "Kosa la fé" quand on y pense ! 

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

J’ai quitté l’île il y a plus d’une dizaine d’années mais je lis la presse et je reste informé. La Réunion est un diamant brut ; je ne saurais dire s’il faut le laisser tel quel ou le tailler. D’un côté on sait que l’Ile présente un très fort potentiel économique, sur le volet du tourisme notamment. Mais d’un autre côté, a t-on envie d’un développement tel qu’il poserait des situations en termes de conservation du territoire ? Pour cette raison, je suis ravi que la Réunion soit (enfin) inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. L’autre caractéristique clé vient du vivre ensemble. La Réunion se distingue vraiment dans le monde à ce sujet, c’est un exemple. J’aimerais que cette dimension rayonne encore davantage, en particulier dans le contexte actuel. Il y a des leçons à tirer du vivre ensemble à la Réunion. La mixité et la diversité, c’est l’essence même de la culture créole. 

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?

Ma famille, mes amis, l’océan, le Piton des Neiges -que je voyais de ma chambre chaque matin en me réveillant- et les pains bouchons gratinés ! Avec mes parents on s’appelle une fois par semaine, par écran interposé, vive la technologie ! J’ai aussi des contacts avec des amis réunionnais installés au Canada. Tout récemment, une de mes meilleures amies d’enfance m’a envoyé une vraie lettre par la poste avec un colis plein de belles choses de la Réunion ! 

Que pensez-vous du site reunionnaisdumonde.com ? 

Merci pour ce site : c’est merveilleux car cela permet de rester connecté malgré la distance. C’est un bon remède à l’isolement qu’on peut sentir parfois, du fait de l’éloignement et du manque affectif. C’est une mine d’informations sur la vie des Réunionnais, où qu’ils soient installés dans le monde. 


- Voir le profil d’Emmanuel Fontaine / Plus de Réunionnais "Chefs d’entreprises"
- www.reunionnaisdumonde.com/r/1/Amerique-du-Nord (560 membres) / www.reunionnaisdumonde.com/t/7/Ressources-Humaines (20120 membres)

JPEG - 187.9 ko
Article paru dans le supplément Economie du JiR le 6 juin 2016

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik