Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Corinne Payet : une Réunionnaise de Cambridge (...)

Corinne Payet : une Réunionnaise de Cambridge témoigne du Brexit (5)


« L’ambiance dans le pays est pesante. Le référendum de juin 2016 va laisser des traces, une fissure dans la société anglaise. Il est aussi un message envoyé à l’Europe : elle se doit de changer ! ».

Le 24 juin 2016 - en direct d’Angleterre


Originaire du Tampon, Corinne Payet a travaillé plusieurs années en tant que cadre dans des entreprises internationales. Mariée à un Anglais et mère de deux enfants, elle a finalement décidé de faire de sa passion son métier, en lançant Gourmandises, une Quality French Patisserie s’est fait connaître dans la région de Cambridge.

Pouvez-vous nous décrire l’ambiance autour de vous, alors que le résultat du référendum vient de tomber ?

Sombre, il n’y a pas d’effervescence dans la rue. Le résutat est très serré, l’humeur n’est pas réellement joyeuse. Moi même j’étais plutôt tendue et inquiète ces dernières heures. Je n’ai pas voté car je ne suis pas citoyenne anglaise, mais franchement je ne m’attendais pas à ce que le Non à l’Europe l’emporte.

Comment l’expliquez-vous ?

Les Anglais ne se sont jamais sentis representés par les instances de Bruxelles, qui d’ailleurs ne sont pas élues par le peuple. C’est l’impression d’un manque de démocracie qui les chiffonne, la centralisation de toutes les décisions sans consultation des populations qui au bout du compte sont affectées par ces décisions. Le désir « d’indépendance » des Anglais est aussi beaucoup motivé par l’economie.

Quelle sera selon vous la conséquence la plus immédiate du Brexit ?

75% des députes etaient "remain", 52% de la population anglaise a voté "out"… Le gouvernement de Cameron ne peut pas rester, il va démissionner et dans les semaines qui viennent les chose vont bouger. Je crains aussi une réaction en chaine dans le reste de l’Europe car il faut se l’avouer, il n’y a pas qu’ici qu’on ne croit plus en l’Europe. Ce référendum a envoyé un message à l’Europe : elle se doit de changer !

Ce référendum a-t-il passionné les gens que vous côtoyez ?

Enormement. Pendant la campagne, les Anglais ont affiché leurs opinions sur leur maison : drapeaux européens pour les "in » et messages directs pour les "out". La décision qui a été prise est historique, elle va changer l’histoire de l’Angleterre.

Les perspectives économiques de la Grande-Bretagne vous semblent-elles meilleures qu’en France ?

Cela fait 10 ans que je vis à Cambridge et (à part le froid !) je m’y sens bien. Pour moi l’Angleterre est un pays d’investisseurs, pro business, pro entrepreneur (beaucoup plus que la France !) La ville où je vis, Cambridge, est un pôle scientifique et technologique de renommée internationale, qui n’a pas réellement souffert de la crise internationale.

Lire aussi :
- Corinne Payet, Chef de pâtisserie en Angleterre
- www.reunionnaisdumonde.com/r/18/Royaume-Uni (282 inscrits)
- Le site gourmandises.co.uk / La page Facebook
- Le profil de Corinne Payet

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9790 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik