Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > 2010 Année Régionale du Tourisme : rencontre avec (...)

2010 Année Régionale du Tourisme : rencontre avec les associations réunionnaises à Paris


Une plus grande promotion de La Réunion à travers les associations réunionnaises de l’hexagone : c’est l’objectif de la rencontre organisée le 22 septembre 2010 à Paris par Patrick Karam,
Délégué interministériel
pour l’égalité des chances
des Français d’outre-mer et
Didier Robert,
Président de la Région Réunion en présence de la présidente de l’Ile de La Réunion Tourisme, Jacqueline Farreyrol.


GIF - 28.1 ko
année tourisme réunion

Patrick Karam,
Délégué interministériel
pour l’égalité des chances
des Français d’outre-mer
et Didier Robert,
Président de la Région Réunion
ont le plaisir de vous convier
à une rencontre avec les associations réunionnaises de l’Hexagone,
en présence de la présidente de l’Ile de La Réunion Tourisme, Jacqueline Farreyrol
sur le thème :
2010 Année Régionale du Tourisme :
Une plus grande visibilité de l’outre-mer pour une plus grande promotion
de La Réunion à travers les associations réunionnaises, ambassadrices de l’île

Le mercredi 22 septembre 2010 à 18h00
à la Délégation interministérielle - 27, rue Oudinot - 75007 Paris
(métro Saint-François-Xavier ou Duroc)

RSVP : [email protected]
01 53 69 20 42

2010 Année Régionale du Tourisme à la Réunion

Le tourisme, première source de revenus de l’économie réunionnaise, représente un enjeu majeur avec un fort potentiel de développement, de
création de richesse et d’emplois pour notre île. Les 305,8 millions d’euros dépensés par les touristes en 2009 ont incontestablement eu des effets
d’entraînement significatifs sur d’autres pans de l’économie mais aussi sur le développement local et la mise en valeur du territoire. Secteur économique
à fort potentiel, le tourisme a été placé au rang de priorité par la nouvelle majorité régionale pour l’année 2010. Il fera donc l’objet
d’une stratégie rénovée assortie d’objectifs clairs : à court terme, relancer le tourisme affinitaire et à long terme, accueillir 600 000 touristes
dans l’île.

Une plus grande participation des professionnels

Renforcer l’attractivité de notre île sur les marchés internationaux
grâce à une meilleure coordination des différents opérateurs touristiques réunionnais,
tel est le premier axe fort de la nouvelle politique régionale en matière
de tourisme. Au programme, une organisation plus cohérente
pour plus d’efficacité dans la commercialisation de la destination Réunion.

Un repositionnement
de l’image de La Réunion

Mieux faire connaître La Réunion, sa
biodiversité exceptionnelle, sa culture
vivante et l’exemplarité de son savoirvivre
ensemble constitue l’un des
objectifs de la nouvelle stratégie régionale
en matière de promotion
touristique. L’angle privilégié sera
incontestablement celui de la proximité
grâce à des actions ciblées en direction
des professionnels extérieurs
et des tours opérateurs. En effet,
pour mieux vendre la destination
Réunion auprès de leur clientèle, ils
seront invités à une immersion totale
dans l’environnement réunionnais, en
prise directe avec les atouts touristiques
de notre île.
De façon complémentaire, le principe
d’une tournée des vingt-deux régions
métropolitaines a été acté sur
la base d’une dotation annuelle de
600000 euros. Ainsi, au cours des
trois prochaines années, les professionnels
du tourisme réunionnais et
les différents acteurs locaux se rendront
en délégation en métropole à la
rencontre des visiteurs et consommateurs
de notre destination.

Vers une diversification de la clientèle

JPEG - 12.7 ko
Provenance des touristes accueillis à la Réunion en 2009

Un autre axe important de la nouvelle
politique régionale en matière de
tourisme concerne la coopération régionale
notamment avec l’île soeur
avec la mise en place de combinés
« Réunion-Maurice ». La Réunion
pourrait ainsi capter une partie de la
clientèle touristique qui se rend à
Maurice et vice-versa. Il s’agit d’aller
vers une promotion commune des
deux destinations ainsi que vers une
prospection conjointe de nouveaux
marchés pour une diversification de
la clientèle.
À l’échelle plus large de l’océan Indien,
le Conseil de la COI a acté le 8 juin dernier
dans les locaux de la pyramide inversée,
la création d’un label « océan
Indien » pour promouvoir le développement
global du tourisme à l’échelle
de cette zone géographique.

Augmenter la capacité d’hébergement

3000 lits en moins en l’espace de deux ans. Le constat est alarmant. La capacité
du parc d’hébergement réunionnais qui était estimée à 8 000 lits en 2007 n’était plus
que de 4613 lits en 2009. Si le nombre de lits disponibles dans les structures d’hébergement
touristique telles que les résidences de tourisme, meublés, gîtes, et
chambre d’hôtes s’est maintenu autour de 2 500, c’est du côté des chambres de l’hôtellerie
classée qu’il faut chercher les causes de cette diminution. En effet, les hôtels
classés de moins de 2 étoiles ont perdu 50 % de leurs chambres et ceux classés 3
et 4 étoiles 20 % de leur capacité.

Source : Réunion Mag 01 - Septembre 2010

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9630 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik