Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > ExperTIC : Georges Klenklé, chef de l’entreprise (...)

ExperTIC : Georges Klenklé, chef de l’entreprise Degetel à Paris


La rubrique ExperTIC réalisée en partenariat avec le magazine Réunion Multimédia donne la parole à des spécialistes réunionnais des TIC qui travaillent hors de l’île. Basés en France et à l’étranger, ils nous livrent leur regard sur le marché réunionnais des TIC et du multimédia.


JPEG - 12.9 ko
Georges Klenklé, chef de l’entreprise Degetel à Paris

Pouvez-vous vous présenter SVP ?

Georges Klenklé, 37 ans, originaire de Saint-Benoît. Je suis diplômé de l’ESC Euromed-Management (anciennement ESC Marseille-Provence). Je suis co-fondateur et Directeur Général de Degetel Group (www.degetel.com), groupe d’ingénierie sur les nouvelles technologies, l’innovation et le conseil créée en 1999 et comptant à ce jour près de 500 personnes.

Que pensez-vous du marché réunionnais des TIC ?

Pour l’instant, je suis le marché de la Réunion de loin, à mon grand regret. Les points forts de la réunion résident dans le bon niveau global de formation des habitants, des infrastructures solides (routes, électricité, GSM et internet), et une appétence très forte des Réunionnais pour les nouvelles technologies.

Le principal point faible est que le potentiel du marché intérieur de La Réunion reste limité (population de l’île) et qu’il faut chercher des marchés ailleurs que sur l’île. Et c’est souvent là que les difficultés commencent, avec une monnaie forte pour la zone Océan Indien, des coûts de mains d’œuvre élevés, et peu d’exemples (à ma connaissance) de sociétés réunionnaises exportatrices en NTIC sur la zone OCEI.

Quels seraient selon vous les facteurs d’amélioration pour la Réunion ?

Il y a de nombreuses possibilités, difficiles à résumer en quelques lignes. Une proposition pourrait être d’encourager la création numérique et/ou l’innovation, au travers pourquoi pas d’un prix de la meilleure entreprise réunionnaise en NTIC, décerné par un organisme/jury dédié, avec des mentions spéciales pour l’exportation, pour l’innovation, pour le développement durable, etc.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais tentés par un parcours dans les TIC ?

Mon conseil est d’être toujours curieux, de sauter les frontières, quelles qu’elles soient (physiques ou psychologiques) pour tenter de nouvelles expériences, d’être à l’écoute des autres, du marché et surtout de soi-même.

Les habitants de la région où vous vivez sont-ils « branchés » TIC ?

Oui, de plusieurs manières. Tout d’abord, il convient d’avoir des infrastructures qui peuvent répondre aux attentes des utilisateurs. En l’occurrence, le haut-débit est très bien déployé sous plusieurs formes à Paris : à la maison avec de l’ADSL ou de la fibre optique ; en déplacement avec une couverture 3G et dans le monde professionnel. C’est nécessaire mais pas suffisant ! Ensuite, il faut que les usages suivent. On peut remercier ici les sites internet du type "réseau social" (style Facebook), où la vidéo et les photos sont souvent omniprésentes. Maintenant qu’il est ancré dans les mœurs que la production audiovisuelle n’est plus l’apanage unique de la TV et des radios, d’autres supports apparaissent : vidéos sur PC, sur des terminaux mobiles...

Article paru dans le N°82 du magazine Réunion Multimédia

En savoir plus sur Georges Klenklé et son profil

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik