Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Reportages > Le jour où… J’ai fait une retraite dans un monastère (...)

Le jour où… J’ai fait une retraite dans un monastère bouddhiste thaïlandais


Aventuriers réunionnais de la mobilité, Nirina et Rodolphe font le tour du monde depuis quatre ans sans réel budget. Ils nous racontent leur périple dans une série d’articles. Episode 3 : Rodolphe raconte “Le jour où j’ai effectué une retraite dans un monastère bouddhiste thaïlandais, pratiquant plus de 12 heures de méditation par jour”.


JPEG - 225.6 ko
copyright : Rodolphe Sinimalé
Un chemin vers la connaissance de soi - Monastère bouddhiste thaïlandais

Journal des aventuriers – février 2009 :

Pour la seconde fois seulement depuis le début de notre périple, Nirina et moi sommes loin l’un de l’autre. Point de dispute cependant. J’ai saisi une incroyable opportunité : dans quelques minutes, je vais pouvoir m’entretenir et être guidé par l’un des plus grand Maître de méditation de la région de Chiang Mai ! Pour l’histoire, la Thaïlande, pays à majorité bouddhiste, recèle un très grand nombre de monastères dont certains sont dédiés presque exclusivement à l’apprentissage et la perfection de techniques de méditation millénaires. Mon futur professeur a lui, passé l’ensemble des six dernières années de sa vie à méditer de très longues heures – parfois même 24 heures sur 24 ! – et possède de ce fait une connaissance conséquente de cette profonde voie spirituelle. C’est d’ailleurs en empruntant cette même voie que le Prince Siddhârta allait devenir celui que l’on connait mieux aujourd’hui sous le nom de Bouddha…

A peine arrivé, je suis frappé par l’indicible calme et la beauté des lieux. Ci et là, des moines vaquent en silence à leurs occupations quotidiennes. Le monastère, l’un des plus anciens de la région, est couvert de feuilles qu’il faut chaque jour balayer et ramasser, tandis que chiens et chats jouent ensemble à ce qui s’apparente à un « cache-cache » des plus singuliers (il est de coutume, dans les centres de tradition bouddhique, de donner refuge et protection à tous les êtres vivants qui en ont besoin). La lumière dorée de cette fin d’après midi rend la moindre statue, le moindre stupa brillant comme de l’or…

Je suis conduit par un bhikkhu - un moine - auprès de mon futur enseignant. Nous le trouvons en pleine marche méditative et là, une sensation extra ordinaire m’envahit, me touche au plus profond : j’ai soudainement l’impression d’avoir des flashs de réalisation, de sentir l’impermanence de toutes choses, la fragilité de cette vie, l’unité avec tous les êtres… Je suis pourtant quelqu’un d’extrêmement terre à terre et pragmatique ! Mais il y a quelque chose d’infiniment spécial qui se dégage de ce « simple moine », une énergie indescriptible. Je reste figé.

JPEG - 795.8 ko
copyright : Rodolphe Sinimalé
Statue à l’effigie du Bouddha, recouverte de feuilles d’or.

Apres un bref entretien durant lequel je lui fais part de mes motivations et mes diverses expériences dans le domaine de la méditation, je suis reconduit vers ma chambre avec des instructions très précises : respecter cinq « préceptes » majeurs – ne pas tuer, ne pas voler, ne pas prendre d’intoxicants etc. (une pratique en soi, visant à stabiliser l’esprit et favoriser le processus méditatif), et… pratiquer, pratiquer et encore pratiquer tout le reste du temps ! Un « lit » - en fait une planche de bois posée sur des pieds – m’attends. Je comprendrais bientôt que là aussi se cache un moyen de nous inciter à ne pas perdre notre temps pour pratiquer, encore et toujours : personne ne voudrait faire de grasse-matinée sur un tel morceau de bois !

Je ne le sais pas encore mais je viens de commencer une retraite durant laquelle, pendant plusieurs jours d’affilé, je vais méditer et faire face à mon propre esprit pendant 12 heures, quotidiennement. Comme l’affirme Confucius, ‎ « le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même ». Ce sera, pour moi, l’expérience la plus incroyable, la plus précieuse, la plus forte de toute ma vie…

A suivre…

Lire aussi :
- Aventuriers réunionnais de la mobilité : ils font le tour du monde…
- Episode 1 : Le jour où... Nous avons traversé le Japon sans un rond
- Episode 2 : Le jour où… Nous avons fêté l’Independance Day à Chicago
- Episode 4 : Le jour où… Nirina a fêté son anniversaire au Mont Cook en Nouvelle Zélande
- Episode 5 : Le jour où... Nous avons conduit un scooter à Saigon
- Episode 6 : Le jour où… Nous avons appris à faire des pizzas en Italie
- Episode 7 : Le jour où… Nous avons partagé des gâteaux dans la rue à Barcelone
- Episode 8 : Le jour où… J’ai dormi chez un chauffeur de taxi en Inde
- Episode 9 : Le jour où… Nous avons rencontré un couple de Réunionnais en Australie
- Episode 10 : Le jour où… Nous nous sommes faits arrêter par une fausse milice à Madagascar
- Episode 11 : Le jour où… Nous nous sommes faits arrêter par une fausse milice à Madagascar 2/2
- Episode 12 : Le jour où… J’ai rencontré ma famille mondiale (1ère partie)
- Episode 13 : Le jour où… J’ai rencontré ma famille mondiale (2e partie)
- Episode 14 : Le jour où… Nirina partagea un moment lyrique
- Episode 15 : Le jour où... j’ai rencontré le maître de méditation américain Alan Wallace
- Episode 16 : Le jour où… J’ai visité le PIA Mind Centre en Thaïlande
- Episode 17 : Le jour où... j’ai rencontré Matthieu Ricard, moine bouddhiste et écrivain
- Episode 18 : Rodolphe et Nirina : plaidoyer pour le sourire
- Episode 19 : Le jour où... J’ai fait goûter le gâteau patate partout dans le monde
- Episode 20 : Le jour où… J’ai pris le temps de vivre à Madagascar
- Aventuriers réunionnais de la mobilité : l’heure du retour
- Les secrets du voyageur : sourires, réseaux et partage
- Rodolphe et Nirina, l’interview

Joindre Rodolphe et Nirina : [email protected]


Rodolphe Sinimale is a traveler, meditation teacher and writer.
In 2006, he left his position and sold out every little thing to focus entirely on the spiritual path. His search has led him all over the world - from Madagascar to Vietnam, from New-Zealand to Japan, from USA to Thailand – in order to learn, to give and to share.

Rodolphe Sinimale holds a M.B.A in Human Resources Management, from the Paris Graduate School of Management, France.

JPEG - 582.6 ko
copyright : Rodolphe Sinimalé

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9622 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik