Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Supporters réunionnais : ils vont suivre la Coupe (...)

Supporters réunionnais : ils vont suivre la Coupe du Monde en Afrique du Sud


Fabrice Souprayenmestri a 41 ans et en sera à sa troisième Coupe du monde, après la France en 1998 et l’Allemagne en 2006. Il se prépare à vivre l’événement avec cinq autres dalons du premier tour et s’intégrera ensuite à un autre groupe pour le second, avec l’espoir de voir les Bleus aller le plus loin possible.


JPEG - 16.6 ko
supporters réunionnais

Le Dionysien a préparé son Mondial avec soin et espère y vivre de grands moments. « C’est ma troisième coupe du monde. J’ai vu les deux finales de 1998 et 2006 notamment, avec tous les matches de l’équipe de France en Allemagne. En France, j’avais vu les France - Brésil, le Brésil - Pays-Bas et le France - Paraguay. Je garde quelques images très fortes de ces deux Mondiaux. Notamment en 2006 avec le France - Espagne, qui a été un match important pour fédérer les supporteurs autour des Bleus.

« Le France - Brésil en Allemagne a été un match mythique à mon sens avec un Zidane au sommet de son art. En 1998, j’avais pu assister à la finale en achetant mon billet au marché noir 3 000 francs de l’époque. J’avais eu de la chance car certains ont dû débourser jusqu’à 25 000 francs.

« Je suis un amoureux de l’équipe de France et de l’Olympique de Marseille. J’ai fait mes études à Marseille et à Aix-en-Provence. J’ai connu l’époque des Papin, Waddle, Abedi Pelé. Quand vous avez vu jouer l’OM de ces années-là, vous êtres définitivement accro au maillot marseillais. J’ai assisté au quart de finale de 1991 contre le Milan AC, j’étais à la dernière journée de championnat contre le PSG en 1993, avec une victoire 3-1, trois jours après le sacre de la Ligue des Champions.

« Je n’oublierai jamais le but de Basile Boli, cette tête qui file sous la barre, trois jours après le but de la tête sur corner. Je n’ai jamais vu un feu d’artifice aussi beau au stade Vélodrome. C’était les années Tapie.

« On a bien préparé notre voyage en Afrique du Sud. Cela fait neuf mois qu’on a réservé un appartement au Cap, où nous serons basés. On verra au premier tour Angleterre - Algérie, Cameroun - Pays-Bas et Portugal - Corée du Nord. Puis je serai dans un autre groupe pour le 2e tour, avec un 8e de finale à Port-Elisabeth et, en théorie l’équipe de France contre le 2e du groupe B, et un autre 8e de finale entre le 1e du groupe de l’Espagne et le 2e du groupe de la mort (le groupe G, Ndlr). Ensuite, j’assisterai à deux quarts de finale, deux demies et la finale.

« J’ai déjà séjourné en Afrique du Sud durant des vacances. Egalement au Cap. C’est un endroit festif, avec le front de mer et la vieille ville qui donnent un véritable cachet à cette cité. Je sais que c’est un événement pour le continent africain et j’espère de tout mon cœur que des pays comme la Côte d’Ivoire ou le Cameroun iront le plus loin possible.

« J’étais à Saint-Pierre pour le match France - Chine. J’ai été déçu du résultat mais heureux par l’ambiance qu’il y avait avant, pendant et après le match. C’était vraiment une ambiance Coupe du monde, avec les magasins décorés, le front de mer animé. Bref, tous les ingrédients pour une belle fête. J’espère vraiment revivre de pareils moments dans quelques jours. »

Interview réalisée par Jean Marc Goglione parue sur lequotidien.re

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9622 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik