Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Olivier Latchoumanin, 31 ans, chercheur en (...)

Olivier Latchoumanin, 31 ans, chercheur en biologie à Melbourne - Australie


Lauréat d’un Prix « Jeunes chercheurs » à la Fondation Bettencourt (L’Oréal), Olivier travaille depuis deux mois au département Physiologie de l’Université de Monash à Melbourne. C’est après un Deug SNV à la faculté des Sciences de la Réunion qu’il quitte l’île en 1997. Il poursuit ses études à Montpellier puis à Paris, où il soutient sa thèse de biologie en juin 2006. Olivier participera au 1er village de la diaspora réunionnaise du 14 au 16 octobre 2009 à Saint-Denis.


JPEG - 11.1 ko
Olivier Latchoumanin

Racontez-nous votre parcours.

"Je suis originaire de la Possession. J’ai fait toutes mes études à la Réunion jusqu’au Deug de
Sciences de la Nature et de la Vie. J’ai quitté l’île car je voulais continuer mes études en biologie. La
Licence et la Maîtrise de Physiologie Animale n’existaient pas à la faculté des Sciences au Moufia".

Qu’avez-vous fait ?

"J’ai passé une Licence, une Maîtrise de Physiologie Animale et un DEA d’Endocrinologie à l’université Montpellier II . Puis désirant de tout cœur continuer dans le domaine de la recherche, j’ai fait une thèse de doctorat à Paris au sein du département d’Endocrinologie de l’Institut Cochin, sous la direction du Dr. Maria-Grazia Catelli, dans l’équipe du Professeur Xavier Bertagna et du Professeur Jérôme Bertherat. J’ai soutenu cette année une thèse ayant pour titre « Activation synergique du promoteur POMC par CRH et LIF : effets des glucocorticoïdes »."

Comment voyez-vous votre carrière ?

"Lauréat d’un Prix « Jeunes Chercheurs » de la Fondation Bettencourt (L’Oréal), je suis depuis deux mois en Australie, à Melbourne. Je suis chercheur dans l’équipe du Professeur Iain Clarke, au département Physiologie de l’université de Monash. Je compte rester en Australie un ou deux ans puis me servir de ce tremplin pour intégrer une équipe de recherche aux Etats-Unis ou ailleurs".

Que vous apporte cette expérience de mobilité ?

"Même si ma famille -que j’essaie d’aller voir une fois par an-, mes amis, mais aussi les senteurs et
saveurs locales me manquent, la mobilité m’a apporté beaucoup de choses. Premièrement, elle m’a
permis d’obtenir des diplômes et de gagner en maturité. J’ai appris à me débrouiller seul. Elle m’a
aussi permis de rencontrer des personnes d’horizons différents, c’est un enrichissement".

Quel est votre regard sur la situation socio-économique de l’île ?

"La Réunion a un fort potentiel de part la jeunesse de sa population, qui devient de plus en plus qualifiée. De plus, c’est une partie d’Europe dans l’Océan Indien. Un atout supplémentaire serait de parler davantage anglais".

JPEG - 9.3 ko
Olivier Latchoumanin

Quels ont été les avantages / inconvénients du fait de venir de la Réunion dans votre parcours ?

"Venir de la Réunion n’a jamais été et ne sera jamais un handicap. Bien au contraire, nous possédons
des atouts et il important de les valoriser. Les gens que j’ai pu rencontrer ont toujours été, d’une façon
générale, très curieux de connaître un Réunionnais".

Vous même, quel est votre regard sur la région où vous vivez et ses habitants ?

"Etant en Australie depuis peu, je n’ai pas encore eu le temps d’aller a la découverte de ce pays. Tout ce
que je peux dire, c’est que Melbourne est une ville extrêmement dynamique et les gens y sont très
ouverts. C’est un réel bonheur d’être là. De plus, le cadre de vie et la vie ici ne sont pas si différents de
la Réunion : chaleur humaine etc. Ici, je suis régulièrement en contact avec mon frère Christian qui est à
Sydney. Je n’ai pour l’instant pas eu de contact avec d’autres compatriotes. En revanche, j’ai rencontré
des Mauriciens".

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes Réunionnais ?

"Je leur dirais simplement de ne pas hésiter à bouger, car ils ont tout à y gagner. La mobilité, que ce soit dans le cadre de ses études ou du travail, est un choix difficile mais je dirais que c’est un mal nécessaire. En effet, venir en métropole (ou ailleurs) est très formateur et enrichissant à tous les niveaux. On apprend à se débrouiller seul, on gagne en maturité et on rencontre des personnes de cultures différentes. Et bizarrement c’est en étant loin des siens qu’on réalise la chance d’habiter à la Réunion, la valeur de cette île. En tout cas, si ce long parcours était à refaire, je le referais sans la moindre hésitation et je conseille aux jeunes Réunionnais de ne pas hésiter. D’ailleurs si certains on besoin de conseils, ils peuvent me contacter sur ma fiche membre".

Que pensez-vous du site www.reunionnaisdumonde.com ?

"C’est avec beaucoup de plaisir que je vais sur ce site régulièrement pour lire le témoignage des uns et des autres. Je ne connais pas ces personnes, mais en lisant leur histoire, c’est un peu comme s’ils faisaient partie de la famille".

Voir le profil de Olivier Latchoumanin

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9982 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik