Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Situation israélo-palestinienne : Elie Maman (...)

Situation israélo-palestinienne : Elie Maman témoigne


La rubrique 974 World News réalisée en partenariat avec Le Quotidien donne la parole à des Réunionnais qui témoignent de l’actualité dans leur pays d’adoption. Elie Maman est ingénieur à Ashdod, sur la côté méditerranéenne au sud de Tel-Aviv, à douze kilomètres de la bande de Gaza à vol d’oiseau. Originaire de Petite-Ile, il a vécu 22 ans à La Réunion, à laquelle il est resté très attaché. Il revient régulièrement à Saint-Joseph où sa mère tient un salon de coiffure. Il porte son regard de Juif de la classe moyenne sur le conflit israélo-palestinien.


JPEG - 24.9 ko
Israël

- Comment se fait-ils que vous soyez allé travailler en Israël ?

- Je suis Juif et Israël paraissait pour moi une destination évidente, J’était également en quête de connaitre la vérité sur moi-même car je ne connaissais rien du judaïsme. Je n’aimais pas du tout la vie sur Paris donc ici pour moi c est un bon compromis. J’ai la plage et un travail satisfaisant. Il était clair, sinon, que le retour à La Réunion était pour moi une option. J’y pense souvent, la nature et mes amis me manquent. Dans le cadre de projets Free lance je travaille en coopération avec des Réunionnais et, ma foi, ça se passe extrêmement bien.

- Ashdod a-t-elle été, depuis que vous y habitez, la cible d’attentats ?

- A Ashdod il n’y a pas d Arabes, donc pas de problème d attentat, par contre l’année dernière il y a eu la guerre, ce fut une expérience terrible. On a été bombarde pendant plus d un mois ! si je me souviens bien il y a plus de 50 missiles Kassam sur la seule ville d Ashdod qui sont tombées c’est un véritable miracle qu’il n’y ait eu qu’un seul mort. Mais Israël est un pays de miracles.

- Après les affrontements du 3 août à la frontière libanaise, comment qualifiez-vous le climat qui règne dans le pays ?

- Je dirais que ça s est calmé, néanmoins, malheureusement, dans ce monde , rien n est certain.

- En quoi le contexte d’hostilité entre Israël et ses voisins musulmans pèse-t-il sur votre vie quotidienne ?

- Avec le temps j avoue que je commence à cultiver une certaine indifférence a ce sujet, j’évite d écouter trop les radachotes, informations locales, comme ça je ne me sens pas trop stressé, j ai confiance en Israël.

- Vit-on dans la peur quand on vit en Israël ?

- Pas du tout ! Il y a deux types de personnes je pense. Primo les religieux pour qui seul Dieu régit le monde donc tout est dans sa main. Secondo les rilonims (non-religieux) essaient de profiter au maximum de leur vie comme si chaque seconde était la dernière. Personnellement, je me sens plus en sécurité en Israël que dans le métro parisien. Cela mis à part, il y a la menace iranienne et là, je peux vous dire que ça ne fait pas rire du tout le peuple juif a déjà subi un holocauste, donc quand Ahmadinejad dit qu’il veut nous exterminer on le croit sur parole.

- Comment les Israéliens que vous côtoyez envisagent-ils l’évolution des relations entre Palestiniens et Israéliens ?

- Hum, Question Intéressante. Bon je vais tenter de répondre de manière complète et sans langue de bois. Les Israéliens en on assez de toujours tendre la main et de prendre des gifles en retour, surtout depuis le retrait de Gaza qui a pas mal secoué les consciences car renoncer à sa terre pour prendre une guerre... Ce n’était pas le résultat espéré.

- Croit-on, quand on vit en Israël, qu’une paix durable puisse un jour s’installer entre Israéliens et Palestiniens ?

- Je ne sais pas trop. Le précèdent Premier ministre, Ehud Olmert, avait proposé aux Palestiniens 93% de la judee samarie et plus de Gaza et ils ont refusé. Ils persistent à demander un État palestinien en plus d’un État bi-national avec le retour de tous les réfugiés ce qui signifierait la fin d Israël comme État juif. De plus pour faire la paix il faut un partenaire valable or les organisations palestiniennes ne reconnaissent pas à Israël le droit d’exister. Je dirais que la balle est dans le camp de nos voisins. Mais je pense personnellement que les Palestiens ne sont pas prêts pour accepter Israël comme État juif donc il reste du chemin à faire dans ce sens.
Le partenariat Commercial aide grandement en travaillant ensemble on devient plus tolérant vis-à-vis de l’autre.

- Ont-ils le sentiment que la communauté internationale, souvent critique vis-à-vis d’Israël, est objective ?

- Non, pas du tout , L’ONU contient un grand nombre de pays musulmans donc ils défendent leurs intérêts.

- Vous-même, envisagez-vous de vous installer sur le long terme en Israël ?

- Je ne sais pas trop je verrai sur la durée. Enfin ça fait deux ans que je dis ça. Mais je suis très relax quand je suis en Israël, ma fille est née ici et j’ai un travail stable donc pas de raisons de bouger.

- Israël est-il selon vous une destination propice à l’investissement professionnel ?

- Oui ! Absolument, les Israéliens sont des grands consommateurs et il est possible de monter une entreprise ici en moins de 40 minutes. Ici il y a énormément de langues donc c’est un atout pour l’export. J’ai également noté une différence entre le travail en France et ici. Lorsque je travaillais en France, si j’avais une idée ou si je voulais mettre en place un nouveau langage ou utiliser des nouvelles méthodes, il était difficile de convaincre mes collègues et mes supérieurs. Ici, si on a une idée, le patron vous dit : Essaye et dit moi ce que ça donne si c’est bien on le mettra en production. Ainsi même s’il y a risque de perte de temps, le travail est nettement plus enrichissant pour tout le monde, par contre il ne faut pas avoir peur de travailler tard. Ça finit par payer.

- Conseilleriez-vous de venir y faire du tourisme ?

- Je pense qu’on entend trop de choses à l’étranger de négatif pour que le tourisme français se développe à part pour la communauté juive. Ce n’est pas facile donc. Cependant si on est croyant on ne peut ignorer que c’est de ce pays qu’est sortie la bible, les lieux saints sont donc à recommander. Jérusalem en priorité qui pour moi est toujours une grande émotion à chaque fois que je m’y rends, la Gallilée, Tiberiade, Massada sont également à recommander.
Après pour la détente , il y a Tel-Aviv pour les boîtes de nuits , Eilat pour l’océan et la plage et enfin la mer morte pour se refaire une santé, un programme chargé en somme, en hébreux on dit « eretz ktana gdola » (petit pays-grand).

- Israël est généralement traité dans les actualités de manière dramatique, pouvez-vous nous parler des aspects plus souriants de ce pays ?

- La chaleur humaine, l’humour, la tolérance, le fait de pouvoir se faire des amis facilement. Le soleil avec une température qui tourne dans les 25-30 degrés six mois dans l’année fait que naturellement on a le moral.

Interview réalisée par Franck Cellier parue sur lequotidien.re

Voir le profil de Elie Maman

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9770 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik