Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Supporters réunionnais en Afrique du Sud : ils ont (...)

Supporters réunionnais en Afrique du Sud : ils ont vécu la coupe du monde !


Boire et déboires de supporters réunionnais... Un groupe d’une dizaine de passionnés arpente le sol sud-africain depuis les ¼ de finales, en quête de sensations footbalistiques fortes. Impressions sur la coupe du monde 2010, où il n’a pas été facile de se choisir un favori.


JPEG - 121.9 ko
Supporters réunionnais Afrique du Sud

“Which team do you support ?”…
A toute chose, malheur est bon : l’épisode peu glorieux de notre équipe nationale en Afrique du Sud nous aura paradoxalement valu une maigre consolation : la compassion des supporters adverses ! Le supporter français généralement réputé comme arrogant suscite désormais dans le milieu du foot ni plus ni moins que de la sympathie voire… des rire !

Pas un sud-africain que nous n’avons entendu s’esclaffer quand, à la question suivante : « which team do you support ? », nous répondions timidement : « well, … France !? ». Dans le même esprit, il y a des affaires à faire pour les plus irréductibles supporters des Bleus : sur place, le maillot français est en solde, au même prix que celui du Honduras ! Et encore, c’est bien la seule fois que nous pouvons nous réjouir du régime politique en vigueur en Corée du Nord car il y a fort à parier (c’est autorisé depuis peu dans le milieu) que même leur maillot aurait été plus cher ! A leur décharge, les commerçants sud-africains commentent que l’équipe de France n’a guère obtenu plus de points que ces « petites » équipes lors des phases de poule.

C’est avec cette réputation de supporters d’une équipe de capricieuses divas que notre petit groupe de passionnés réunionnais arpente le sol sud-africain depuis les ¼ de finales en quête de sensations fortes. Si notre équipe nationale nous a procuré des émotions hors des stades, nous espérions désormais que, sur le terrain, les grandes équipes encore en lice nous impressionneraient.

Exit les Français, nous avons été aussi perspicaces dans le choix de notre équipe favorite que la FFF l’a été dans le choix de son sélectionneur : nous avons en effet opté pour le Brésil ! Les Cariocas dévorés - à notre grand désespoir - par des « Oranjes » survitaminés, restait alors à rêver que l’Argentine remporte le titre et ce, pour une raison majeure : le roi Diego avait promis de se baigner nu dans une fontaine de la place centrale de Buenos Aires !

Que nenni, Messi et les siens n’ont guère existé face aux Allemands dont le jeu offensif et technique contraste avec leurs devanciers. Mais en termes de spectacle, le messie pressenti n’a pas été le joueur du même nom mais les 11 joueurs de l’équipe d’Espagne dans son ensemble. De l’avis unanime des personnes présentes, amateurs ou experts, le jeu produit par les Espagnols est un pur régal. On n’a pas vu un tel collectif aussi huilé depuis des lustres. Les joueurs paraissent se trouver sans même se regarder et surtout ils s’apprécient !

Contrairement à certains que nous ne citerons pas, eux n’ont pas besoin d’affirmer que « le groupe est sain » pour qu’on s’en rende compte sur le terrain ! Nous avons suivi « la Roja » en ¼ contre le Paraguay, où même si le score fut serré, ils ont littéralement survolé le match.

Au menu principal ils viennent d’avaler tout cru les Allemands en demis et ce, même si certains de nous leur prédisaient une déroute assurée. La preuve selon l’expression réunionnaise consacrée que : « balon lé rond ! ». Sur le terrain au début du match, nous avons eu l’impression de voir l’équipe d’Allemagne affronter les Cadets espagnols tant les milieux ibériques paraissaient fragiles physiquement… Mais après quelques minutes de jeu on a mieux compris pourquoi les Xavi et Iniesta à l’instar de joueurs aussi mythiques que Maradona ou Messi n’ont guère besoin de mesurer 1,80m pour prendre le dessus sur les meilleurs.

Les Allemands, en dépit du soutien du public, n’ont guère fait illusion que l’espace d’une dixaine de minutes en 1ère mi-temps. Dans les tribunes, les merveilleux redoublements de passes et les incroyables gestes techniques du milieu de terrain espagnol nous ont d’abord émerveillés. Puis, nous les avons maudits… car ils entrainaient immédiatement un déchainement de vuvuzelas, pire invention humaine depuis –pardonnez-moi d’exagérer- la guillotine ! La Finale risque donc d’être une formalité pour les espagnols. Mais en matière de pronostics nous avons je pense perdu toute crédibilité !

Cette Coupe du Monde restera toutefois la première organisée en Afrique et en tant que Réunionnais, notre cœur balançait forcément pour l’équipe du Ghana dont nous avons fortement regretté l’élimination. Le Ghana portait les espoirs de tout un continent. Ici, tous les supporters africains soutenaient en masse cette équipe et la main « honteuse » du joueur uruguayen – « la deuxième main de Dieu » a-t-il d’ailleurs déclaré fièrement à la fin du match- a été perçue comme une profonde injustice dans tout le pays.

Cela restera sans doute notre plus grande déception après celle du « bus infernal »... Tiens, à propos, nos trajets en bus furent tout de même assez mémorables : en effet, aucun d’entre nous n’a refusé d’en sortir, ce qui, vous nous l’accorderez, est assez rare pour des français par les temps qui courent ! Heureusement sur ce merveilleux continent, le rire et l’humour reprennent toujours le dessus : « Which team do you support ? »…

Article repris dans le Quotidien du 11 juillet 2010

Lire aussi : Supporters réunionnais : ils ont vécu la coupe du Monde en Allemagne...

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik