Mon compte
Mon compte
Mon emploi+ Mon journal+ Mes favoris+ Ma boutique+
RETROUVEZ RDM SUR

Cliquez sur un point pour voir toutes les infos
géolocalisées des Réunionnais du monde

VOTRE JOURNAL

VOTRE JOURNAL THEMATIQUE

Accueil > Journal > Articles membres > Objectif Patrimoine Mondial 2 : L’île aux deux (...)

Objectif Patrimoine Mondial 2 : L’île aux deux volcans



JPEG - 10.1 ko

Le Parc national de la Réunion vient d’éditer une brochure résumant les principaux atouts de la Réunion dans sa candidature au Patrimoine Mondial de l’Unesco. A diffuser autour de vous…
Episode 2 : L’île aux deux volcans

Située au sud-ouest de l’océan Indien, à 800 kilomètres des côtes malgaches et à 200 kilomètres au nord du tropique du Capricorne, La Réunion a surgi de l’océan il y a trois millions d’années. Issue d’un « point chaud » océanique enfoui à 2 400 kilomètres sous l’écorce terrestre, l’île ne partage le secret de sa naissance qu’avec six autres endroits du monde, dont Big Island (Hawaii).
Depuis, elle n’a cessé de se construire et d’évoluer. Aujourd’hui, le tiers de ce décor est encore intact, préservé de la colonisation humaine qui reste concentrée sur le littoral.

Trois massifs volcaniques ont successivement façonné le relief de l’île. Le plus ancien, le piton des Neiges, est le point culminant de l’océan Indien (3 071 m). L’existence du second a été découverte très récemment : baptisé « volcan des Alizés » par les scientifiques, il s’est effondré et ses décombres ont été recouverts en quasi-totalité par le piton de la Fournaise (2 632 m). Ce dernier est aujourd’hui un des volcans les plus actifs de la planète.
Ses fréquentes éruptions valent à La Réunion sa réputation d’île à grand spectacle.

La présence de deux grands massifs volcaniques sur une terre aux dimensions réduites (2 500 km2) est une richesse rare. Cette particularité permet une étude inédite de l’histoire des paysages volcaniques. La dimension des deux volcans conditionne aussi le climat de l’île. Ils opposent une barrière montagneuse à la circulation des alizés, générant deux façades climatiques très différentes.

A l’est, la « côte au vent » est soumise à l’influence des entrées maritimes. Ainsi, la façade orientale du piton de la Fournaise est l’une des régions les plus arrosées au monde, en raison de son exposition et de ses fortes pentes. En une année, un record de pluie supérieur à 18 mètres a été enregistré sur son versant sud-est, à 1 600 m d’altitude.

A l’inverse, l’ouest de l’île, aussi appelé « côte sous le vent » et protégé par le relief, est relativement abrité des alizés et des précipitations. Si ce phénomène s’observe sur de nombreuses îles montagneuses, La Réunion se distingue par ses régions sommitales, où le climat tempéré a créé un étage de végétation altimontaine rarissime dans le monde insulaire tropical.

Télécharger la brochure complète Parc national de la Réunion

COMMENT ÇA MARCHE ?

› des centaines d’offres d’emplois et de stages mises à jour au quotidien


› une cvthèque, des milliers de candidats


› des modules exclusifs de recrutement : alertes annonces & alertes profils


› créer des alertes mails en choisissant ses critères (cliquer à droite)


Compléter son CV - Publier une offre

VOTRE EMPLOI EN 1 CLIC !
9949 offres d'emploi actuellement
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Boutik