Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Extrait 1 : Le Merle Blanc - Itinéraire de Raphaël (...)

Extrait 1 : Le Merle Blanc - Itinéraire de Raphaël Chane Nam en terre réunionnaise


Dans ce livre, Yves Bosquet raconte la vie d’une figure de la diaspora chinoise à la Réunion. Extrait 1 : La jeunesse.


JPEG - 40.9 ko
Le Merle Blanc - Itinéraire de Raphaël Chane Nam en terre réunionnaise

… « A cet âge où fleurissent les premières émotions et naissent
les premières amours, une demoiselle sut attendrir le fiérot.

Annie, fille Fwok-Thoy-Gnor, native de Chine, demeurant au pays
mauricien, ignorait pourtant qu’elle accrocherait son destin comme son
coeur à ce jeune Adonis chinois. La première fois qu’elle le vit, ce fut au
détour d’un séjour saint-pierrois, en janvier 58. Elle était venue là pour
aider son oncle Fock-Kaï, deux fois veuf, lequel avait fixé ses amarres sur
le boulevard en face du port. Le jeune livreur Raphaël n’avait pas plus tôt
franchi la porte de l’échoppe en bordure du boulevard qu’Annie en fut
saisie : tout affairée à rincer un verre ébréché, elle suspendit son geste,
et figea cet instant dans une posture d’éternité. Le hasard ayant disposé
l’élu insoupçonné de son coeur sous son regard, sa beauté à elle et son
élégance produisirent de leur côté le même effet. Raphaël ne put réfréner
ce pétillement d’yeux amoureux que les jeunes gens savent si bien décocher
quand d’aventure une belle répond à leur inclination. Le photographe, en
lui, eut vite perçu la prunelle écarquillée d’Annie, et il grava au registre des
premiers émois ce minois chinois.

Et Raphaël se mit à faire le joli coeur en coursier du pain : les tournées
devinrent des rondes amoureuses ; il en multiplia le nombre pour mieux
gagner les faveurs d’Annie, sa nouvelle amie, jusqu’à ce que l’avion séparât
les amours naissantes.

Ce serait ne pas connaître Raphaël que de croire qu’un obstacle
océanique ne puisse être franchi d’un saut d’avion. L’escapade sportive de
1954 est facile à suivre pour le garçon épris, et de basket en corbeille de
mariée, le chemin file doucement vers son « inclinaison » naturelle : « Pour
celui qui a traversé l’océan, il n’y a plus d’eaux rebelles sur la terre ; pour celui
qui s’est élevé dans les montagnes enchantées, il n’y a plus de nuages dans les
airs »40. Antoine, le père, est tôt mis dans la confidence, et comme l’oncle
de la belle Annie est un sien ami, tel fiance qui agit de confiance. De son
côté, la demoiselle est fille de bon sens ; elle laisse tant et si bien filtrer le
mérite de « son » Raphaël qu’elle fait choisir ce gendre à son père !

Ce sera d’abord petite noce civile à Port-Louis, puis noce religieuse
et grandes festivités à Saint-Pierre au retour du pigeon migrateur et de la
colombe voyageuse :

- Annie et moi nous sommes mariés à Port-Louis le mardi 7 juillet
1959, et avons célébré le mariage à notre retour à Saint-Pierre. Pour le
repas de noces, mon père avait réservé deux restaurants chinois, face à face... »

Commander « Le Merle Blanc - Itinéraire de Raphaël Chane Nam en terre réunionnaise »

Lire aussi :
- La vie de Raphaël Chane Nam, immigré chinois à la Réunion, dans un livre de Yves Bosquet
- Extrait 2 : Fête commerciale à Saint-Pierre en 1967, "Lambians que ti veu Sa nou nana"

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
10268 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik