Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Benjamin Dauchy, coordonnateur de Médecins sans (...)

Benjamin Dauchy, coordonnateur de Médecins sans Frontières à la Réunion


Interview du nouveau responsable de l’antenne MSF : « Nous avons beaucoup de projets pour sensibiliser le grand public réunionnais mais aussi pour permettre à des volontaires au départ de la Réunion de faire des missions à l’étranger. » 


Benjamin Dauchy, coordonnateur de l'antenne Médecins sans Frontières à la Réunion

Pourquoi avez-vous choisi de devenir volontaire chez médecins sans frontières ?

Sage-femme de profession (santé maternelle et infantile), j’habitais en Haïti avant de travailler pour MSF. A vrai dire, je me suis engagé un peu par hasard… et je suis resté deux ans sur deux missions. Pourquoi je suis resté ? Pour les valeurs de Médecins Sans Frontières : neutralité, impartialité, indépendance, volontariat, mais aussi sa capacité à intervenir rapidement et fortement en cas d’urgence humanitaire.

Quelles ont été vos actions en Haïti ?

J’ai travaillé dans un centre d’urgences obstétricales à Port-Au-Prince. On faisait 19 000 consultations et plus de 6 000 accouchements par an. Au-delà de participer à l’encadrement des équipes, cliniquement et administrativement, MSF a travaillé sur un processus de contrôle de qualité des soins à grande échelle, en impliquant toutes les équipes. Car même en milieu reculé, la qualité des soins est toujours un objectif prioritaire pour nous.

Quels sont vos objectifs en tant que coordinateur de l’antenne de La Réunion ?

Relayer la voix de Médecins Sans Frontières, sensibiliser le public sur des problématiques humaines qui, si elles peuvent sembler éloignées, ont toujours un impact local, et bien sûr accompagner les volontaires dans leurs départs et leurs retours de mission. Dans la zone océan indien, MSF est intervenu en 2015 pour répondre à une épidémie de paludisme et une urgence malnutrition dans le sud de Madagascar. Les missions les plus proches de la Réunion sont celles qui concernent les pays de la côte est de l’Afrique.

Qui peut être volontaire chez Médecins Sans Frontières ?

Les missions de MSF sont ouvertes à un large éventail de profils et de métiers, qu’ils concernent le médical (médecins, spécialistes, sages-femmes, infirmiers, kiné, psychologues etc), la logistique (architecte, logisticien général, électricien etc) ou bien encore le versant administration-finances-ressources humaines. Voici un lien qui renvoie vers la page pour postuler, les métiers recherchés et la procédure y sont exposés : www.msf.fr/recrutement/travailler-sur-terrain

Quels conseils donneriez-vous aux futurs volontaires ?

Engagez-vous ! Même si le processus de recrutement peut sembler long ou difficile (surtout à la Réunion de par l’éloignement avec Paris), c’est une expérience pleine de richesses qui s’ouvre par la suite. Donc le conseil c’est de rester fidèle à ce qu’on veut faire vraiment. Car les sacrifices personnels sont compensés largement par la suite… et aussi accessoirement de se mettre à l’anglais pour ceux qui ont un peu de mal dans cette langue !

L’antenne MSF de La Réunion organise une réunion d’information le vendredi 3 mars 2017 de 19h à 21h dans les locaux de l’association Kaz Oté, 7 Chemin Pavé, Grande Fontaine, 97460 Saint-Paul . / + d’infos sur la page www.facebook.com/MSFRUN

Mission

Les Médecins Sans Frontières apportent leur secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine, de situation de belligérance, sans aucune discrimination de race, religion, philosophique ou politique. Oeuvrant dans la neutralité et en toute impartialité, les Médecins Sans Frontières revendiquent, au nom de l’éthique médicale universelle et du droit à l’assistance humanitaire, la liberté pleine et entière de l’exercice de leur fonction.

Ils s’engagent à respecter les principes déontologiques de leur profession et à maintenir une totale indépendance à l’égard de tout pouvoir, ainsi que de toute force politique, économique ou religieuse. Volontaires, ils mesurent les risques et périls des missions qu’ils accomplissent et ne réclameront pour eux ou leurs ayants droit aucune compensation, autre que celle que l’organisation sera en mesure de leur fournir. Créée en décembre 1971, l’ONG Médecins Sans Frontières a reçu le prix Nobel de la Paix en 1999.

Qui sont celles et ceux qui font MSF dans le monde ?

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9949 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik