Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Le tour du monde à la voile d’un couple de (...)

Le tour du monde à la voile d’un couple de Réunionnais


« Enfants, nous rêvions en regardant les vagues se briser sur le littoral du Sud sauvage et les bateaux dans le port de Saint Pierre. 28 ans, et nous voilà à bord du Colibri... membres de la grande famille des marins qui ont traversé un océan à la voile ! »


Les deux aventuriers

Michel est né à La Réunion, c’est un touche à tout passionné. Il a été tour à tour fleuriste à Paris, agriculteur bio puis jardinier à La Réunion, et depuis peu formé dans les travaux en hauteur.

Chloé : après une scolarité à Saint-Pierre, elle part faire ses études à Paris dans le domaine de l’environnement. Elle rentre à la fin de son Master à La Réunion où elle travaille pendant quelques années autour de la question de l’alimentation durable.

Amoureux de la mer depuis toujours (Michel pêche sur les côtes de La Réunion depuis tout petit et Chloé a passé des années à rêver en regardant les vagues se briser sur le littoral du Sud sauvage et les bateaux dans le port de Saint Pierre), nous nous sommes lancés l’année dernière le défi de partir à la découverte du monde en voilier.

Notre expérience se limitait à quelques cours à l’Association Nautique de Saint-Pierre (qui fait découvrir l’univers de la voile à des centaines de petits Réunionnais grâce à la voile scolaire et à ses stages vacances), et à une semaine de stage à l’école des Glénans en Bretagne… Mais la motivation était là !

Le bateau

Après plusieurs mois de recherche, nous sommes arrivés par hasard à Brest et sommes tombés sur un petit bateau de 10 m : un joli Melody rouge, plus tout jeune (il a été construit en 1979) mais bien rafraîchi. Il avait appartenu pendant les 10 dernières années à Patrick, un navigateur qui a à son actif plusieurs traversées de l’Atlantique, principalement en Mini (un bateau de 6,50m, le kart des mers !). Il l’avait totalement rénové avant de partir un an faire le tour de l’Atlantique, mais, ayant acheté récemment un autre bateau pour faire de la course au large, il n’avait plus le temps de l’entretenir.

La préparation

Nous avons passé près de quatre mois à Brest pour le préparer, compléter l’équipement de sécurité et nous faire la main pour mieux le connaître. Nous lui avons ajouté un système d’enroulement pour la voile d’avant, afin de ne pas avoir à aller devant en cas de mauvais temps, et un pilote automatique puissant car nous sommes en général uniquement deux pour manœuvrer le bateau.

Le pavillon de la Réunion

Nous ne sortons jamais sans notre drapeau de La Réunion, qui commence d’ailleurs à être un peu fatigué après quatre mois de navigation intensive ! A Brest, il nous a valu notre premier contrôle de douane, car nous avions uniquement celui-ci et pas le pavillon français... Les douaniers pensaient que c’était celui de la Jamaïque. Mais depuis notre départ de Bretagne, en février, il nous a déjà permis de rencontrer énormément de gens qui ont vécu ou ont voyagé à La Réunion ! Quand un bateau passe à côté de nous et crie « La Rényon lé la », on sait que l’on va passer un bon moment. On a en particulier rencontré une Anglaise qui avait navigué d’Australie à l’Afrique du Sud l’année dernière, et avait fait une escale mémorable à La Réunion dont elle nous parlait avec les étoiles dans les yeux !

Le périple

Nous avons quitté Brest le 10 février 2019 et avons traversé le Golfe de Gascogne jusqu’en Espagne. Nous avons ensuite fait escale à La Corogne, Vigo, Bayona (où est arrivé Christophe Colomb après sa découverte des Amériques) en Espagne, Porto et Lisbonne au Portugal, puis Madère, où nous avons été heureux de retrouver des paysages très proches de ceux de La Réunion, et avons rencontré un moniteur de VTT et de canyon qui voit notre île comme un eldorado pour ces pratiques.

Nous avons enfin filé vers les Canaries, où l’on a enfin pu rentrer dans l’eau, (qui reste tout de même aux alentours de 20°C..), puis le Cap Vert avant de traverser l’Atlantique début mai. Nous sommes maintenant en Guadeloupe pour encore quelques jours, puis descendrons tranquillement l’arc antillais pour passer la saison cyclonique aux Grenadines, avant d’aller vers le Venezuela, et le Panama. Nous prévoyons de traverser le canal de Panama en fin d’année, puis d’aller en Polynésie via les Galapagos, avant de viser la Nouvelle-Calédonie, la Nouvelle-Zélande, et, qui sait.. de traverser l’Océan Indien pour rentrer sur notre caillou...


Suivre l’aventure de Chloé et Michel sur : www.facebook.com/Le-Colibri-199582240996498 / Plus de Réunionnais GRANDS VOYAGEURS

28 ans, et capitaine du Colibri ! Il y a quelques mois, la réalisation de ce rêve me paraissait encore si loin, et pourtant… Me voilà membre de la grande famille des marins qui ont traversé un océan à la voile ! Cette aventure, qui ne fait que commencer, est pour moi l’aboutissement d’un rêve d’enfant, qui était bien enfoui.

J’en veux pour preuve que les rêves sont faits pour être réalisés, malgré les difficultés qui seront forcément rencontrées pour y parvenir. Je me suis rendue compte qu’en suivant mon instinct et ce rêve, les obstacles se surmontent plus facilement que je ne l’imaginais. Les rencontres ouvrent des portes, dévoilent des chemins de traverse, et j’ai découvert que mes proches me soutenaient bien plus que ce que je pensais.

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9919 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik