Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Kevin Tayebaly, co-fondateur du site Paris.shopping

Kevin Tayebaly, co-fondateur du site Paris.shopping


Diplômé d’Audencia Nantes et d’un MBA à l’INSEAD, il est à la tête, à 33 ans, du site Paris.shopping. Soutenue par les Galeries Lafayette, la start-up est en train de boucler un tour de financement de près d’un million d’euros pour se développer.

Lire aussi : Kévin Tayebaly digitalise le shopping à Paris (Clicanoo)


Racontez-nous votre parcours.

Je suis né au Port, mais j’ai pas mal bougé entre la Possession, Saint-Gilles, la Montagne, Sainte Clotilde. Ce n’est pas à un lieu que je suis particulièrement attaché, mais à toute l’île ! Cette île, j’ai passé la moitié de ma vie à la quitter, et l’autre à la retrouver. De nombreux aller-retours avec Paris ont rythmé mon enfance, mais je garde des souvenirs merveilleux de mon primaire et du lycée à Levavasseur. J’en suis finalement parti en 2001 après le bac. J’ai intégré Audencia Nantes en 2003 après deux ans de prépa HEC. Je suis aussi diplômé de l’INSEAD.

Qu’avez-vous emmené de la Réunion dans vos valises ?

Mes souvenirs. Des paysages bien évidemment, mais pour moi, la Réunion c’est avant toute chose l’un des rares endroits sur cette planète qui a réussi à intégrer des ethnies et cultures venant des quatre coins du monde, et à en faire son propre masala. Elle ne porte pas son nom pour rien. C’est une fierté que d’avoir grandi dans un lieu d’une telle mixité, surtout à une époque où les vagues populistes déferlent sur le monde.

Parlez-nous de Paris.shopping.

J’ai rencontré en 2015 mon associé à l’INSEAD qui avait cette idée folle de digitaliser les quartiers et boutiques de toutes les grandes villes du monde. Je suis fils et petit-fils de commerçants, l’idée m’a tout de suite plu. Nous nous sommes lancés à deux, et avons rapidement reçu un financement des Galeries Lafayette. Depuis, nous n’avons plus regardé derrière, avec de grandes ambitions matérialisées par la clôture d’un tour de financement de près d’un million d’euros au printemps.

En quoi votre site est-il différent ?

Nous avons reproduit en ligne une vraie expérience du shopping, comme lorsque vous vous baladez dans les rues du Marais un dimanche après-midi. Vous ne savez pas ce que vous allez trouver, mais vous savez que vous allez vous faire plaisir. Sur https://paris.shopping, nous permettons aux parisiens, aux visiteurs mais surtout aux personnes qui ne s’y trouvent pas de virtuellement faire leur shopping dans toutes les boutiques tendances de la ville, et de se faire livrer, même si vous habitez sur une île au milieu de l’Océan Indien.

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

Ma famille a migré d’Asie vers l’Afrique, puis d’Afrique vers l’Europe. Nous vivons à cheval sur trois continents. Ma sœur est née à New York. Nous avons été allaités avec cette vision d’un monde sans frontières. L’homme n’a jamais été un animal sédentaire, pour moi cette liberté de mouvement n’a pas de prix : elle façonne ces générations de « third culture kids » qui porteront la mobilité, l’ouverture d’esprit, le respect de la différence et la tolérance. La sortie de crise de nos modèles viendra notamment du métissage culturel et économique de nos nations. La Réunion est à ce titre un exemple - dont nos politiques pourraient s’inspirer - et un formidable lieu pour façonner ces esprits malléables. Elle porte en revanche le poids de son isolement, rares sont ceux qui la connaissent en dehors de France.

Avez-vous des contacts avec des Réunionnais ?

Je mange au Goyavier (restaurant réunionnais du 12eme arrondissement à Paris) quasiment toutes les semaines ! Sinon j’ai quelques amis sur l’île qui me titillent chaque année pour que je vienne leur rendre visite. Prochain voyage prévu en fin d’année 2017.

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

Je suis attristé d’en entendre plus sur les attaques de requin que sur l’évolution de l’île. Elle n’a sans doute toujours pas les leaders qu’elle mérite. Mais j’ai bien l’impression qu’une partie de la jeunesse est en train de prendre les choses en mains, en y apportant une fraicheur et le dynamisme dont elle manquait cruellement. J’ai hâte de voir cela de mes propres yeux.


www.reunionnaisdumonde.com/r/17/Paris-IledeFrance (4807 inscrits) / Plus de Réunionnais CHEFS D’ENTREPRISES

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik