Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Les habitudes alimentaires des Réunionnais

Les habitudes alimentaires des Réunionnais


Selon une étude de l’Insee, on consomme à la Réunion dix fois plus de riz et deux fois plus d’huile qu’en métropole. Près d’un ménage sur cinq produit lui-même une partie de son alimentation, ce qui lui permet de doubler sa consommation de produits frais.

Source : Communiqué INSEE Réunion


Le riz et les légumes secs sont des bases de la cuisine sur l’île : les Réunionnais achètent 65 % de plus de céréales, féculents et légumes secs que les ménages de métropole et notamment dix fois plus de riz. Les ménages réunionnais achètent aussi en moyenne beaucoup moins de fruits que ceux de métropole (- 52 %) et un peu moins de légumes (- 6 %). Ils achètent par contre davantage de viande : ils consomment trois fois plus de volaille, plus de porc (+ 59 %) mais moins de bœuf (- 61 %). La consommation d’autres protéines d’origine animale est plus réduite : ils consomment ainsi moins de poissons, moins d’œufs et moins de produits laitiers.

Les ménages réunionnais les plus modestes ont une alimentation plutôt traditionnelle (carry) caractérisée par une consommation élevée d’huile (deux fois plus élevée qu’en métropole) et de riz et une sous-consommation de fruits et légumes. Ceux aux revenus moyens ont également une alimentation plutôt traditionnelle, mais avec une consommation élevée de produits et boissons sucrés. Quant aux plus aisés, leur comportement alimentaire se rapproche du type méditerranéen (légumes, huile d’olive, fruits).

Les ménages qui autoconsomment doublent leur consommation en produits frais

18 % des ménages réunionnais complètent leur alimentation en consommant des aliments qu’ils produisent eux-mêmes ou cueillent. C’est particulièrement le cas des ménages qui disposent d’un jardin. Cette autoconsommation ne se substitue pas aux autres achats mais elle double la consommation en produits frais : fruits, légumes, lait, fromage, œufs et viande. Valorisée aux prix des achats alimentaires, elle atteint en moyenne 337 € par an et par ménage. L’autoconsommation constitue pour les ménages les plus modestes un complément non négligeable.

Obésité et diabète à La Réunion, un enjeu de santé publique

Toujours selon l’INSEE, quatre Réunionnais sur dix sont en surcharge pondérale et plus d’un sur dix est obèse. La Réunion est la région de France où la prévalence du diabète traité est la plus élevée (9,8 % contre 4,6 % au niveau national). L’alimentation, au même titre que le manque d’activité physique ou le stress, contribue à la progression de l’obésité et du diabète. Les adultes obèses sont plus nombreux dans les ménages ayant un faible revenu. Avec un taux de pauvreté trois fois plus élevé qu’en France métropolitaine, La Réunion est particulièrement exposée à ces risques.

Le budget alimentaire

En 2011, les ménages réunionnais consacrent en moyenne 334 € par mois à l’achat de produits alimentaires. L’alimentation pèse plus dans leur budget que pour les ménages métropolitains (18 % contre 16 %). À La Réunion comme en France, la part du budget alloué à l’alimentation diminue avec le revenu : de 25 % pour les plus modestes (248 € par mois) à 14 % pour les plus aisés (soit 485 € par mois). Ces achats sont réalisés à 79 % en grandes surfaces. Les marchés restent attractifs pour les fruits et les légumes alors que les petits commerces de proximité sont dédiés aux achats de dépannage.

En 2008 :

Les Réunionnais consomment de plus en plus de pain (60 kilos par an par habitant), tandis que la consommation de riz est en baisse : avec 62 kilos par an (contre 75 kilos en 1998), elle représente tout de même 170 grammes en moyenne par jour. En 2008 il se vendait sur l’île chaque jour 1.7 tonnes de ciment, 65 voitures, 1 736 tonnes de carburant et… 100 000 tickets de PMU.


Lire aussi : Comportements alimentaires et grande distribution : les nouvelles normes à la Réunion

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9774 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik