Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > 24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit (...)

24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit et photos


Bilan de la journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage le 20 décembre : 24H « Louise et Jouan » à Saint Paul de La Réunion par Christophe Barret : "Cette année, pour la fêt kaf, journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage à La Réunion, j’avais prévu de parcourir le tour de la ville de Saint Paul pendant 24H, en effectuant 10 tours, soit 150Km, et m’arrêtant à chaque passage au mémorial pour dire des textes de mes poètes favoris Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor entre autres. Je peux dire que cette journée fut une réussite, même si je n’ai pu atteindre les deux objectifs sportifs visés. Je n’ai parcouru que 8 tours, soit 120Km. L’acte commémoratif a donc été assuré durant toute la journée".


JPEG - 1.2 Mo
24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit et photos

Dès 23H30 le 19 décembre, nous étions à pied d’œuvre, je dis nous, car il y avait moi, mais aussi mon assistance, particulièrement mon suiveur, Michel Jourdan, pilier de l’association ESPIEGLE du Guillaume, qui m’a suivi du début à la fin, et sans qui, je n’aurais pas pu réaliser cette épreuve. En préambule donc, un grand merci à lui, et aussi à tous ceux qui étaient présents ce jour là, en actes ou en pensée.

Après avoir dit une série de textes, devant une quinzaine de personnes, je me lançais à minuit, dans une longue journée de course. Une longue journée d’efforts dans une communion avec tous ceux qui m’ont précédé, dans ce lieu chargé d’histoire, de mon histoire qu’est le Tour des Roches de Saint Paul mais aussi le reste de la ville de Saint Paul de La Réunion.

JPEG - 106.2 ko
24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit et photos

Le premier tour je l’ai fait en compagnie de Sarah et Marcel, elle réunionnaise, lui allemand vivant tous les deux à Londres et en vacances à La Réunion. Un premier tour terminé avec 15 mn d’avance. Les tours se sont ainsi succédés tout au long de la journée. Certains pendant lesquels j’étais accompagné, parfois de plusieurs personnes. Jusqu’à la mi-matinée, j’avais toujours un peu d’avance à l’arrivée au Mémorial sur le timing prévu. Ceci, même si le soleil avait commencé à me darder depuis six heures et demi.

J’ai effectué deux ou trois tours seul. Ce ne sont certes pas les plus faciles, mais j’étais motivé, j’y suis allé au mental, parfois en serrant les dents. Et puis, quand je dis seul, l’étais-je vraiment ? N’y avait-il pas avec moi tous les autres ? Ceux d’avant moi, ou leurs ombres qui me guidaient, me tenaient par la main ? Sincèrement, je crois que oui, ils étaient présents. Alors j’ai poursuivi.

JPEG - 101.7 ko
24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit et photos

Puis d’autres sont venus se joindre à moi, pour beaucoup membres de l’association ESPIEGLE du Guillaume. Et alors ils m’ont tenu compagnie jusqu’au bout de cette journée. Une chance que sur mon parcours il y avait ce site du « Moulin du Tour de Roches ». J’ai pu me rafraîchir dans ce bassin qui offrait un grand contraste de température avec la grosse chaleur de la journée. Ceci, à chaque tour à partir de dix heures. C’est vrai qu’il y a eu aussi cette paire de chaussures qui m’a lâchée au milieu de la journée et qui est venue parasiter ma course. Par ailleurs, je venais aussi de faire un voyage de 15 heures en avion pendant lequel j’ai certainement accumulé un peu de fatigue. Qu’à cela ne tienne, ce fut un réel plaisir de nous retrouver cette petite dizaine de personnes pour effectuer le dernier tour, terminé à 23H15.

A notre arrivée, notre petite bande a retrouvé au mémorial un petit groupe d’une dizaine de personnes qui nous attendait. Jean-Marie Abouquir, le marmaille de Nouméa qui déjà était présent au départ la veille, était aussi là avec son trombone à coulisse pour un comité d’accueil en fanfare et fêter la fin de cette longue journée de course et de commémoration par quelques airs créoles. A peine terminée cette journée, j’étais prêt à proposer aux uns et aux autres de renouveler cette journée en 2011, et pourquoi pas, la pérenniser dans le temps, avant le grand départ, Fêt kaf deux mille dix neuf au même endroit. Après tout ce n’est que dans neuf ans.

JPEG - 80.7 ko
24H de Saint-Paul pour le 20 décembre 2010 : récit et photos

Fêt kaf 2010 à La Réunion Saint Paul, à la négritude n’a pu tourner le dos. Ils y étaient tous, Césaire, Senghor, Damas, Tyrolien, Diopp ou encore Depestre, mais aussi Leconte De Lisle. Et moi au mémorial les faisant revivre à côté de tous les sans voix s’y reposant. Comme un papillon autour de la lampe, je tournais dans ce berceau, et s’il vous plaît sans me brûler les ailes. Tout de même que ce fût chaud. La plante de mes pieds fut soumise aux charbons ardents. Qu’importe, mes aïeux étaient présents et au Moulin du tour des roches, quels délices ces corporel rafraichissements. Un grand merci à tous les présents, frères, sœurs, fils et filles, quels réconfort. Pour couronner le tout, j’ai pu trinquer le lendemain au rhum avec l’Aïeule plaine des grégoise de quatre-vingt quinze ans.

En 2011 on remet ça après le tour de Nouvelle Calédonie. [email protected]

Lire aussi :
- Christophe Barret, 55 ans, assistant social en Nouvelle Calédonie
- Tour de la Nouvelle Calédonie à pied : récit d’un KAF YAB
- Une route pour un Kaf yab

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10363 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik