Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Les amants du vieux phare, le dernier roman de (...)

Les amants du vieux phare, le dernier roman de Kévine Baraka


Après Les mélodies de ma plume, À fleur d’une île… La Réunion et La Réunionnaise, Kévine Baraka, fascinée par le phare de Bel-Air de Sainte-Suzanne publie en décembre 2016 son dernier roman intitulé Les amants du vieux phare : une histoire ficelée autour d’une rencontre entre un jeune homme et une sirène.

Interview réalisée par Alyssa Mariapin


Pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

En 2006, ma curiosité du monde de l’édition me pousse à envoyer une soixantaine de textes à une éditrice bourguignonne. Sept mois plus tard, mon premier recueil de poésie intimiste « Les Mélodies de Ma Plume » paraît aux éditions Solaedit, suivi deux ans après d’un second : « À fleur d’une île… La Réunion », hommage à La Réunion et à ses habitants. En 2008, je m’envole pour de bon en Métropole pour poursuivre mes études et m’oriente naturellement vers l’univers séduisant du Livre. Au terme d’une formation dans une école parisienne, je deviens correctrice éditoriale et fais mon entrée dans les professions du monde de l’édition qui me fascine tant. Ce domaine demandant beaucoup de polyvalence, j’apprends à réaliser un livre de A à Z (de la relecture au livre fini, en passant par la conception des maquettes). J’essaye de faire profiter de mon savoir-faire à tous les jeunes auteurs de mon entourage pour créer leur ouvrage à un coût raisonnable, afin que la mise en valeur des talents reste accessible. Je n’abandonne toutefois jamais ma passion pour l’écriture et c’est en 2015 qu’est publié mon premier roman intitulé « La Réunionnaise ». (Une histoire d’amour entre une jeune Réunionnaise et un artiste métropolitain, mettant en relief les obstacles culturels inattendus qui peuvent naître d’une telle relation.)
En 2016, paraît mon second roman, « Les Amants du vieux phare » qui met en lumière cet édifice de Sainte-Suzanne.

Votre dernier roman s’intitule "Les amants du vieux phare", qu’est-ce qui vous a inspiré ?  

Le phare de Bel-Air m’a toujours fascinée depuis l’enfance, sans que je ne sache pourquoi. J’ai grandi à Sainte-Suzanne, je me suis souvent promenée dans la cour de cette tour de lumière qui, dans mon esprit d’enfant, renfermait des mystères. Lors de mes dernières vacances à La Réunion, en décembre 2015, contrairement à mes habitudes, j’ai passé beaucoup de temps au alentour de ce phare, éprouvant même le besoin de le revisiter. Puis, dès mon retour dans l’Hexagone, l’écriture de ce roman s’est faite assez automatiquement.

L’histoire : un des protagonistes principaux, Laurent, gardien du phare de Sainte-Suzanne, mène une petite routine tranquille, sans grande passion ni difficulté, jusqu’au jour où il croise une mystérieuse jeune femme qui se prétend sirène. Une rencontre qui bouleversera le cours de sa vie, mais aussi ses principes qu’il croyait jusqu’alors inébranlables... Une vidéo de présentation de ce roman est disponible sur https://www.youtube.com/watch?v=OIS83mCQmok$

Pourquoi vous êtes vous orientée vers l’écriture ?
C’est à l’aube de l’adolescence que j’ai commencé à écrire pour exprimer mes ressentis, émotions et idées, essentiellement à travers la poésie au départ. L’écriture est une amie compréhensive, toujours à l’écoute et dénuée de jugement.

Avez-vous rencontré des difficultés pour vous faire éditer ?
Non, car je n’ai jamais vraiment cherché à le faire. L’édition est un milieu assez fermé. Mais une fois que l’on voit l’envers du décor et que l’on connaît les ficelles, on peut s’y lancer sans trop de difficultés.

Vos lectures vous inspirent-elles ?
Dans le cadre de ma profession de correctrice, je suis amenée à lire tous les genres. Pour mes lectures personnelles, je lis et relis essentiellement des romans de grands écrivains (comme Émile Zola, Gustave Flaubert, etc.). Non, mes lectures ne m’inspirent pas pour écrire.

La Réunion vous manque t-elle ?
Je réside actuellement en Bourgogne. La Réunion me manquait au début, car c’est à 10 000 km de mon île natale que j’ai pris profondément conscience à quel point je suis Réunionnaise. J’ai alors réalisé ma chance d’avoir grandi sur une terre de métissage et de tolérance où la richesse du vivre-ensemble est un trésor inestimable. Mais maintenant, La Réunion me manque moins car j’ai trouvé un équilibre en y retournant en vacances le plus régulièrement possible et aussi parce que la vie dans l’Hexagone est une expérience enrichissante. Le fait de savoir que je reviendrai m’établir sur mon île, en famille, m’aide sans doute également à être aussi « philosophe ».

Avez-vous des projets en cours ?
Plusieurs livres sont en cours d’écriture.

Plus d’informations :

Le roman de Kévine Baraka est disponible dans les libraires Gérard et Autrement de Saint-Denis. On le trouve aussi à l’office de tourisme de Sainte-Suzanne (dans la cour du phare). On peut également l’acheter en ligne (sur le site http://kevine-baraka.wixsite.com/kevine-baraka ou sur Amazon). Il n’y a pas de version numérique du livre.

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9995 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik