Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Portraits & interviews > Interview de Nicolas Martin, créateur du site (...)

Interview de Nicolas Martin, créateur du site Réunionnais du monde


Interview parue dans le Journal de l’île de la Réunion du 7 mars 2011 – Supplément Economie. Nicolas Martin a créé Reunionnaisdumonde.com en 2005, avec pour but de créer du lien entre la Réunion et sa diaspora. Le site fédère aujourd’hui plusieurs milliers de personnes, reçoit 100 000 visites par mois et propose une gamme de plus en plus élaborée de services. Le fondateur fait le point sur l’évolution d’un site web communautaire qui revêt, selon lui, une forme d’utilité publique.


PNG - 223.3 ko
Nicolas Martin, créateur du site Réunionnais du monde - Photo : Laisaphane

Qu’est qui a motivé votre envie de créer Reunionnaisdumonde.com il y a cinq ans, et ainsi de fédérer autour d’un même site des milliers de Réunionnais ?

Cette idée est venue de plusieurs sources et aussi d’une expérience personnelle. Ayant quitté l’île après le bac pendant dix ans, pour les études et pour travailler, il y a peu d’endroits en métropole et à l’étranger - même les plus inattendus ! - où je n’ai pas croisé de Réunionnais. Généralement bien installés et intégrés, ils avaient tous un point commun : le manque (presque un déchirement) de leur île et de tout ce qu’elle représente à leurs yeux, la cuisine, le créole, la nature, la famille, les amis, l’ambiance, l’art du « moucatage », etc.

De retour à la Réunion, sachant l’existence de cette « communauté invisible »* riche de diversité et d’expériences, l’idée est venue de créer un site web. La technologie Internet abolit les frontières géographiques et temporelles ; elle rendait possible ce projet avec très peu de moyens. Objectif : identifier, recenser, lancer une passerelle entre la Réunion et sa diaspora et permettre des échanges entre les membres de cette diaspora. Concrètement, il s’agissait de contacter un maximum de Réunionnais expatriés en métropole et à l’étranger, les interroger et les amener à mettre en ligne des "mini-CV" régulièrement actualisés.

Le projet a été soumis en 2005 à plusieurs collectivités locales. C’est l’Agence de Développement de la Réunion qui est devenue le premier partenaire public du site, convaincue de ce que l’île avait à gagner en créant ce type de liens et d’ouverture sur l’extérieur. Déjà, de nombreuses applications étaient entrevues. Il ne s’agissait plus seulement de recenser, mais d’éclairer des parcours individuels (souvent sources d’exemples), favoriser les échanges, repérer des talents et compétences disséminés à des fins de recrutement, promouvoir l’île en terme d’image, etc. Un enjeu en termes d’emploi, de valorisation de la Réunion, de marketing territorial, de tourisme… Et tout simplement un enjeu humain, si on pense à ces milliers de personnes éparpillées qui ont besoin d’un lieu de rassemblement pour dire l’amour de leur terre d’origine.

Racontez-nous les débuts du site.

Le bouche à oreille a fonctionné, les inscriptions se sont développées assez vite. Dès la publication sur le net des premiers portraits de Réunionnais « expatriés », le site a été contacté par la presse locale. Ces parcours renvoyaient une image de la Réunion valorisante et à l’opposé du discours ambiant, souvent dominé par le fatalisme, la division et la mise en avant des problèmes sociaux. Que pouvait-on lire ? L’histoire de jeunes qui voyagent, s’épanouissent dans leurs études et leur travail, exportent les valeurs réunionnaises dans le monde, mais n’oublient pas d’où ils viennent. Plus surprenants : les parcours de certains jeunes issus de milieux modestes ou défavorisés, aujourd’hui diplômés, cadres ou chefs d’entreprises dans des grandes capitales mondiales.

Que nous disent-ils ? Majoritairement qu’ils ont réussi grâce à l’école, en suivant des études et en prenant le risque de partir à un certain moment clé de leur histoire personnelle. Paradoxalement, l’éloignement les a rapprochés de la Réunion. Volontaires pour aider d’autres qu’eux à accomplir le même chemin ?, ils sont aussi prêts à soutenir l’île dans son développement. Ce sont de vrais ambassadeurs pour la Réunion.

Comment le site Reunionnaisdumonde.com a-t-il évolué et évolue-t-il encore aujourd’hui ?

C’est le côté magique d’un site web communautaire : il s’adapte à la demande et aux besoins de ses membres. Autour de l’idée d’origine – créer une base de données des Réunionnais dans le monde -, de nombreux services sont apparus progressivement, souvent suggérés par les membres : un agenda culturel, puis des petites annonces, un système de familles d’accueil, une bourse au logement, une bourse aux stages, des SMS gratuits offerts aux membres, des réductions, des bons plans, une boutique en ligne de produit locaux…

JPEG - 139.5 ko
copie écran 2e version reunionnaisdumonde.com - octobre 2006

L’emploi est devenu un aspect important du site, qui permet à de nombreuses entreprises locales de recruter dans le vivier des jeunes diplômés partis se former à l’extérieur. Les entreprises et cabinets de recrutement ont compris l’intérêt qu’ils ont à communiquer des offres d’emploi et de stage à la diaspora réunionnaise. Parfois, les offres mises en ligne proviennent des membres du site qui font part d’opportunités dans leurs entreprises. Des partenariats ont été passés avec Pôle Emploi et le Casodom (opération Talents d’Outre-mer 2011). La possibilité d’un retour sur l’île après une période de mobilité est une question qui revient régulièrement. Depuis peu, des interviews « spécial retour » sont mises en ligne, où des Réunionnais expliquent par l’exemple comment ils ont réussi à rentrer et à se réinsérer sur le marché du travail local.

Le site soutient également les artistes locaux dans leurs démarches à l’extérieur en diffusant les dates de concerts et de soirées et en contribuant à remplir les salles de spectacles. Une boutique en ligne permet de commander des CD, DVD, mais aussi tout autre type de produits réunionnais : gastronomie, artisanat, livres, BD… ce qui représente plusieurs centaines d’articles et la plus large gamme de produits réunionnais existant sur le Net. L’une des façons de manifester l’attachement à leur île est, pour les Réunionnais de l’extérieur, de consommer local. « L’achat communautaire » peut être un coup de pouce déterminant pour atteindre l’équilibre économique dans le cadre du lancement d’un produit (culturel ou autre). De nombreux territoires s’appuient sur leur diaspora pour soutenir leur développement. Pourquoi pas nous ? La situation économique et sociale du département justifie certainement la mise en place de toute l’aide et l’entraide disponibles.

Véritable phénomène de société, les sites communautaires sont devenus de vrais outils de communication. Qu’est qui vous différencie des sites comme facebook et twitter ?

Facebook et Twitter offrent des outils très pratiques de partage de données interpersonnelles, utilisées principalement à des fins de divertissement. En proposant d’autres types d’informations et des services utiles conçus « sur mesure » pour les Réunionnais du monde, reunionnaisdumonde.com ne se situe pas sur le même plan. Du fait de ses objectifs, de ses partenaires d’origine et des besoins auxquels il répond en termes de passerelles entre la Réunion et sa diaspora, il existe une forme « d’utilité publique » à ce site.

Par ailleurs, le choix a été fait de proscrire les inscriptions anonymes : contrairement à ce qui se passe de plus en plus sur Facebook, Twitter et autres, les « Réunionnais du monde » s’inscrivent et s’expriment en leur vrai nom, même si une partie des informations ne sont partagées qu’entre les membres. La communauté y perd en nombre de membres, mais y gagne certainement en clarté et en qualité ! Réunionnais du monde est aujourd’hui sollicité pour accompagner le développement de réseaux stratégiques : réseau Profil des diplômés de l’Université de la Réunion, réseau d’associations réunionnaises à l’étranger, etc.

Mais le site est bien sûr présent sur Twitter (550 « followers ») et sur Facebook, avec un groupe de 7 000 membres et une page plus récente de 7 000 fans, où chacun peut suivre l’actualité des Réunionnais du monde.

Pouvez-vous nous donner quelques infos sur l’audience du site et ce que les visiteurs viennent y chercher ?

Le site réalise plus de 100 000 visites par mois depuis fin 2010, venues des quatre coins du globe mais aussi de la Réunion. Il y a actuellement 24 500 inscrits et abonnés à la newsletter mensuelle ; on peut visualiser d’où ils viennent sur une carte du monde interactive. Les visiteurs plébiscitent les portraits et interviews, les reportages faits par les membres, mais recherchent également des opportunités d’emplois et de stages, des infos sur le marché du travail à la Réunion, l’actualité des soirées et concerts, des places de spectacles à gagner, les SMS internationaux gratuits, les produits réunionnais de la boutique en ligne, etc.

JPEG - 13.1 ko
bannière reunionnaisdumonde.com

Les avantages du réseautage s’étendent aussi à des réductions sur les services et prestations touristiques. Par exemple, l’agence Massilia Voyages garantit ainsi aux membres du site les meilleurs prix toute l’année sur les billets d’avion, des facilités de paiement, ainsi que 40 kg de bagages gratuits au lieu de 25… Garcia Location offre 15% de réduction sur ses prix grand public. Depuis plus récemment, l’agence Run Voyages propose aux membres des billets Réunion – Québec dans les 2 sens à 1 000 euros (A/R) !

Plus de 250 000 réunionnais vivent en dehors de la Réunion. Il y a de la marge encore non ?

Il y a de la marge, d’autant plus que des habitants de l’île sont aussi inscrits sur le site, tout comme des « non Réunionnais », c’est-à-dire des personnes qui ont vécu sur l’île ou qui l’apprécient tout simplement. L’inscription est bien sûr gratuite et ouverte à tous. Il y a de la marge, car de nombreuses choses restent à faire en termes de services à l’emploi, d’incitation à consommer réunionnais et de promotion de la cuisine locale par exemple. Les applications aussi infinies dans l’échange et le retour d’expériences. La rubrique ExperTIC, réalisée en partenariat avec le magazine Réunion Multimédia, donne par exemple la parole à des spécialistes réunionnais des TIC qui travaillent hors de l’île. Basés en France et à l’étranger, ils nous livrent leur expertise sur le marché réunionnais des TIC et du multimédia.

Aventuriers réunionnais de la mobilité, Priscilla, Rodolphe, Nirina, offrent un formidable témoignage d’optimisme et de ce qu’il est possible de faire avec de la volonté et peu de moyens. En termes d’information, le site a tissé un réseau de correspondants qui peuvent témoigner de l’actualité « de l’intérieur » pratiquement partout dans le monde. Troubles politiques à Madagascar, tremblement de terre à Haïti, grèves aux Antilles, exposition universelle à Shanghai, élection de Barak Obama… A chaque fois des membres du site installés sur place nous livrent leur témoignage, leur explication, leur éclairage réunionnais sur l’actualité.

Personne ne peut donc dire à quoi ressemblera le site demain, mais il continuera d’exister tant qu’il répond à une demande des opérateurs locaux et à la créativité des Réunionnais « expatriés ».

* Titre d’un livre de Wilfrid Bertile et Alain Lorraine paru en 1996

Pour l’historique de reunionnaisdumonde.com, lire aussi la Revue de presse et :

- Création du site de la diaspora réunionnaise - Dossier de presse 2005
- Lancement de la 2e version du site Réunionnais du monde
- Lancement de nouveaux services pour la diaspora réunionnaise - Dossier de presse 2007

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9944 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik