Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Romain Sihou, hôtelier à Salazie et Cilaos – Spécial (...)

Romain Sihou, hôtelier à Salazie et Cilaos – Spécial Retour


A 27 ans, Romain a déjà une longue expérience de mobilité étudiante et professionnelle. Propriétaire du Tsilaosa Hotel à Cilaos, il rentre à la Réunion en 2015 pour développer le projet d’un hôtel 4 étoiles de 31 chambres à Salazie tourné vers le bien-être et l’écologie, avec restaurant et SPA. Le Sarana Hotel & Spa devrait ouvrir ses portes en 2018 sur le site de l’ancien Domaine des Songes à Mare à Vielle Place.

Article publié dans Objectif Emploi, supplément du Quotidien de la Réunion - 23 juin 2016 (cliquer pour lire)


Quel a été votre parcours de mobilité ?

J’ai quitté ma ville de Saint-Denis à l’âge de 16 ans. Mes parents ont voulu s’installer en métropole afin de vivre une nouvelle expérience, dans le sud-ouest à Pau. J’y ai fini mon lycée puis je suis entré dans une école de commerce : l’ECE Bordeaux. Durant ce cursus j’ai beaucoup voyagé : stage de 6 mois dans une agence de marketing à Brisbane, stage de 6 mois dans une agence de marketing à Kuala Lumpur en Malaisie, 6 mois d’université en Espagne. Afin de valider mon diplôme j’ai fait un mémoire sur le développement de l’écologie dans le secteur du luxe, c’est comme ça que je me suis intéressé au milieu de l’hôtellerie (luxury eco-lodge). J’ai donc fait une spécialisation de deux ans à l’école hôtelière de Lausanne en Suisse, j’ai travaillé à l’hôtel Le Meurice à Paris et ensuite pour une société de gestion hôtelière à Paris, Marugal, spécialisé dans la gestion de boutique hôtel de luxe. Suite à cette expérience je suis revenu à la Réunion en février 2015.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à rentrer à la Réunion ?

Revenir à la Réunion a toujours été dans mes projets. J’ai un réel attachement pour mon île j’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont offert des bonnes études. Pour moi rentrer était un devoir., celui de rapporter ce que j’ai appris sur mon île. Le retour s’est fait d’une façon totalement imprévue. Suite à mon poste à Paris j’avais postulé pour des postes à New-York, Genève, Londres et j’avais eu des réponses positives. Mais en vacances à la Réunion, j’ai eu une opportunité sur un projet d’hôtel à Salazie. Finalement j’ai avancé mon retour sur l’île de quelques années, sans aucun regret.

Quels sont vos projets ?

Je suis propriétaire du Tsilaosa Hotel à Cilaos mais je suis revenu à la Réunion pour le développement d’un hôtel à Salazie : l’ancien Domaine des Songes à Mare à Vieille Place. Ce sera un hôtel 4 étoiles de 31 chambres avec restaurant et SPA, tourné vers le bien-être et l’écologie. L’ouverture de « Sarana Hotel & SPA » est prévue en 2018.

JPEG - 29.8 ko
L’ex Domaine des Songes à Mare à Vielle Place

Avez-vous eu des difficultés à vous réinstaller ?

D’un point de vue personnel c’est très agréable d’être entouré de ses proches, après plusieurs années d’itinérance de se poser enfin. Professionnellement, je constate avec regret que de plus en plus de multinationales dominent le marché. C’est un peu décevant de voir que beaucoup de choses sur notre île ne sont plus de notre ressort. Mais bon dans sa globalité le retour est une expérience positive et satisfaisante. Dans le milieu du tourisme, ce qui m’a motivé, c’est qu’il y a beaucoup de choses à faire, la Réunion est un île sous-exploitée.

Qu’avez-vous trouvé de changé à votre retour à la Réunion ?

Je revenais assez régulièrement, mais ce qui frappe le plus, c’est le développement de l’immobilier (bientôt nous habiterons un tétrapode !). Ce que j’ai trouvé de positif, c’est l’évolution de la ville de Saint-Denis. Avant toutes les activités nocturnes étaient concentrées dans l’ouest, aujourd’hui Saint-Denis est une ville vivante ! Ce qui n’a pas changén c’est les ,Ladi Lafé hahaha ! Plus sérieusement même si j’adore les grosses villes (car je suis un vrai citadin !), on se rend compte quand on quitte la Réunion qu’on a une qualité de vie unique ici. Ca n’est pas un hasard si c’est l’un des rares départements à avoir une balance migratoire positive.

Quels sont les points de satisfaction / déception de votre retour ?

Voyager est plus difficile. Vue la distance on devrait pouvoir aller à Maurice comme on part en province en métropole, mais le prix du billet nous ramène vite à la réalité… Après avoir vécu dix ans dans des grandes villes, on peut avoir l’impression d’étouffer. Mais je pense qu’il suffit de trouver un travail motivant, et on oublie très rapidement cet inconvénient.

Un conseil à donner ?

C’est important de vivre une expérience différente, pour rapporter quelque chose de mieux, mais aussi pour réaliser d’un point de vue extérieur ce qui se passe ici. Je conseille aux Réunionnais partis en mobilité de revenir. Il y a énormément de choses à faire et l’île a besoin de jeunes avec de l’expérience qui ont une réelle envie de travailler pour la Réunion et ne pas être uniquement de passage.

Voir le profil de Romain Sihou / D’autres interviews SPECIAL RETOUR / www.reunionnaisdumonde.com/t/10/Tourisme (1832 inscrits)


COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9426 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik