Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Samuel Pierre Hoareau, ingénieur chez Vinci (...)

Samuel Pierre Hoareau, ingénieur chez Vinci Construction à Paris


Originaire de la Petite Île, il n’avait jamais quitté la Réunion avant de partir faire ses études à Auch puis à Polytech Grenoble. Il occupe à 24 ans un poste de conseiller prévention grand projet pour une direction opérationnelle de Vinci Construction France, principalement basé sur le chantier de La Samaritaine à Paris.


Racontez-nous votre parcours.

Moi la grandi la tite île, ravinn du pon pou sak ki koné. Moman i travay in pe la tèr, el
i vann flèr, frui... (kan ma té ti nou té vann zanana nou té konu pou sa, mé aster nou vann kaki ek longani). Papa asteur lu travay kom "agent polyvalent" desu le stade la tite île. Mé si non sa lu aide in bon pe moman a travay la ter. Zot n’a kouraj soman, mi admire a zot ! Tou sa pou dir ke nou té pa rish, ke mi vyin pa d’in milieu "élitiste" mé moi ek mon gran frèr nou la toujour gaign sak nou té veu. Nou té pa misèr byin o kontrèr nou té viv byin !

Dans quelles conditions avez-vous été amené à quitter l’île ?

Après un bac S au Lycée Pierre Poivre à Saint-Joseph, j’ai quitté l’île pour aller suivre un DUT Hygiène Sécurité Environnement (HSE) à Auch près de Toulouse. J’ai quitté l’île pour mes études tout simplement parce que le DUT que je voulais faire n’existait pas encore à la Réunion en 2013. Suite à cela, j’ai intégré une école d’ingénieur : Polytech Grenoble en "prévention des risques" de 2015 à 2018. Grâce à LADOM j’ai pu avoir un billet gratuit tous les ans pendant mes cinq années d’études (falé batay soman pou gaigné... Sak la konu LADOM va konprann)…

Avez-vous quelques anecdotes ?

Je n’avais jamais pris l’avion avant mes 18 ans, je ne connaissais rien à la métropole. Quand j’ai fait mes vœux sur Post Bac c’était écrit DUT université Toulouse. Je me disais "té lé bel parèy lé an form laba"... Au final c’était une annexe de l’université à Auch et ce n’était pas le même délire. On va dire que c’est plus une ville de "gramoun" que d’étudiants. D’ailleurs j’habitais dans les appartements des prêtres à la retraite... Mais bon au final ce n’était pas plus mal.

Que vous apporte l’expérience de la mobilité ?

La mobilité fait grandir et rend autonome. Pour moi, être originaire de l’île de La Réunion ne présente que des avantages. Ça nous pousse à nous surpasser et à montrer que nous sommes aussi capable d’accomplir de grandes choses. La kréolité est une qualité, la langue kréol est un atout que je n’hésite pas à mettre sur mon CV. Sans vouloir faire de "secte kréol" ici, en général en hexagone les Réunionnais sont solidaires. Shak foi mi voi in loto ek inn plak 974 mi sa voir ki sa ilé, koz avek si i gaign par egzanp. Du kou ou va toujour trouv in kréol kek par ke va rapel à nou not l’île ey sé in pe gras a sa ke nou donn à nou la fors ey nou réussi !

Quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

J’habite à Paris et le mythe du métro-boulot-dodo est malheureusement vrai. C’est certainement l’une des plus belles villes de France mais on fait tellement d’heures de travail qu’il reste peu de temps pour visiter et profiter de la région.

Quels sont vos projets ?

Dans l’immédiat mon principal projet c’est de monter en compétence et apporter un peu d’innovation dans mon secteur d’activité. J’ai plusieurs d’idées à mon sens "novatrices" à développer… Pour trouver des idées et des sources d’inspiration j’essaye de créer mon réseau notamment sur Linkedin avec le groupe QHSE 974. qui recense pour l’instant 60 personnes en relation de près ou de loin avec mon secteur d’activité. Les objectifs sont les suivants :
- centraliser toutes les offres d’emplois QHSE à la Réunion et les différents concours possibles 
- importer / exporter les bonnes pratiques QHSE à la Réunion
- échanger sur des thématiques QHSE 
- guider et préparer les nouveaux étudiants du DUT HSE dans la poursuite d’études et la recherche de stages.

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de la Réunion ?

J’ai l’impression qu’à la Réunion plus qu’ailleurs les "pistons" sont très répandus. Si ou néna pa in tonton kamarad ek la mèr ou mayé dan la politik ou gaign pa ryin. Néna in takon dalon ou mèm la fami ke la trouv travay komsa... Apré vo mieu sa ke rès boire devan ti boutik shinoi mé bon. Je suis un peu contre ce système qui me paraît injuste. "Shans ti poule pa shans ti kanar" ! C’est pour cela que je souhaite aussi développer les réseaux sociaux professionnels à la Réunion. Pour moi je pense que c’est un outil indispensable pour créer ses propres opportunités et ne pas être redevable de quelqu’un. Ici je ne connaissais personne et j’ai trouvé mes stages et mon premier emploi sans répondre à aucune offre et cela grâce à mon réseau... Il faut oser et créer son poste ! Il y a des difficultés comme partout mais je sais qu’il y a une nouvelle vague de jeunes Réunionnais motivés et déterminés pour booster l’économie locale. Faisons preuve d’optimisme !

Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de revenir habiter à la Réunion ?

Je suis déjà convaincu, j’attends juste le bon moment. Beaucoup de facteurs entrent en compte : l’emploi, la vie perso. Tant que je n’ai pas encore d’enfant je peux rester encore quelques temps. L’avenir nous le dira…

Qu’est-ce qui vous manque de votre île ?

Je ne vais pas être très original mais tout me manque : la famille, les amis, le paysage comme tout le monde je pense. Lé mol osi de koz fransé tou le tan !

Quels objets de la Réunion avez-vous apporté dans vos valises ?

Té ben néna plin : mon pendentif la Réunion ek ékri dessu "ker kréol", ti bertel, savate, boutey lo rom, shapo, zéponj pad, in takon t-shirt la Réunion… Tout est encore là. J’ai une petite collection de bouteille de Rhum Charette. Pour moi c’est le meilleur des rhums de la Réunion et du monde !

Quelle est l’image de la Réunion là où vous vivez ?

Partout où je vais, les gens qui connaissent la Réunion me font des retours positifs. Je pense que nous véhiculons tout de même une bonne image de l’île. Quelques vieux clichés sur le requin perdurent mais dans l’ensemble, c’est un paradis pour eux !

Voir aussi : www.reunionnaisdumonde.com/r/17/Paris-IledeFrance (5031 inscrits)

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik