Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Actualités > Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : première (...)

Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : première nationale à la Réunion


La première expérimentation du dispositif national des POE, Préparation Opérationnelle à l’Emploi, a démarré le 23 février 2011 à Saint-Gilles-les-Bains avec Pôle Emploi et Opcalia Réunion. Au programme : une formation de 400 heures de Conseiller en assurance assurée à 10 demandeurs d’emploi qui seront embauchés en contrat de professionnalisation (CDI) au sein de l’entreprise CRAM’Solidarité.


JPEG - 123 ko
Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : première nationale à la Réunion
Mercredi 23 février 2011 : Premier jour de formation pour 10 demandeurs d’emploi ; à la clé, un emploi au sein de l’entreprise CRAM’Solidarité.

Un contexte de crise. Un taux de chômage alarmant. Des entreprises prêtes à recruter, à condition de trouver les profils adaptés à leurs besoins, formés sur leur métier et leurs produits… Possible ? Oui, répond la POE, le dispositif de Préparation Opérationnelle à l’Emploi. Ce nouveau dispositif national issu de la Loi du 24 novembre 2009 ambitionne de former des candidats sélectionnés par leur futur employeur à l’acquisition des compétences attendues par l’entreprise.

C’est ce qui attend les 10 demandeurs d’emploi qui entament ce 23 février 2011 le premier jour de formation au métier de Conseiller en assurance de la personne au sein de l’entreprise CRAM’Solidarité. A la clé de cette pré-formation de 400 heures cofinancée par Pôle Emploi et Opcalia, un contrat de professionnalisation en CDI au sein de CRAM’Solidarité. L’entreprise aura ainsi la satisfaction de recruter des salariés formés sur ses produits et ses métiers, en particulier son produit phare, une assurance obsèques.

Désireux de partager cette expérience appelée à faire des émules, Opcalia Réunion, Pôle Emploi, Cram’Solidarité et les stagiaires concernés avaient proposé à la presse de venir les rencontrer pour qu’ils expliquent de vive voix leur projet… et montrer que la POE peut ête une clé pour identifier des métiers confrontés à des difficultés de recrutement en raison de problématiques « compétences » et permettre des insertions professionnelles réussies.

La POE en quelques mots

La préparation opérationnelle à l’emploi permet à un demandeur d’emploi d’acquérir, via une action de formation dispensée préalablement à l’entrée dans l’entreprise, les compétences requises pour occuper un emploi pour lequel une entreprise a déposé une offre auprès de Pôle emploi. Le bénéficiaire est un demandeur d’emploi présélectionné par Pôle Emploi, volontaire et choisi par le futur employeur en fonction du profil de l’offre qu’il aura déposé. En concertation avec Pôle emploi et son OPCA, l’entreprise définit les compétences que le demandeur d’emploi doit acquérir au cours de la formation pour occuper l’emploi proposé. Pendant la formation, qui a lieu avant le recrutement, le bénéficiaire conserve son statut de demandeur d’emploi. A l’issue de la formation, le demandeur d’emploi peut être recruté. Dans ce cas, le contrat de travail doit être : un CDI, un CDD d’au moins 12 mois ou un contrat de professionnalisation à durée indéterminée.

La POE est prévue par l’ANI sur la formation professionnelle du 7 janvier 2009, et par la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle.

Cofinancée par Pôle emploi, les Opca et le FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels), elle doit permettre à un demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi, d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour répondre à une offre d’emploi se situant dans la zone géographique indiquée par l’intéressé dans son PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi) et pour laquelle une demande a été déposée. Il peut également s’agir d’un emploi correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle.

La Loi du 24 novembre 2009 ambitionne de former des candidats sélectionnés par leur futur employeur à l’acquisition des compétences attendues par l’entreprise à travers deux aides à la formation avant l’embauche :
- La Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE), nouveau dispositif
- L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR), dispositif reconduit

Ces deux aides pour des formations préalables à l’embauche sont attribuées selon les caractéristiques du contrat de travail, notamment la durée. Voir brochure Pôle Emploi jointe.

La POE, comment ça marche pour l’entreprise qui recrute ?

La POE permet à un demandeur d’emploi de bénéficier d’une formation pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle Emploi

Mise en œuvre de la POE :
- Dépôt d’une offre d’emploi à Pôle Emploi par une entreprise
- Sélection du demandeur d’emploi
- Identification des compétences à acquérir par le demandeur d’emploi, en concertation avec Pôle emploi, l’OPCA et l’entreprise
- Signature d’une convention entre les parties concernées

Durée de la POE : 400 heures maximum

Financement :
- Par Pôle Emploi
- Cofinancement possible par l’OPCA et le FPSPP

Les acteurs de la première POE à La Réunion

JPEG - 127.5 ko
Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : première nationale à la Réunion

1. CRAM’ Solidarité, une entreprise nouvelle

La primeur de la mise en œuvre du dispositif à La Réunion revient à une entreprise tout nouvellement créée, CRAM’Solidarité, un cabinet de courtage dédié à la commercialisation de produits d’assurances, en particulier d’assurance vie santé retraite.

Le choix d’implanter cette nouvelle société dans le champ des assurances se fonde sur une étude de marché réalisée en partenariat avec Dexia et l’OFPF, l’Office Français de Prévoyance Funéraire : cette dernière a révélé un potentiel à fort développement sur le secteur de la prévoyance funéraire ou des mutuelles décès. Ces produits d’assurances liés aux frais d’obsèques sont donc positionnés comme le produit phare de la nouvelle entreprise. Toutefois, il n’est pas le plus habituel des produits d’assurances ; une formation spécifique s’imposait…

Sur la base de ce positionnement, CRAM’Solidarité a pour objectif de recruter une équipe de 40 personnes minimum d’ici fin 2011.

L’entreprise se lance avec du personnel dont la formation est assurée en préalable à l’embauche, via les 10 Préparations Opérationnelles à l’Emploi. L’entreprise a confié cette formation à l’IFR. 57 journées de 7 heures plus tard, les nouvelles recrues auront acquis en 399 heures les compétences liées au métier de Conseiller en assurance de la personne. A l’issue de cette POE, l’entreprise signera des contrats de professionnalisation en CDI avec une nouvelle formation, cette fois en alternance avec à la clé le titre d’attaché commercial.

2. L’IFR, l’organisme de formation

Les secrets du code des assurances, de l’assurance maladie et des complémentaires santé, des assurances obsèques ou accident, des assurances vie, seront au programme de cette formation intensive. Les stagiaires transiteront par des phases d’apprentissage et de pratique des diagnostics dans le respect de l’arsenal juridique et réglementaire pour passer à la phase de commercialisation des produits, alternant théorie et pratique. Au terme de ce parcours, des Capacités Professionnelles en assurance seront remises aux lauréats.

L’IFR, l’organisme de formation chargé de dispenser cette formation est spécialiste de la formation en alternance.

Convaincu du rôle majeur de la formation professionnelle dans l’insertion, l’organisme de formation joue la carte de l’innovation pour optimiser l’emploi et la formation et propose des contenus en adéquation avec les attentes des entreprises locales.

3. Les financeurs : Pôle emploi et Opcalia Réunion

L’appui et le conseil ont été apportés par Pôle Emploi et Opcalia Réunion. Pôle emploi prend en charge l’heure de formation à hauteur de 8 euros pour le recours à un organisme de formation externe à l’entreprise, dans la limite d’une durée de 399 heures. Opcalia Réunion prend en charge le reliquat du coût des frais pédagogiques, soit 7 euros de l’heure pour un coût total de 15 euros de l’heure.

Concrètement, Pôle emploi et l’Opcalia Réunion s’engagent à :

- Promouvoir la Préparation Opérationnelle à l’Emploi à l’occasion de leurs visites en entreprise respectives
- A identifier les métiers confrontés à des difficultés de recrutement en raison de problématiques « compétences » afin d’anticiper les besoins
- Mener des expérimentations afin de mobiliser la POE dans le cadre de campagnes spécifiques de recrutement, par exemple pour des recrutements pour des compétences rares ou en tension.
- Repérer sur le territoire ou au sein des branches adhérentes à l’Opca les entreprises ou secteurs susceptibles de recruter et d’être intéressés par l’outil POE.

Pôle emploi conseille l’entreprise, en concertation avec Opcalia, pour définir le plan de formation professionnelle adapté à la situation professionnelle du demandeur d’emploi sélectionné, au regard du poste pour lequel il est pressenti. C’est ensuite l’entreprise qui choisit l’organisme de formation.

Lire aussi : Les infos sur l’emploi et les RH à la Réunion

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9784 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik